posté le 01/05/10

Retour d'Alsace !

 


Commentaires

 

1. la-ronde-des-post-it (lasardine)  le 01-05-2010 à 20:33:30  (site)

welcome back!!!!!

2. manu--  le 01-05-2010 à 20:53:33  (site)

Bon retour :-)

3. emmyne  le 01-05-2010 à 21:45:46  (site)

Que j'aime l'Alsace ! Alors ce Gewurtz ?? Sourire

4. Sandrine(SD49)  le 01-05-2010 à 22:24:08  (site)

Tes photos sont très belles. Je vais essayer de décider mon mari pour y aller début Juin en amoureux, mes parents viennent garder les enfants !!! Bon retour et bonne rentrée ;-))

5. Nanne  le 02-05-2010 à 00:03:41  (site)

Que j'aime cette région pour la beauté de ces villages ! As-tu vu les cigognes sur leur superbe nid entretenu avec amour par les habitants ... Elles portent bonheur à la maison qu'elles choisissent !

6. Aifelle  le 02-05-2010 à 06:14:50  (site)

Waouh ! mais tu as fait des progrès fantastiques en mosaïque !! Magnifique tous ces colombages, tu as dû te régaler.

7. Mango  le 02-05-2010 à 07:43:51  (site)

Superbe! On dirait une belle bannière ! Une vraie réussite!

8. kathel  le 02-05-2010 à 08:09:49  (site)

C'est très joli toutes ces couleurs sous le soleil ! Bon retour à toi !

9. Gwe(naelle)  le 02-05-2010 à 13:48:23  (site)

Très belle mosaïque!

10. bladelor  le 02-05-2010 à 14:53:28  (site)

C'est beau ces maisons, j'adore !!!

11. Michel serialecteur  le 02-05-2010 à 18:32:13

Superbe !

12. L'or des chambres  le 02-05-2010 à 22:14:53  (site)

Ces photos me sont drôlement familières... Turckeim n'est pas très loin de chez moi... J'aime beaucoup ces petits villages, nous y allons beaucoup pour Noël et en été aussi ! Si j'y pense je vous ramenerais quelques photos, (pour l'instant c'est pluie prévu pour une dizaine de jours). Merci pour ces photos, elles sont très belles... Je ne pensais pas que l'Alsace avait tellement la côte...
Bisous à toi Brize, je suis très contente que tu es découvert ma région.

13. Slo  le 02-05-2010 à 22:36:25

Très joli pêle-mêle !!!smiley_id117199

14. Doriane99f  le 03-05-2010 à 03:04:03  (site)

Veinarde ! une région que j'adore !!! tiens, une idée pour emmener mes zozos, je la préfère à l'automne, le lac vert dans les couleurs mordorées est un enchantement !!!

15. Sassenach  le 03-05-2010 à 10:57:35  (site)

Bon retour parmi nous Sourire Tes photos sont magnifiques et me donne envie de découvrir cette région que je ne connais pas du tout !

16. ulaz  le 03-05-2010 à 13:03:15

Superbes photos !!

17. Acr0  le 03-05-2010 à 15:05:49  (site)

Superbes photos Sourire

18. pragmatisme  le 03-05-2010 à 20:01:17  (site)

j'aime beaucoup l'Alsace et tes photos de tous ces villages sont magnifiques

19. Choco (et son grenier)  le 03-05-2010 à 20:28:27  (site)

Je ne connais pas l'alsace mais c'est une très chouette mosaique que tu me fais découvrir !

20. zarline  le 04-05-2010 à 11:15:01  (site)

Très belles photos. Tu me donnes bien envie de retourner dans cette région.

21. Diddy  le 04-05-2010 à 21:03:40  (site)

Quelle chance, j'adorerais aller en Alsace!! Manger une bonne choucroute! Miam!

22. brize  le 06-05-2010 à 20:08:15  (site)

@ TOUS :
MERCI pour vos sympathiques commentaires smiley_id118675 !


@ Emmyne : Le Gewurtz était exquis !

@ SD49 : Bonne idée !

@ Nanne : On n’a (malheureusement) pas beaucoup vu de cigognes !

@ Aifelle : Quand les photos sont correctes, pas de problème pour la mosaïque !
Et oui, moi qui adore ce type de maisons, je me suis régalée !

@ L’or des chambres : J’avais passé une semaine en Alsace avec mon mari il y a des années (avant la naissance de mes filles), donc c’était une (belle) redécouverte !
L’Alsace a la cote, comme beaucoup d’autres chouettes régions en France smiley_id118694.

23. MamzelleMelo  le 23-06-2010 à 23:23:46  (site)

Magnifique !

 
 
 
posté le 23/04/10

Ça nous rajeunit pas !

 "Sur mes brizées" a deux ans !

Et il poursuit son chemin grâce à vous,

 mes lecteurs et commentateurs 

(sans lesquels il ne serait qu'un monologue  ) !

 

(sur ce, je vous quitte pour une semaine de vacances en Alsace ... j'en profiterai pour arroser ce bloganniversaire avec quelques verres des délicieux vins locaux !)

 


Commentaires

 

1. Ys  le 23-04-2010 à 22:27:29  (site)

Super, j'suis la prem's à souhaiter un bon anniversaire à ton blog si sympathique !

2. Gwé(naelle)  le 23-04-2010 à 22:39:22  (site)

Bon bloganniversaire et surtout très bonnes vacances! L'Alsace doit être bien jolie au printemps...

3. emmyne  le 23-04-2010 à 23:35:29  (site)

Happy Bloganniversaire !

Sans vouloir chipoter, ce sera un Gewurtstraminer vendange tardive pour moi Sourire)

4. Mango  le 24-04-2010 à 06:12:30  (site)

J'accepte le verre de Gewurztraminer pour te fêter un joyeux blog anniversaire n°2! avant que tu ne t'envoles vers l'Alsace! J'espère venir te lire quasi quotidiennement encore trrrès longtemps!
Sourire

5. Aifelle  le 24-04-2010 à 06:27:22  (site)

Très bon bloganniversaire ! tu es un peu plus vieille que moi sur ce coup là ... et je te souhiate une excellente semaine alsacienne.

6. cathulu  le 24-04-2010 à 07:31:52

L'Alsace doit être superbe au printemps! Bon bloganniv' ! Bises

7. keisha  le 24-04-2010 à 08:29:24

Avec modération, le vin d'Alsace!
Bon blog anniv' ...

8. kathel  le 24-04-2010 à 08:42:02  (site)

Joyeux anniversaire de blog et profite bien de tes vacances alsaciennes !

9. sylire  le 24-04-2010 à 09:13:26  (site)

Bon bloganniversaire Brize et longue vie à ton blog !

10. Sandrine(SD49)  le 24-04-2010 à 09:16:02  (site)

Deja deux ans !!! Joyeux anniversaire !
Cela fait donc aussi deux ans que je traîne sur les blogs et le tien est le premier que j'ai visité : et depuis .... je visite un nombre conséquent de blog quotidiennement .... je lis plus ..... j'ai un carnet pour mes visites à la bibliothèque ..... et j'ai moi aussi créé un blog ...... et c'est un vrai bonheur, les relations sont très sympathiques et je ne regrette rien. Allez on continue !

11. Acr0  le 24-04-2010 à 09:43:11  (site)

Waouh... deux ans !
Tu tiens la forme tous les jours en plus Sourire
Joyeux Bloggiversaire et que ta prochaine année soit remplie de bonnes lectures Clin doeil

12. manu--  le 24-04-2010 à 10:09:17  (site)

Excellent anniversaire à ton blog et bonnes vacances à toi Brize :-)

13. Bouh  le 24-04-2010 à 11:33:51  (site)

Joyeux anniversaire à ton blog !! Et profite bien de cette semaine en Alsace, il va faire beau dans le nord !

14. El Jc  le 24-04-2010 à 11:50:18  (site)

Je te souhaite un joyeux BlogAnniversaire. Continu de nous régaler comme tu le fais si bien smiley_id121607 smiley_id121607

15. bladelor  le 24-04-2010 à 12:24:17  (site)

Happy birthday ! Et bonnes vacances !

16. pincureuil  le 24-04-2010 à 16:42:01  (site)

plein de bonnes choses pour la suite, et bonnes vacances pas loin de chez moi (tiens, j'ai mangé du kougelhopf, à midi...)

17. leiloona  le 24-04-2010 à 17:06:18  (site)

Bon blog anniversaire, miss ! Rire
J'espère te voie bientôt .. si tu es inscrite cette année. Clin doeil

18. In Cold Blog  le 24-04-2010 à 17:08:54  (site)

Félicitations et joyeux anniversaire à ton blog !Hey

19. kp78  le 24-04-2010 à 17:19:49

Bon anniv' et bonnes vacances dans cette jolie région qu'est l'Alsace.

20. saxaoul  le 24-04-2010 à 19:14:08  (site)

Joyeux bloganniversaire et bonnes vacances. N'abuse pas trop des bonnes choses quand même Sourire !

21. L'or des chambres  le 24-04-2010 à 20:22:51  (site)

Bon blog anniversaire !!!
Alors tu viens chez moi alors ! Dans quel coin vas tu ???

22. la-ronde-des-post-it (lasardine)  le 24-04-2010 à 20:45:54  (site)

yeahh!! longue vie à ton blog!! et bonnes vacances en Alsace!! Rire

23. Hydromielle  le 24-04-2010 à 22:19:13  (site)

Un très bon anniversaire à ton blog.
Je lui souhaite encore bien des années de bougies à souffler

24. freude  le 25-04-2010 à 08:37:38  (site)

Joyeux bloganniversaire Brize ! Un bon vendanges tardives Gewurtztraminer sera en effet parfait pour fêter ça !

25. wonderful  le 25-04-2010 à 10:29:45  (site)

Au moins autant de verres que d'années! Bravo!

26. sentinelle  le 25-04-2010 à 14:22:54

Bon bloganniversaire et bonnes vacances Brize, c'est toujours un plaisir de te lire !

27. val-m-les-livres  le 25-04-2010 à 16:51:13  (site)

Un très joyeux anniversaire et bonne vacances!

28. chris89  le 26-04-2010 à 07:50:21  (site)

Bon bloganniverssaire et bonne vacances...

29. Sassenach  le 26-04-2010 à 10:42:46  (site)

Joyeux bloganniversaire ... plein de longues années remplies de chouettes lectures et de belles découvertes Sourire Et puis bonnes vacances !!!

30. Laila  le 26-04-2010 à 12:14:03  (site)

Et bien bravo !!! Un anniversaire comme ça, ça se souligne ! Rire Et de bonnes vacances en Alsace !!!

31. ulaz  le 26-04-2010 à 12:44:01  (site)

Joyeux bloganniversaire ! Je te souhaite un joli séjour en Alsace et reviens avec quelques lectures à nous recommander !

32. Tamara  le 26-04-2010 à 12:48:28  (site)

Ton blog et moi sommes du même jour (je ne précise pas qu'on est pas de la même année, hein...)
Joyeux Bloganniversaire et Tchin, un verre de Gewurtz vendanges tardives, tiens... slurp !

33. Alexielle  le 26-04-2010 à 13:14:04  (site)

Bon bloganniversaire! et surtout bonnes vacances!

34. amanda meyre  le 26-04-2010 à 21:18:00

bon anniversaire à ton blog brize Sourire

35. Cécile LECTURE EMOI  le 27-04-2010 à 23:24:06  (site)

Tchin !!!!Clin doeil1

36. Alwenn  le 01-05-2010 à 00:10:43

Joyeux bloganniversaire !!!

37. brize  le 01-05-2010 à 19:25:34  (site)

A TOUS :
Un grand MERCI pour tous vos sympathiques messages !
Le séjour en Alsace (pour répondre à ta question, L’or des chambres, nous étions à Türckheim, à 6 kms de Colmar) fut très ensoleillé, excepté hier où nous étions à Strasbourg (il pleuvait… mais il paraît que, du côté de Colmar, ce n’était pas le cas !). C’était trop tôt pour les fleurs aux balcons mais les façades sont pimpantes par toutes les saisons. Quant au vin, il est toujours aussi délicieux (je note qu’un certain nombre parmi vous ont évoqué les « vendanges tardives » : on voit les connaisseurs !).

38. Nanne  le 02-05-2010 à 00:00:54  (site)

En retard, mais le cœur y est toujours, surtout quand on peut boire un bon vin d'Alsace : un très bon blog'anniversaire et bonne route à toi et pour longtemps sur la voie de la blogosphère ! Je préfère un bon Riesling bien frais ...

39. cathulu  le 02-05-2010 à 06:59:11

Bon blog anniv' et encore plein de billets et de livres!Sourire

40. Choco (et son grenier)  le 03-05-2010 à 20:27:01  (site)

Bon, j'arrive après la bataille pour changer lol !
mais très bon anniversaire à toi et à tes brizées !
J'espère que tes vacances furent bonnes !

41. céline de enlivrezvous  le 04-05-2010 à 10:12:46  (site)

Oups, je suis vraiment à la bourre :-) Je te souhaite un joyeux non-anniversaire et tout plein d'aventures de blogueuses !

42. George  le 04-05-2010 à 19:50:08  (site)

bon je suis hyper en retard mais bon bloganiversaire !!!!

43. Aurore sur son étagère  le 05-05-2010 à 22:38:51  (site)

Un bloganniv' de 2 ans!!! Youhou!! Vive les nons-monologues!!

44. brize  le 06-05-2010 à 20:20:04  (site)

MAIS NON, IL N'EST JAMAIS TROP TARD pour souhaiter un joyeux BLOGANNIVERSAIRE : ça me fait toujours très plaisir smiley_id172963

45. Cécile de Quoide9  le 21-05-2010 à 12:27:15  (site)

Je te souhaite (avec retard hélas) un excellent Briziversaire !

 
 
 
posté le 23/04/10

Où je découvre l'art brut...

    Une envie de sortie parisienne avec fille cadette… et nous voilà parties à Montmartre, direction la Halle Saint Pierre avec pour objectif l’exposition « Art Brut Japonais », repérée sur le « Sortir » de Télérama et comme il y a « japonais » dans le titre, ça motive la Miss !

   Après avoir grimpé quelques bonnes volées de marches, nous débouchons du métro square des Abbesses, où je montre à ma progéniture certain mur des « je t’aime » qui nous avait fait pas mal cogiter lors de Books and the city 2 (sans la pluie, c'est mieux !).

 

   Arrivées sur place, nous découvrons avec plaisir l’architecture intérieure de La Halle Saint Pierre, dans laquelle je n’étais pas entrée jusqu’à présent (malheureusement, il est interdit d’y prendre des photos) et je crois bien que c’est ce que j’ai préféré de ma visite. D’ailleurs, si vous en avez l’occasion, n’hésitez pas : il y a au rez-de-chaussée une petite librairie et aussi un salon de thé très sympa, dans un décor superbe, tout en bois et métal, très lumineux, ça vaut vraiment le détour.

   Mais revenons à l’expo, qui m’a permis d’apprendre que j’ignorais tout de l’art brut, à commencer par la signification du concept lui-même.

Au cas où il en irait de même pour vous (c’est vrai, pourquoi donc serais-je la seule ignare en la matière ?), un aperçu de la chose, aidée par mon ami Wikipédia (la citation de Dubuffet était d’ailleurs reprise aussi sur place).

   "L'Art brut regroupe des productions réalisées par des non-professionnels de l'art indemnes de culture artistique œuvrant en dehors des normes esthétiques convenues (pensionnaires d'asiles psychiatriques, autodidactes isolés, médiums…).  Dubuffet entendait par là un art spontané, sans prétentions culturelles et sans démarche intellectuelle. Dubuffet redéfinira souvent l'art brut, cherchant à le distinguer de l’art populaire, de l’art naïf, des dessins d'enfants […]. "

   Il écrit ainsi :

« Nous entendons par là des ouvrages exécutés par des personnes indemnes de culture artistique, dans lesquels donc le mimétisme, contrairement à ce qui se passe chez les intellectuels, ait peu ou pas de part, de sorte que leurs auteurs y tirent tout (sujets, choix des matériaux mis en œuvre, moyens de transposition, rythmes, façons d’écriture, etc.) de leur propre fond et non pas des poncifs de l’art classique ou de l’art à la mode. Nous y assistons à l’opération artistique toute pure, brute, réinventée dans l’entier de toutes ses phases par son auteur, à partir seulement de ses propres impulsions. De l’art donc où se manifeste la seule fonction de l’invention, et non, celles, constantes dans l’art culturel, du caméléon et du singe. »

 

   Voilà ce qu'il fallait savoir (et que j'ai appris sur place) pour approcher en connaissance de cause cette exposition, où les créateurs « sont pour la plupart pensionnaires ou fréquentent des institutions pour handicapés mentaux. Atteints de diverses maladies telles l’autisme ou la trisomie, ils souffrent d’incapacités ou de dysfonctionnements intellectuels et de difficultés marquées d’adaptation aux exigences culturelles de la société. {…] L’ensemble de leurs œuvres forme une mosaïque d’univers riches et singularisés, dotés de significations propres qui gardent souvent leur mystère. » (Martine Lusardy, Directrice de la Halles Saint Pierre, extrait du catalogue).

   Je vous invite à aller regarder ici quelques photos des œuvres exposées (qui ne vous donneront cependant qu'un petit aperçu de l'exposition).

 

   Je serais bien incapable de les commenter (encore que... si, je pourrais tenir un discours élaboré, au langage soutenu, comme celui qu'on trouve dans les catalogues d'exposition, avec une certaine connaissance du domaine et un peu de pratique, c'est dans mes cordes). Effectivement, comme le souligne Martine Lusardy, « l’influence de la culture japonaise a très peu d’impact sur ces créateurs ».

    Pour le reste, tout est question de regard. Le mien fut (très) surpris par ce qui s’offrait à lui et j'oscillai entre diverses réactions (pas toujours artistiquement correctes, vous êtes prévenus) qui parfois se combinaient :  le rejet de ce que je trouvais tout simplement laid (je ne parle pas de toutes les productions exposées, je vous rassure), eu égard aux canons esthétiques à l'aune desquels (sans doute à tort) je ne pouvais m'empêcher de les apprécier ; ou bien l'intérêt-curiosité pour les techniques et les matériaux utilisés et le résultat obtenu ; ou encore la sensation d'être interpellée par ce que l'œuvre  pouvait révéler de l’individu et de sa psyché parfois tourmentée (faisant éventuellement écho à la nôtre). En tout cas, aucune des oeuvres (y compris les slips décorés de Takahiro Shimoda) ne m’a laissée indifférente !

 

   Une exposition particulière (vue par une néophyte en la matière), qui m’a amenée à m’interroger, comme je l’avais déjà fait en questionnant l’art contemporain, sur la définition et les contours de ce qu’on appelle « l’art » (et je n’ai pas dit que j’avais trouvé les réponses !).

 

   Le site de la Halle Saint Pierre ici 

   Exposition "Art brut japonais", jusqu'au 2 janvier 2011

 


Commentaires

 

1. Aifelle  le 23-04-2010 à 07:04:42  (site)

Je vais assez régulièrement à la Halle St-PIerre, je confirme que le salon de thé est très sympa. J'y ai fait de belles découvertes (par ex. Jephan de Villiers), mais l'expo que tu as vue ne me tente pas du tout ..

2. KUTIK  le 23-04-2010 à 10:08:17

Je connais ce qu'on appelle l'art brut. Je ne suis jamais allée à la Halle Saint Pierre et je suis très tentée par l'architecture du lieu et pour ne pas le cacher aussi par le salon de thé ! Ton billet donne envie.

3. kathel  le 23-04-2010 à 10:56:02  (site)

Je connais un peu l'art brut depuis que j'ai visité un musée qui lui est consacré à Lausanne et qui m'avait beaucoup plu... http://www.artbrut.ch/
Sinon, la Halle Saint-Pierre a l'air d'un endroit que j'aimerais bien !

4. kp78  le 23-04-2010 à 13:06:09

Je confirme, l'endroit est sympa. Je n'y ai jamais vu d'expo, juste flânée dans la librairie. Pour en avoir vu déjà vu des expos, l'art brut est quand même parfois dur à apprécier. Il faut arriver à être sur la même longueur d'onde de l'artiste et ce n'est pas évident.

5. Mango  le 23-04-2010 à 13:16:19  (site)

Un billet comme je les aime qui m'apprend plein de choses! Sourire
L'art brut, oui, mais l'art brut japonais, non, ça c'est nouveau pour moi! Il y a certaines créations qui me plaisent d'ailleurs pas mal!
( A Vicq,près de chez moi, il y a un musée de l'art naïf que tu dois connaître, où je vais quelquefois, mais quelle différence entre le naïf et le brut? )

6. brize  le 23-04-2010 à 18:14:37  (site)

@ Aifelle : J’avais l’intuition que je n’allais pas être emballée (et ce fut le cas), mais je cherchais un prétexte de balade et le quartier était motivant (après, on s’y est bien promenées), donc c’était globalement une bonne opération tout de même.

@ Kutik : J’ai pensé à toi en découvrant les lieux… et en plus c’est ouvert le lundi Clin doeil1 !

@ Kathel : Ma découverte de l’art brut ne m’a pas convaincue du tout, la Halle Saint Pierre, si, et je suis certaine que tu aimerais aussi.

@ KP78 : Comme c’est juste à côté du Marché Saint Pierre, ça ne m’étonne pas que tu connaisses Sourire .
Et pour l’art brut, ma foi, j’y suis restée assez imperméable…

@ Mango : Tu sais, comme je le dis dans mon billet, il n’y a pas grand-chose qui manifeste qu’il s’agit d’art brut « japonais », car l’influence culturelle est assez faible.

Je ne connais pas le musée d’art naïf dont tu parles (mais je vais remédier vite fait à cette lacune !). En revanche, je connais un peu l’art naïf, que j’aime bien et, si tu as déjà vu des œuvres d’art naïf et d’autres d’art brut, ta question me surprend car pour moi ces deux « arts » ne se ressemblent pas du tout (et il ne peut donc pas y avoir de confusion entre les deux) : les œuvres relevant de l’art naïf se définissent par un certain style (dans le graphisme, un peu stylisé et les couleurs, très vives) et on voit tout de suite que c’est de l’art « naïf » alors que, par nature, rien ne (pré)définit l’art brut qui n’est autre que l’expression artistique dans son jaillissement premier. Il n’y a donc pas de critère permettant de regrouper les œuvres d’art brut… excepté peut-être, justement, l’absence totale de critère les caractérisant.
Mais bon, je te dis ça d’après ma connaissance de l’art naïf, qui vaut ce qu’elle vaut.

7. liliba  le 09-05-2010 à 08:39:35  (site)

Belle balade !

 
 
 
posté le 22/04/10

Et hop, c'est dans la poche !

          De celui-ci, je vous avais dit :

"c'est exactement le genre de roman que j'aime"

... et un peu plus, ici.

 

 

Le voilà en poche...

et je m'en réjouis pour vous !

 

 

 


Commentaires

 

1. leiloona  le 22-04-2010 à 09:14:39  (site)

Chic ! Je l'achèterai bientôt !

2. Pincureuil  le 22-04-2010 à 09:31:01  (site)

Pris à la bib hier, je le commence dès aujourd'hui!

3. manu--  le 22-04-2010 à 09:43:07  (site)

Il est déjà acheté :-D

4. kp78  le 22-04-2010 à 10:02:21

C'est vrai que c'est un bon roman. Un bon souvenir de lecture.

5. Aifelle  le 22-04-2010 à 17:17:40  (site)

Je l'ai remarqué à la librairie, donc il faut que j'y regarde de plus près ..

6. val-m-les-livres  le 22-04-2010 à 17:47:20  (site)

Il est dans ma PAL mais je ne sais pas pourquoi, il ne m'attire pas.

7. kathel  le 22-04-2010 à 20:05:24  (site)

Ah, oui ! J'ai pensé à toi en le voyant sur un site de nouveautés en librairie ! Comme je suis dans une phase "zéro achats" je regarderai si je le trouve dans une bibli ! ;-)

8. brize  le 23-04-2010 à 07:42:13  (site)

@ Leiloona : Je guettais cette sortie !

@ Pincureuil et Manu : Bonne lecture !

@ KP78 : Il a bien plu, dans notre cercle de lecture !

@ Aifelle : Oui, ça vaut le coup que tu t’y intéresses…

@ Val-m-les-livres : Ce n’est peut-être pas le bon moment (je me souviens qu’Amanda n’avait pas accroché à la première tentative, justement pour cette raison), dans ce cas mieux vaut attendre.

@ Kathel : Pour celui-ci, j’avais craqué à sa sortie, persuadée qu’il allait me plaire et (j’avais eu de la chance car mon intuition n’est pas infaillible, tant s’en faut !) je ne l’avais pas regretté.

9. clara brest  le 03-05-2010 à 10:38:06

Oh, je vais l'acheter ! Génial !

10. MamzelleMelo  le 23-06-2010 à 23:24:48  (site)

Raaah mais ca va pas la tête de tenter les pauvres gens comme ça ??!

 
 
 
posté le 20/04/10

"Quand souffle le vent du nord", Daniel GLATTAUER

     Elle envoie un email pour se désabonner d’un magazine et il arrive à une adresse erronée. Pas de réponse. Elle insiste. Le destinataire finit par lui dire qu’elle s’est trompée.

   Ça aurait pu en rester là mais, quelques mois plus tard, le même destinataire reçoit de sa part un mail groupé de vœux de fin d’année. Il répond.

   Elle, c’est Emmi. Lui, c’est Leo. Entre eux débute ainsi un échange de mails dont, très rapidement, aucun des deux ne pourra plus se passer…

 

   "Quand souffle le vent du Nord" démarre sur les chapeaux de roue, renouant allègrement avec la veine (quelque peu tarie) des romans épistolaires. Ici, les mails remplacent les lettres et les échanges peuvent frôler l’instantanéité comme s’autoriser des interruptions de plusieurs jours (mais c’est rare !). Aucune indication de jour, date, heure, seul figure un temps relatif, avec la mention des écarts de durée entre les envois.

   Le rythme initial enlevé et la tonalité des propos, spirituels, emportent le lecteur dans un tourbillonnant et séduisant jeu du chat et de la souris, chacun cherchant à deviner l’autre au travers de ses écrits.

   Leo se livre rapidement, évoquant sa rupture récente avec Marlène. Quant à Emmi, il lui faudra un petit moment pour préciser où elle en est dans ses relations amoureuses.

   L’échange piquant vire, sans y paraître, au marivaudage et c’est là que, de mon côté, ça a commencé à se gâter ! Heureusement que quelques péripéties extérieures (dont les dernières sont les plus intéressantes) viendront l’animer parce qu’ils finissent par tourner en rond, ces deux-là ! Que d’atermoiements à chaque fois qu’une rencontre est suggérée... et la fine étude psychologique à laquelle on s’attendait se dilue, tout compte fait, dans des hésitations récurrentes (mon-dieu-mais-qu’adviendrait-il-de-notre-merveilleuse-relation-si-jamais-on-se-rencontrait-en-vrai), masquant une approche sommaire des personnages : un Leo plutôt sympathique et attachant face à une Emmi  faussement détachée mais hystérique dès qu’elle a l’impression que Leo va lui échapper (heureusement, les éléments fournis dans la dernière partie du roman m'ont permis de nuancer le portrait de cette jeune femme, que je n'avais pu m'empêcher de trouver relativement superficielle et égocentrique).

   Bref, ça piétine pas mal mais, mine de rien, la relation liant nos deux héros évolue... jusqu’au point final du récit (qui s'avère un point de suspension, puisque l'auteur a rédigé une suite).

 

   "Quand souffle le vent du nord" est un roman léger, un roman-flirt, plaisant dans son genre et assez bien mené, porté par les indéniables talents épistolaires de ses deux héros, dont les échanges sont vifs et souvent pleins d'humoiur. Il  exploite judicieusement les fantasmes de toutes celles (et ceux) qui ont rêvé de dénicher un(e) merveilleux(se) inconnu(e) par le biais d’internet ainsi que notre addiction à ce moyen de communication et à ce titre il représente aussi un objet sociologique intéressant.

 

   Pour ma part, je l'ai trouvé too much parce que le badinage tout en  tergiversations  de Leo et Emmi a fini par me paraître artificiel.

   Cerise sur le gâteau : persuadée que j’allais aimer ce roman (et un peu aussi pour frimer, genre « même que moi, d’abord, je vais pouvoir lire la suite avant vous ! »), j’ai acheté la version allemande « deux en un », comprenant « Gut gegen Nordwind » et sa suite (pas encore traduite en français), « Alle sieben Wellen ».

   Ça m’apprendra à vouloir faire le mariolle car du coup je n’en ai pas fini avec mes deux tourtereaux : c’est reparti pour un tour !

 

"Gut gegen Nordwind" (und "Alle sieben Wellen")

Deuticke Verlag

Sonderausgabe 2010

(446 pages au total : 224 lues !)

 

  Retrouvez les avis enthousiastes de toutes celles qui l’ont lu avant moi : Cuné , Emeraude , Fashion , Tamara , Leiloona , Stephie , Keisha , Mango , Tulisquoi , Dasola , SD49 , Gwenaëlle , Clara ... (si je vous ai oublié, n’hésitez pas à laisser le lien vers votre billet en commentaire, afin que je complète ma liste).

  A ma connaissance, une seule (pour le moment !) a  aussi fait un peu son schtroumpf grognon : dans mes bras, Cathulu !

Edit du jour : Cécile (de Ma lecture émoi) rejoint le cercle (à trois, ça fait déjà un cercle, non ?) des schtroumpfs grognons !

 


Commentaires

 

1. la-ronde-des-post-it (lasardine)  le 20-04-2010 à 08:55:30  (site)

lol!! à quelque chose près on postait de nouveau un avis sur le même livre le même jour!!
je viens de le lire, mon billet est en cours...
je repasse demain donc!! Rire

2. saxaoul  le 20-04-2010 à 09:26:17  (site)

Je me suis inscrite pour le recevoir chez Leilona et j'en ai entendu tellement de bien que j'ai finalement un peu peur d'être déçue. Ton avis tranche avec les autres mais c'est tant mieux !

3. Stephie  le 20-04-2010 à 09:29:51  (site)

Bon comme tu le sais, j'ai beaucoup aimé. Mais je pense que c'est parce qu'il est bien tombé en fait... bref... sinon Gio de "Notes de chevet" devrait bientôt rejoindre le clan des grognons Clin doeil

4. keisha  le 20-04-2010 à 09:56:45

J'ai trouvé une autre grognonne ce matin, cecile de lecture émoi...
Dis donc, en allemand! Tu fais fort! pas de chance , quoi, tu vas le lire quand même?

5. Cécile LECTURE MOI  le 20-04-2010 à 10:15:46

Lol : la suite, et en allemand en plus !!! Ben voilà, j'ai trouvé la blogueuse qui me dirait la suite sans que j'ai à de nouveau à subir ces incessants : j'y vais/j'y vais pas... ( Peut-être pour le 2èmz volet , passerons-nous à la version : Je couche/Je couche pas....)

Je me glisse dans tes bras avec Cathulu. Voici mon billet de ce matin : http://lectureamoi.blogspot.com/2010/04/quand-souffle-le-vent-du-nord-daniel.html

6. Pincureuil  le 20-04-2010 à 10:27:32  (site)

c'est vrai que j'en ai surtout lu du bien; ça me tente bien d'essayer en allemand, c'est une langue facile à lire selon toi?

7. tulisquoi  le 20-04-2010 à 11:11:20  (site)

ahh. je viens juste de découvrir les premières pages, en allemand, de la suite. Quelques pages ça va, je m'en sors pour comprendre, mais un livre entier je ne pourrais pas...

8. Aifelle  le 20-04-2010 à 13:16:23  (site)

Je voulais te signaler un deuxième stroumph grognon, mais je vois qu'elle est passée avant moi. Je le lis bientôt. A suivre ..

9. brize  le 20-04-2010 à 13:41:47  (site)

@ La Sardine : A demain !

@ Saxaoul : C’est rare qu’un livre fasse l’unanimité et celui-ci ne fait pas exception à la régle, tout best-seller qu’il ait déjà été en Allemagne (et sera sûrement en France).

@ Stephie : Je ne connais pas ce blog mais je profiterai de l’occasion pour le découvrir !

@ Keisha : Vu pour Cécile !
Oui, je vais lire la suite, mais en intercalant cette lecture avec d’autres.
Quant à l’achat du double roman en allemand, heureusement, le prix (un peu moins de 18 €) était environ celui du roman français tout seul et puis, ça me fait travailler cette langue, que j’aime beaucoup.

@ Cécile : Ah, je n’aurais pas raté ton billet, de toute façon (tu es dans mon Google Reader) et si ça se trouve on ne va pas être les seules à ne pas être emballées ! En attendant, je t’ai ajoutée dans le mini-club des schtroumpfs grognons !
Tu peux compter sur moi pour tout te dire de la suite (je pourrais faire par mail tous les spoilers que tu voudras, que je ne pourrai pas mettre sur mon blog !) !

@ Pincureuil : Le niveau de langue du roman n’est pas trop difficile (enfin, ça dépend bien sûr de ton propre niveau) mais il y a quand même des mots que j’ai dû chercher car je ne les connaissais pas. Il te faut bien maîtriser la syntaxe aussi, pour ne pas te perdre, quand il y en a, dans les phrases à rallonges et pour que les subtilités des propos ne t’échappent pas (il y a des pages entières très faciles, quand les mails sont des courts échanges et d’autres le sont un peu moins, mais en restant abordables, là aussi ça dépend de ta connaissance de la langue). Le mieux serait que tu en lises quelques pages pour te rendre compte si ça t’est accessible.

@ Tulisquoi : En même temps, sur la durée, tu acquiers un rythme que tu n’avais pas forcément au départ.

@ Aifelle : Là, je me demande bien comment tu vas le trouver, ce roman !

édité le 20-04-2010 à 13:42:49

10. freude  le 20-04-2010 à 15:04:44  (site)

Waouh ! lire en allemand ... Qu'est-ce que j'aimerais... Dire que c'était ma première langue... Je ne savais pas que c'était un bouquin allemand ni qu'il y avait une suite... Il me dit bien quand meme ce bouquin, je note !

11. Mango  le 20-04-2010 à 18:27:38  (site)

Waouh!!! Un rassemblement de schtroumpfs grognons!!!
Comme c'est mignon! Sourire
Tu n'as pas trouvé le vent du nord assez folichon?
C'est pas bon!!! Sourire

12. Gwe(naelle)  le 20-04-2010 à 18:35:15  (site)

C'est un roman léger, comme tu dis, et il faut le lire comme tel. J'ai trouvé que cette incapacité à se "voir", à s'engager était assez typique de notre époque.
J'ai mis ton avis en lien sur mon article que tu trouveras ici : http://www.skriban.eu/?p=513. PS : j'ai bien reçu ton mail. J'espère que la Folle Allure te plaira!

13. cathulu  le 20-04-2010 à 19:14:07

Yep, la ronde des schtroumphs augmente!Sourire

14. bladelor  le 20-04-2010 à 19:37:33  (site)

Je viens de le recevoir (livre-voyageur), j'espère que j'y prendrai davantage de plaisir que toi...

15. brize  le 20-04-2010 à 20:40:07  (site)

@ Freude : C’était aussi ma première langue, je l’ai choyée… puis délaissée pas mal de temps pour m’y remettre il y a quelques années (tout revient très vite) avec toujours autant de plaisir. Et pour le roman, n’hésite pas : il fait un tabac !

@ Mango : On va dire que ce n’était pas assez torride pour moi (j’rigole !) !

@ Gwenaëlle : C’est vraiment un beau billet que tu as écrit ! Et merci encore pour « La folle allure » !

@ Cathulu : Diable Diable Diable

@ Bladelor : Mais oui ! ça va le faire ! les avis élogieux sont (largement) majoritaires, donc tu as de grandes chances de ne pas rallier le clan des schtroumpfs grognons Sourire !

16. Sandrine(SD49)  le 20-04-2010 à 20:48:05  (site)

et dire que tu te plains de devoir lire la suite alors que nous sommes tellement nombreuses à l'attendre ;-))) tu pourrais peut etre nous la traduire vite fait bien fait et nous l'envoyer par mail au moins ce serait une lecture utile ........ Bonne lecture !!!!! LOL !!!!

17. Kikine  le 21-04-2010 à 02:52:39  (site)

On va me le prêter bientôt et j'ai hâte de me faire mon avis sur ce livre

18. mango  le 21-04-2010 à 08:45:49  (site)

Veinarde!!
Alors, alors... ils se rencontrent finalement ou pas? Tout de suite? Dès les premières pages?
Ils tombent tout de suite dans les bras l'un de l'autre?
Le mariage d'Emmi tient-il bon malgré tout? Et les enfants?
Quelque chose arrive-t-il qui fait qu'ils vont finir par se déchirer?
Maintenant tu es devenue la chroniqueuse potentielle de cette aventure qui ne peut quand même pas rester virtuelle, ce n'est pas possible, n'est-ce pas? Rassure-nous! Sourire Sourire

19. Isabelle A  le 21-04-2010 à 10:57:37

Il est dans ma PAL et il me tarde de me forger ma propre opinion...

20. tulisquoi  le 21-04-2010 à 11:57:50  (site)

Moi je suis assez d'accord avec Sandrine. Une petite traduction, ça serait sympa
Non, même sur la durée, je ne pourrai pas. Je suis plus ou moins fâchée avec cette langue. Et pourtant je viens d'un endroit ou le patois allemand est, presque, la première langue. Ceci explique peut-être cela

édité le 21-04-2010 à 11:58:46

21. brize  le 21-04-2010 à 13:50:03  (site)

@ SD 49 : Ah, voilà LA réaction que j’attendaisRire !
Quant à la traduction… avant que je la fasse, tu as le temps de te mettre (ou de te remettre) à l’allemand smiley_id118878 !

@ Kikine : De fortes chances que tu sois conquise à ton tour (et smiley_id117731 « Sur mes brizées » !)

@ Mango : Allons, allons, sois raisonnable : tu sais bien que les spoilers n’ont pas droit de cité sur ce blog Sparadrap !
Quand je ferai mon billet sur cette suite, je vous donnerai (comme d’hab.) les éléments de départ, mais pas plus !
Bien évidemment, si tu veux, là, tout de suite (ou plus tard, après le billet), des infos complémentaires, je pourrai toujours t’envoyer quelques spoilers par mail, n’hésite pas à demander Sourire.

@ Isabelle A : C’est le mieux à faire !

@ Tulisquoi : Pour la traduction, voir ma réponse à SD49 Rire1 !
De mon côté, je crois que le fait, justement, d’avoir entendu un peu d’allemand dans mes jeunes années, n’est pas étranger à mon goût pour cette langue.

22. choco (et son grenier)  le 21-04-2010 à 16:20:53

C'est bien beau tout ça les filles mais mine de rien, vous en dites beaucoup trop pour les filles qui ne l'ont pas lu....
Vous méritez le fouet ! smiley_id119167

23. L'or des chambres  le 21-04-2010 à 17:00:22  (site)

Je suis plongée dans ce livre là actuellement ! Les trentes premières pages j'ai craint le pire, mais (j'en suis à la moitié maintenant) ça se laisse lire, plutôt agréable je dois dire... Mais je ne pense pas qu'il me laissera un souvenir impérissable

24. liliba  le 21-04-2010 à 17:31:29  (site)

Ah, en version allemande, ça me plait bien ! ça me ferait faire un peu d'excercice, car mon allemand rouille....

25. brize  le 21-04-2010 à 18:31:11  (site)

@ Choco : (Le fouet, carrément smiley_id119175 ?! Tu n’y vas pas de main morte ouin_1 !)
Bon, je vais prêcher seulement pour ma paroisse mais je t’assure que j’ai réduit au strict minimum les informations concernant l’histoire, le minimum requis pour justifier ce que j’en avais pensé. Je suis désolée que tu aies trouvé que c’était encore trop Triste1
Sinon, ben… je ne réponds pas des commentaires des unes et des autres Clin doeil1 !

@ L’or des chambres : Disons que c’est une lecture détente !

@ Liliba : Je me souviens effectivement avoir lu certain billet auf deutsch sur ton blog !

26. la-ronde-des-post-it (lasardine)  le 22-04-2010 à 08:59:26  (site)

me revoilà!! Rire

j'ai a-do-ré!!
je pense que c'est aussi une question de "moment"
je l'ai dégusté au soleil un dimanche aprem', le top'!!
je pense qu'un dimanche aprem' de Décembre au coin de la cheminée, ça peut me faire aussi!!

et cette suite alors?? ça se traduit?? Clin doeil

bonne journée Brize!

27. leiloona  le 22-04-2010 à 09:13:04  (site)

Je l'ai bien aimé, comme tu le sais déjà ...
Je comprends tes réticences cela dit : c'est vrai que l'action stagne tout de même. Clin doeil

28. manu--  le 22-04-2010 à 09:47:29  (site)

Aaaaaaaah j'attendais les premières notes discordantes et tu pointes ce que je craignais dans ce roman. Je sais pas mais je sens que je ne dois pas le lire car je ne la sens pas cette lecture. J'ai l'impression d'être la seule à ne pas être attirée, je trouve que ça fait trop "Vous avez un message".

29. brize  le 23-04-2010 à 07:10:30  (site)

@ La Sardine : ça se traduit pas (faut pas rêver Rire !), mais ça se lit hihi !

@ Leiloona : On va dire que ça manque un peu de rythme, je trouve !

@ Manu : En tout cas, pour moi, ça s’oubliera aussi vite…

30. Karine:)  le 23-04-2010 à 14:20:03  (site)

J'aime les avis schtroumpf grognon... je vais le lire dans les prochains jours (Fashion l'a envoyé en voyageur au Québec) alors je vais diminuer mes attentes!

31. dasola  le 26-04-2010 à 18:09:12  (site)

Bonoir Brize, d'abord, merci d'avoir mis mon billet en lien. Ce roman ne laisse pas beaucoup de souvenirs, j'en conviens mais cela n'empêche pas d'attendre la suite. Sinon, c'est bien de frimer un peu de temps en temps en lisant le texte en avant-première en VO qui plus est. Bonne soirée.

32. choco (et son grenier)  le 27-04-2010 à 18:52:37  (site)

oui je pensais surtout au commentaire de certaines... Sourire

33. clara brest  le 03-05-2010 à 10:42:12  (site)

Je fais partie de celles qui ont adoré!
http://fibromaman.blogspot.com/2010/04/daniel-glattauer-quand-souflle-le-vent.html

34. kp78  le 06-06-2010 à 10:09:07

Je me range du côté des filles qui ne sont pas tombées amoureuses de léo (mais alors pas du tout !) et qui ne sont pas emballées par le livre. Il y a trop de tergiversations dans cette histoire et cela m'agace. J'ai eu envie de les secouer : tu y vas ou tu n'y vas pas... mais décide toi. J'en attendais sans doute beaucoup après avois lu tous les commentaires élogieux. Le fait de centrer le sujet sur un moyen de communication moderne (le courriel) ne suffit pas pour faire un bon livre. Ce serait trop facile !

35. Laurence.  le 12-06-2010 à 08:57:16

Je crois que tu peux compter deux personnes de plus dans ton club : La lettrine et Dédale ! :-D
Quant à moi, rien que la couverture me fait fuir... ;-)

 
 
 
posté le 17/04/10

"Le quai de Ouistreham", Florence AUBENAS

     « La crise. On ne parlait que de ça, mais sans savoir réellement qu’en dire, ni comment en prendre la mesure. Tout donnait l’impression d’un monde en train de s’écrouler. Et pourtant, autour de nous, les choses semblaient toujours à leur place. J’ai décidé de partir dans une ville française où je n’aurai aucune attache, pour chercher anonymement du travail. J’ai loué une chambre meublée.

   Je ne suis revenu chez moi que deux fois, en coup de vent : j’avais trop à faire là-bas. J’ai conservé mon identité, mon nom, mes papiers, et je me suis inscrite au chômage avec un baccalauréat pour seul bagage. Je suis devenue blonde. Je n’ai plus quitté mes lunettes. Je n’ai touché aucune allocation. Il était convenu que je m’arrêterais le jour où ma recherche aboutirait, c’est-à-dire où je décrocherais un CDI. Ce livre raconte ma quête, qui a duré presque six mois, de février à juillet 2009.

   J’ai gardé ma chambre meublée. J’y suis retournée cet hiver pour écrire ce livre. »

   Florence Aubenas

 

   A la sortie du livre, j’avais lu les extraits que publiait Le Nouvel Observateur. Je me disais que cela suffisait, j’en avais une assez bonne idée. Mais le livre s’est récemment trouvé à la bibliothèque et la curiosité, le désir aussi de partager ce que l’auteur avait vécu, ce qu’elle s’était donné la peine de vivre, m’ont poussée à le lire.

   Le choix de la ville de Caen (pour sa proximité de Paris) s’avère très pertinent car si on se souvient de Moulinex, on a souvent oublié (comme ceux qui y résident depuis peu) qu’il y eut sur place une industrie métallurgique puissante, maintenant totalement démantelée, au point qu’il n’en reste physiquement pratiquement plus de trace. Caen est donc une ville représentative des conséquences catastrophiques sur l’emploi que les bouleversements économiques ont pu engendrer.

   "Le quai de Ouistreham" n’est pas un livre d’analyse, pas un livre choc non plus, au sens où il n’y a pas de révélation fracassante. Il y a suffisamment d’interviews, de reportages ou de documentaires transmis par les médias pour qu’il ne nous apprenne pas quelque chose que nous ignorerions.

   Mais Florence Aubenas ne s’est pas contentée de s’armer d’un stylo, d’un micro ou d’une caméra. Comme certains avant elle (auxquels elle se réfère dans sa préface), elle est passée de l’autre côté du miroir et elle a travaillé en immersion et non plus en spectateur à côté des choses et des gens, pour ne pas dire à l’écart. De la place que, soudain, elle occupe, elle nous livre des instantanés de cette France d’en bas souvent évoquée, où les mots précarité et désarroi prennent tout leur sens. Elle partage le quotidien des demandeurs d’emploi, dans la catégorie des sans qualification, devient une femme obligée soudain de se mettre sur le marché de l’emploi, après une rupture avec l’homme dont elle partageait jusqu’à présent la vie et les revenus. Dans une agence d’intérim, on lui explique « sans méchanceté, avec bonhomie », que dans sa situation elle est « plutôt le fond de la casserole ». Seule solution, lui dit-on au Pôle Emploi, devenir « agent de nettoyage ».

   Florence Aubenas n’a pas joué à être une femme de ménage, elle a simplement été cette femme de ménage, avec sa vie, ses soucis, les liens qu’elle a noués au hasard des rencontres. Accaparée par la recherche d’un nombre d’heures suffisant pour gagner de quoi subvenir à ses besoins, stressée à l’idée de ne pas trouver un nouvel endroit où elle doit faire quelques heures et d’arriver en retard, fatiguée physiquement par le travail fourni où le temps accordé n’est jamais conforme au temps nécessaire, sans que soient payées les heures supplémentaires et persuadée qu’elle n’est pas techniquement à la hauteur.

   Elle ne parle pas que d’elle, bien sûr, mais aussi de ceux qu’elle croise ou approche d’un peu plus près. Des moments saisis sur le vif, des bribes d’échanges…

   Elle montre mais ne démontre pas, nous laissant le soin de réfléchir à ce que, par son intermédiaire, nous voyons. C’est toute la force de ce témoignage, sobrement efficace.

   En filigrane se dessine le portrait d’une femme discrète mais à l’écoute, infiniment attentive aux autres et appréciée pour cela, du moins est-ce ainsi que je l'ai perçue. Une femme qui écrit bien, aussi, d’une plume alerte, à l’aise dans l’évocation des lieux autant que dans la narration des scènes s’y déroulant.

 

Faut-il lire "Le quai de Ouistreham" ?

Ce n’est pas un livre indispensable.

Mais c’est un document qui donne à penser. Ce n’est déjà pas si mal.

 

"Le quai de Ouistreham", Florence AUBENAS

Editions de l'Olivier (270 p)

paru en 2010

 


Commentaires

 

1. Gwé(naëlle)  le 17-04-2010 à 14:43:52  (site)

J'ai l'impression que ce que dit Florence Aubenas de son aventure est presque plus intéressant que son livre. En tout cas, chapeau à l'auteur d'avoir osé cette immersion qui a dû être tout sauf facile...

2. Restling  le 17-04-2010 à 16:29:04  (site)

Il m'intrigue assez ce roman. Ma belle-sœur l'a acheté, je suppose que je pourrai lui emprunter.

3. Restling  le 17-04-2010 à 16:29:41  (site)

Je voulais dire ce témoignage. ^_^

4. saxaoul@neuf.fr  le 17-04-2010 à 18:58:40  (site)

Vais-je le lire ou pas ? Je n'ai toujours pas trouvé la réponse à la question. On verra bien si je tombe dessus à la médiathèque Sourire !

5. pincureuil  le 17-04-2010 à 21:56:40  (site)

J'aime beaucoup ton billet sur ce livre et je partage totalement ta conclusion !

6. Cécile Lecture Emoi  le 17-04-2010 à 22:26:13

J'ai lu aussi il y a quelques jours, mais n'en ai pas fait de billet.

Tu as trouvé la formule juste "elle montre, mais ne démontre pas", et c'est ce qui m'a plu dans ce récit : pas de jugement, ni d'envolée militante, juste un vrai regard de l'intérieur. Pas de pathos non plus, mais une vraie émotion face, par exemple, aux anciennes de Moulinex, ou encore Philippe, fier comme un Bar Tabac lorsqu'il retrouve un semblant de sa vie d'avant quand F.Aubenas lui cède le volant de sa vieille Fiat (le "Tracteur"). Poignant aussi le récit du pathétique pot d'adieu d'une de ses collègues du Ferry.

Je n'ai pas été surprise de cette vie de précaire qu'elle nous décrit, mais par contre, j'ai vraiment été soufflée par le désarroi et le désoeuvrement du Pôle Emploi. pas toi ?
Et pour finir, moi aussi je suis entièrement d'accord avec ta conclusion .Merci pour ce billet que je ne me sentais pas, moi, capable de rédiger !

7. Aifelle  le 18-04-2010 à 07:27:12  (site)

Je vais le lire parce qu'une amie va me le prêter. J'ai vu Florence Aubenas au salon du livre, elle a un échange vraiment simple et spontané avec les autres.

8. Mango  le 18-04-2010 à 08:28:48  (site)

Son livre a du succès et tant mieux!!
Je ne le lirai sans doute pas, préférant de loin les romans mais je suis contente d'avoir pu m'en faire une idée grâce à ton billet que je trouve très intéressant!

9. brize  le 18-04-2010 à 18:14:32  (site)

@ Gwenaëlle : Sur le coup aussi, je me suis dit « Chapeau ! », mais quand tu penses à tout ce que cette femme a déjà vécu comme grand reporter, tu relativises !

@ Restling : Moi aussi, j’étais intriguée. Je me demandais comment elle allait parler de ce qu’elle avait vécu.
Je n’ai pas regretté ma lecture parce que j’ai aimé la manière dont Florence Aubenas a abordé les situations et les personnes, avec intelligence et respect d’autrui, sans rien de cette suffisance qu’on pourrait craindre de la part d’une intellectuelle ; au contraire, il y a beaucoup d’humilité dans son attitude.

@ Saxaoul : C’est une lecture intéressante et intelligente, très humaine aussi, que je suis contente d’avoir faite.

@ Pincureuil : Oui, c’est un livre qui ne peut laisser indifférent…

@ Cécile : Tu sais, au début, je m’étais dit que mon commentaire serait très court. Ça a d’ailleurs fait rire ma fille cadette quand elle a vu le nombre de lignes, au final !
Je ne voulais surtout pas d’un billet qui ouvre sur une quelconque polémique, donc je n’avais pas l’intention de faire état de mes considérations personnelles sur la situation des chômeurs, avec la crise actuelle etc. Bref, je ne voulais pas entrer dans un débat politique au sens large du terme.
En revanche, plus j’avançais dans ma lecture, plus j’avais envie de dire au moins quelques mots sur la démarche de l’auteur, parce que j’aimais ce qu’elle avait fait et son attitude, très sincère. J’ai même failli dire que j’avais trouvé que Florence Aubenas était une belle personne.
J’ai donc noté quelques petits trucs en cours de lecture et, à la rédaction, une chose en entraînant une autre, tu vois le résultat… Et il y aurait encore beaucoup à dire, dont ce que tu as évoqué dans ton commentaire (je crois, franchement, que tu pourrais faire un billet en disant ces choses-là, tout simplement).
Pour le Pôle Emploi, je te rejoins sur le « désarroi » mais pas sur le « désœuvrement », parce qu’ils ont du boulot à la pelle (ils sont donc tout sauf « désœuvrés »), avec des contraintes de rythme dans le traitement des dossiers (avec les statistiques qui en résultent)… même si, le problème, c’est qu’en fin de compte ils n’ont pas assez de boulots à proposer !

@ Aifelle : Ah, je suis très contente de ce que tu me dis sur Florence Aubenas parce que, en la lisant, j’ai vraiment eu l’impression que c’était une femme sincère, une belle personne, ce que ta remarque me confirme.

@ Mango : Merci ! Mais, tu sais, son livre est très vivant et je crois qu’il te plairait car elle croque des personnages et des situations avec autant de talent qu’une romancière.

10. Cécile LECTURE EMOI  le 18-04-2010 à 20:16:45  (site)

Zut, Brize, excuse-moi !blozen Je ne voulais pas dire "désoeuvrement" mais bien désarroi, et souligné l'attitude totalement désabusée de ces services ! Et quand je parle de désarroi, c'est bien de ce rythme intenable ( le récit se situe aussi au moment du rapprochement Assedic/ANPE, ce n'est pas négligeable) et de cette absence totale de moyens car comme tu le dis, pas grand chose à proposer !

11. brize  le 18-04-2010 à 20:34:31  (site)

@ Cécile : J'ai refeuilleté tout le livre en me disant que tu faisais peut-être allusion à un passage sur le Pôle Emploi auquel je n'avais pas prêté attention mais, au départ, j'avais bien pensé à un lapsus !

12. freude  le 19-04-2010 à 10:02:01  (site)

C'est sur que ce livre témoignage doit être intéressant. Je pense que je le prendrais à la bibli.

13. Mdiola  le 19-04-2010 à 21:19:17  (site)

Je me demandais si j'allais prendre le temps de me plonger un peu dedans... Eh bien, je vais me contenter de ton billet fort bien fait ;-) Merci;

14. brize  le 20-04-2010 à 13:45:16  (site)

@ Freude : Je ne peux qu'approuver, puisque c'est ainsi que je l'ai lu !

@ Midola : Mais il en dit très peu, mon billet... Tu sais, si tu étais tentée, ça vaut le coup que tu le lises, ce livre.

15. Nanne  le 22-04-2010 à 20:44:32  (site)

Son idée d'immersion totale dans le monde de la précarité est une bonne chose en soi, dans la mesure où elle permet au lecteur (ou à la lectrice) de réfléchir sur les conditions de survie de ces personnes. J'ai peur que ce soit parfois larmoyant et angoissant, aussi. Je ne sais pas si je lirai cet ouvrage, mais c'est toujours bien que ces livres soient publiés pour faire prendre conscience de certaines situations.

16. brize  le 23-04-2010 à 07:15:08  (site)

@ Nanne : Pas d'inquiétude à avoir, ce n'est pas "parfois larmoyant et angoissant", non, ce n'est pas toujours gai mais c'est tonique dans la narration.

17. livr-esse  le 08-05-2010 à 21:57:17

Je suis tout à fait d'accord avec ta conclusion.
J'aurais bcp aimé un dernier chapitre avec un ressenti de son expérience.

 
 
 
posté le 15/04/10

"Les aventures extraordinaires d'Adèle Blanc-Sec", un film de Luc Besson

    Paris 1912.

   Le professeur Espérandieu ramène un ptérodactyle à la vie… mais celui-ci lui échappe et finit par attaquer la voiture d’un ancien préfet dont il provoque la mort. La capitale est en émoi et la police sur les dents, à la recherche de cette dangereuse créature !

   Pendant ce temps, la journaliste Adèle Blanc-Sec part en Egypte et n’a de cesse d’y retrouver certaine momie pour la rapporter à Paris.

   De retour en France, c’est vers Espérandieu qu’elle se tourne pour atteindre l’objectif qu’elle s’est fixé, un objectif qui lui tient personnellement à cœur, mais dont la réalisation va provoquer une série d’accidents en cascade…

 

   Ne me demandez pas si cette adaptation cinématographique des albums de bande dessinée de Tardi est ou non fidèle aux originaux : je les ais lus il y a une quinzaine d'années, je me souviens que j’aimais bien, mais à part ça, ben, j’ai un peu oublié, quoi !

   Donc j’ai pris le film tel quel, enfin plus exactement, c’est important, comme un film dont l’esprit est celui d’une bande dessinée. Et là, je peux vous dire que j’ai passé (et Mr B. de même) un excellent moment !

   Louise Bourgoin compose une Adèle pète-sec qui a du charme mais surtout du chien, jeune femme énergique dotée d’un sens de l’humour à froid fort efficace. Elle est parfaitement crédible… autant qu’une héroïne de BD peut l’être et c’est à cela que je faisais allusion en parlant d’esprit BD : l’univers se tient et on se moque qu’il soit ou non vraisemblable, les protagonistes sont des figures davantage que des personnes à part entière, leur psychologie est sommaire et le jeu des acteurs doit s’adapter.

   Notre héroïne est entourée d’une galerie de personnages tous bien typés, dont beaucoup ont littéralement la « gueule » de l’emploi. Les ambiances sont très bien rendues, de l’exotisme d’une des séquences des débuts à la Indiana Jones au déploiement des aventures dans le Paris du début du XXème siècle, qu’on se plaît à parcourir (Paris est toujours très photogénique, n’est-il pas ?). Bref, une réalisation impeccable au profit d’une histoire enlevée, ce qui donne un film à l’esthétique de qualité, où l’on ne s’ennuie pas une seconde et où on a régulièrement le sourire aux lèvres, quand on ne rigole pas franchement (pour peu qu’on soit réceptif à ce type d’humour, mais apparemment je n’étais pas la seule dans la salle à l’être) !

   Alors, si vous vous avez envie de plonger dans des aventures BD grand format où l’adulte que vous êtes devenu se laissera emporter par un récit fantastique piqué d’humour, n’hésitez pas à partir à la rencontre de la belle mais pas facile Adèle Blanc-Sec !

 

"Les aventures extraordinaires d’Adèle Blanc-Sec", un film de Luc Besson

Durée 1H47 mn

 


Commentaires

 

1. Petite Fleur  le 15-04-2010 à 20:47:15  (site)

Je n'étais a priori pas attirée, mais j'ai vu l'interview de Besson l'autre jour, et ton avis aujourd'hui achève de me donner envie. Je vais tenter l'aventure !

2. Doriane99f  le 15-04-2010 à 21:00:56  (site)

J'ai prévu d'aller le voir lundi ! je viens de lire le premier tome de la série et, très franchement, le film m'attire bien plus que la BD, j'aime beaucoup l'esthétique (du moins ce que j'en ai vu dans la bande annonce), ton avis me conforte !!

3. Mango  le 15-04-2010 à 23:08:02  (site)

L'affiche me plaît mais à défaut de voir le film, je commencerais bien par la BD!

4. la-ronde-des-post-it (lasardine)  le 15-04-2010 à 23:23:00  (site)

je ne te lis qu'en diagonale car j'ai prévu d'aller le voir prochainement!
comme d'hab', I'll be back Clin doeilClin doeil

5. Aifelle  le 16-04-2010 à 06:28:18  (site)

Les extraits vus ne m'ont pas trop donné envie, je crois que j'attendrai le DVD.

6. dasola  le 16-04-2010 à 08:49:50  (site)

Bonjour Brize, je vais peut-être me laisser tenter, je ne sais pas. Adèle Blanc-Sec: pourquoi pas, Luc Besson: bof. Il se met un peu sur les plates-bandes de Jean-Pierre Jeunet. Bonne journée.

7. Sassenach  le 16-04-2010 à 11:10:27  (site)

Etonnamment, je n'ai jamais lu cette série BD parce que je n'aimais pas trop les dessins. Mais comme le film me tente bien, je vais essayer de lire la BD avant d'aller le voir Sourire

8. Hathaway  le 16-04-2010 à 12:48:00  (site)

J'ai bien envie de commencer à découvrir ces aventures en BD avant d'aller voir le film mais je ne sais pas si j'en aurais le temps... En tout cas je suis tentée !

9. bladelor  le 16-04-2010 à 14:18:42  (site)

Ça me tente bien, et l'affiche est superbe !

10. zorane  le 16-04-2010 à 18:10:37  (site)

Je suis très tentée par ce film d'autant que je connais bien la BD

11. manu--  le 16-04-2010 à 22:41:17  (site)

Ca a l'air pas mal du tout. Par contre, j'ai entendu des critiques négatives sur l'actrice.

12. brize  le 17-04-2010 à 09:25:36  (site)

@ Petite Fleur, Bladelor, Manu : J’ai beaucoup aimé mais, comme je le dis dans mon billet, je l’ai pris comme un « film-BD ».
C’est aussi la raison pour laquelle, Manu, j’ai considéré que Louise Bourgoin s’en sortait plutôt bien, alors que, pourtant, je me suis demandée si elle savait jouer : dès lors que j’ai considéré qu’elle était entrée dans la peau d’un personnage de BD, j’ai apprécié son jeu en fonction de ce critère et là, ça collait, elle était crédible. Mais je reconnais que c’est discutable et ça ne m’étonne pas que son jeu soit critiqué.

@ Doriane: Je confirme : l’esthétique est très bien !

@ Mango : La BD est à découvrir, mais pas sûr qu’elle te plaise, car le graphisme est spécial.

@ La Sardine : Bonne toile et à bientôt !

@ Aifelle : Tu as raison, si tu ne sens pas trop ce type de film, tu risquerais de t’y ennuyer au lieu de t’amuser.

@ Dasola : Qu’importe qu’il marche sur les brisées (celle-là, je ne pouvais pas ne pas la faire !) d’un tel ou d’un tel : c’est le résultat qui compte, tu ne crois pas ? Bon week-end !

@ Sassenach et Hathaway: Le graphisme de la BD est spécial. Si je l’avais eu sous la main, j’aurais bien relu au moins le premier tome pour comparer avec le film (je ne peux même pas vous dire s’il y avait ou non de l’humour dans la BD, je ne m’en souviens plus). Mais ne tardez pas trop, après, ce sera le petit écran et ça, c’est moins bien !

@ Zorane : Intéressant, ça ! Avec toi, au moins, on aura un point de vue comparatif !

13. Mélopée  le 17-04-2010 à 22:57:28  (site)

J'en ai eu des échos très diversifiés. Certains critiques ont salué la prestation de Louise Bourgoin, d'autres comme ma collègue l'ont trouvé (pas l'actrice mais le film en entier) fade et ennuyeux. Il va falloir que j'y aille moi aussi.

14. brize  le 18-04-2010 à 10:15:23  (site)

@ Mélopée: C'est vrai, le jeu de l'actrice est discutable, j'en ai dit quelques mots plus haut en répondant à Petite Fleur etc.
Mais quant au film, je ne l'ai pas trouvé ennuyeux du tout : si on n'aime pas, je pense que c'est parce qu'on n'est pas réceptif à ce type d'histoire et d'humour , ce qui est aussi concevable. Mais les ingrédients ont été mis pour que, sinon, ça prenne.

15. Hydromielle  le 18-04-2010 à 17:56:51  (site)

Je ne savais même pas que c'était une BD au départ.
Je suis allée voir ce film samedi matin et j'ai passé un bon moment. Ca m'a bien plu et j'ai trouvé ça bien marrant également.

16. brize  le 18-04-2010 à 18:51:04  (site)

@ Hydromielle : Il en faut pour tous les goûts et ce film a correspondu aux nôtres, on ne va pas s'en plaindre Rire1 !

17. ouioui56  le 18-04-2010 à 20:58:37  (site)

Très mauvais film

18. brize  le 18-04-2010 à 21:34:45  (site)

@ Ouioui56 : Disons un film que tu as trouvé très mauvais !

19. wonderful  le 19-04-2010 à 19:31:48  (site)

Je ne suis absolument pas fan du travail de Besson que ce soit en tant que réalisateur, producteur ou scénariste (en général je dis : hein quel scénario??), mais là j'ai été séduite. C'est mignon, c'est sympa, c'est enlevé. Vite oublié oui mais vivre un bon moment c'est déjà bien!

20. brize  le 19-04-2010 à 20:26:03  (site)

@ Wonderful : Oui, un bon moment et comme ce n'est jamais gagné quand on va au cinéma, on apprécie !

21. Nanne  le 22-04-2010 à 20:38:28  (site)

J'ai entendu des critiques malheureuses sur ce film dans "Le masque et la plume" et je regrette que les journalistes n'aient pas vu le film sous le même angle que le tien, ils auraient été moins virulents sans doute ! J'avoue que j'ai une passion pour les BD de Tardi et Adèle Blanc-Sec en fait partie ... Par contre, j'attendrai que le film sorte en DVD pour le voir et me faire mon opinion. Et si Besson a piétiné sur les "Brisées" de Genet, c'est plutôt une bonne chose, non ?!

22. brize  le 23-04-2010 à 07:28:15  (site)

@ Nanne : Pour « Le masque et la plume », ils ont commencé par « casser » mais au fur et à mesure du tour de table des critiques, j’ai trouvé que ça s’améliorait.
Quant à la BD, Papillon (blog « Journal d’une lectrice » m’a rappelé qu’elle n’était pas du tout dans le registre du comique, qui est celui choisi par Besson, donc j’espère que tu ne seras pas déçue.

Et pour les « brisées », une petite remarque au passage : j’ai la surprise de constater de temps en temps que l’expression « sur mes brisées », avec laquelle j’ai joué pour forger le nom de mon blog, n’est pas aussi connue que je le croyais, au moins par les jeunes générations… si bien que, pour eux, mon jeu de mots passe totalement inaperçu Triste1 !

édité le 23-04-2010 à 07:30:16

23. La librivore  le 15-05-2010 à 13:19:56  (site)

J'ai beaucoup aimé ce film et la BD. J'aime aussi ces personnages de femme qui ne s'en laissent pas compter.

24. Yv  le 10-06-2010 à 19:47:43  (site)

Un film pas désagréable, mais la voix de Louise Bourgoin l'est au plus haut point. Décevant tout de même par rapport à la BD.

 
 
 
posté le 13/04/10

"Cadres noirs", Pierre LEMAITRE

     Alain Delambre a 57 ans. Ancien Directeur des Ressources Humaines licencié pour raisons économiques, il est au chômage depuis 4 ans et, faute de retrouver des postes de son niveau, va jusqu’à accepter des jobs de manutentionnaire

   Un jour, pourtant, sa candidature est retenue dans le cadre d’un recrutement d’adjoint RH. Obtenir cet emploi lui permettrait de s’extraire de la vie médiocre dans laquelle il s’enfonce inexorablement et avec lui sa femme tendrement aimée, Nicole.

   Aussi, lorsqu’il apprend que l’ultime sélection passera par un jeu de rôles où sera simulée la prise d’otages de cadres de la société qui recrute (cadres dont le comportement doit être testé parce qu’ils font aussi l’objet d’une sélection interne, en vue d’un poste à responsabilité à pourvoir), cela ne l’émeut pas plus que ça. Au contraire : il y voit l’occasion de faire la différence avec ses concurrents et décide de se préparer du mieux possible à cette épreuve…

 

   Ainsi commence une longue histoire que je préfère vous laisser découvrir : il s’agit d’un thriller et rien ne vaut d’être, comme je le fus, surprise d’un bout à l’autre par les péripéties et les rebondissements.

   Je vous dirai cependant que, dès les premières pages, j’ai été happée par ce roman criant de vérité dans sa peinture d’un cadre senior au chômage. L’auteur a su capter la voix du narrateur, Alain Delambre, à la fois lucide et ironique, parsemant son propos de notations saisissantes et pertinentes sur les personnes qui l’entourent et leurs comportements. Héros à la fois combatif et vulnérable car fragilisé par ses années de chômage, Delambre est proche de nous, on l’écoute et on le connaît, on le comprend jusqu’au bout (que l’on soit d’accord ou non avec les chemins et les risques qu’il prend), on s’attache à lui pour l’amour qu’il porte à sa femme. Cet amour profond est un puissant moteur dans la conduite de Delambre : la volonté de retrouver une situation professionnelle satisfaisante va de pair avec celle de donner à sa femme ce qu'elle mérite, en particulier la possibilité de continuer à vivre dans l’appartement choisi ensemble et pas encore totalement payé.

   "Cadres noirs" est une très bonne histoire, menée sans temps mort, autour d’un personnage central acharné à reprendre la main face aux défis que la vie lui lance, doublée d’une charge féroce contre le management à l’heure de la modernité : un excellent thriller qui a emporté ma totale adhésion (ce que n’avait pas fait "Robe de marié", entre autres, je m’en rends compte en y repensant, parce que je n’y avais pas cru).

 

"Cadres noirs", Pierre LEMAITRE

Éditions Calmann-Lévy (350 p)

Paru en 2010

 

Ce roman a déjà été lu par de nombreux blogueurs : vous pouvez retrouver leurs avis chez BoB.

 


Commentaires

 

1. freude  le 13-04-2010 à 08:21:29  (site)

Ah, j'ai son premier dans ma PAL, mais celui-là me tente bien aussi, que de bons billets dessus !

2. kathel  le 13-04-2010 à 08:48:03  (site)

Il est noté, parce que j'ai beaucoup aimé "Robe de marié" et que l'auteur est ma foi sympathique... mais je ne suis pas encore passée par la case "achat" !

3. amanda meyre  le 13-04-2010 à 08:51:27  (site)

bon souvenir oui ! même très bon d'ailleurs. Robe de marié est dans ma PAL mais pas encore ouvert...

4. céline de enlivrezvous  le 13-04-2010 à 09:36:10  (site)

Décidément, je ne lis que des critiques élogieuses de ce polar ! Je note !

5. La Pyrénéenne  le 13-04-2010 à 09:47:51  (site)

Le sujet est interéssant et j'ai Robe de marié sur ma PAL , du coup je ferais bien la comparaison ...

6. Sassenach  le 13-04-2010 à 11:57:53  (site)

Déjà noté bien sûr Sourire J'en salive d'avance !

7. Ys  le 13-04-2010 à 12:06:23  (site)

Toujours pas tentée, le chômage, la critique sociale, pas mes sujets de prédilection...

8. Tulisquoi  le 13-04-2010 à 12:22:25  (site)

Décidément, des critiques quasi unanimes de partout. Je vais attendre la sortie en poche pour le rajouter à ma PAL...

9. Aifelle  le 13-04-2010 à 13:42:40  (site)

Tu me tentes grave là ! je vais voir s'il est à la bibliothèque.

10. Petite Fleur  le 13-04-2010 à 15:33:15  (site)

Encore mieux que "Robe de marié" ? Je note alors !
Mais n'y a-t-il pas le même découpage que dans celui-ci d'ailleurs ? C'est ce qui me fait un peu peur, que les mêmes ficelles soient tirées...

11. GeishaNellie  le 13-04-2010 à 18:22:54  (site)

Je ne suis pas fan de policier, de thriller ou de tout livre s'apparentant à ce genre. Toutefois, celui-ci me tente bien, l'histoire me paraît originale, alors pourquoi pas ?

12. leiloona  le 13-04-2010 à 19:36:57  (site)

Quand j'avais écrit mon billet sur ce livre, j'avais pas mal de commentaires qui me disaient que "Robe de marié' était excellent. C'est pas mal aussi d'avoir ton avis qui diffère des autres. ! Clin doeil

13. brize  le 13-04-2010 à 20:17:46  (site)

@ Freude, Céline et Tulisquoi : Je n’ai pas lu tous les billets parus mais ceux que je connais étaient positifs. Pourtant, le roman ne me tentait pas : il a fallu que mon bibliothécaire (préféré) me montre qu’il l’avait acheté pour que je cède à la curiosité !

@ Kathel : Tu as eu de la chance de rencontrer l’auteur !
Je ne suis pas passée par la case « achat » mais par la case « bibliothèque » (comme la plupart du temps), c’est bien pratique.

@ Amanda : Je serai très curieuse de savoir comment tu trouveras « Robe de marié » !

@ La Pyrénéenne : Tu vas déjà pouvoir découvrir l’auteur avec « Robe de marié » (mais j’ai failli en rester là, ce qui aurait été dommage pour moi ; d’autres lecteurs, à l’inverse, ont préféré « Robe de marié »)

@ Sassenach : Il me semble qu’il devrait te plaire (et j’ai eu la chance de pouvoir l’emprunter à la bibliothèque : j’étais la première à le lire !).

@ Ys : Oui, si ce thème ne t’attire pas, mieux vaut ne pas forcer car on est en plein dedans avec ce roman.

@ Aifelle : J’ai eu de la chance : la bibliothèque venait de l’acheter !

@ Petite Fleur : Rassure-toi, pour ce qui concerne la question qu’on s’était posée (dans les commentaires de « Robe de marié ») au sujet d’une reprise d’un procédé similaire entre les deux romans, le découpage de « Cadres noirs » s’inscrit dans un déroulement chronologique normal avec trois parties : « Avant », « Pendant », « Après ». Il n’y a pas, comme dans « Robe de marié », une deuxième partie qui reprend la narration de la première avec un changement de narrateur, ce qui permet de tout éclairer. Si « ficelles » il y a, elles sont utilisées, je trouve, de manière bien plus fine. Je ne peux pas t’en dire plus sans trop en dire (et risquer de te gâcher le plaisir) mais je n’ai pas ressenti cette impression de « oui, ça, on nous l’a déjà fait ! ». Bref, tu peux y aller, je pense que tu ne seras pas déçue !

@ GeishaNellie : L’histoire est originale mais ça reste un thriller… donc il faut quand même aimer un peu le genre.

@ Leiloona : Après, ça dépend aussi de la manière dont le roman trouve un écho en nous : celui-ci, par son aspect réaliste, m’a interpellée, ce que n’a pas fait « Robe de marié », que je trouve aussi trop tiré par les cheveux pour arriver à y croire.

14. Choco (et son grenier)  le 14-04-2010 à 14:13:14  (site)

Un peu too much sur la fin mais un bon polar en effet ! Sourire

15. kp78  le 15-04-2010 à 07:59:47

L'histoire est originale et me tente bien. Je l'ai raté de peu à la bibliothèque et j'espère bien le récupérer début mai.

16. la-ronde-des-post-it (lasardine)  le 15-04-2010 à 08:38:44  (site)

je l'ai découvert récemment, j'ai vraiment beaucoup aimé ce thriller!! ça m'a donné envie d'en lire un autre de l'auteur, ce que j'ai fait avec "Robe de marié" (je publie d'ailleurs mon billet demain, c'est une lecture commune Clin doeil)

17. brize  le 15-04-2010 à 20:34:54  (site)

@ Choco : Oui, à la fin, ça y va fort… mais j’ai continué à marcher à fond !

@ KP78 : Va falloir le pister en ligne, celui-ci !

@ La Sardine : Ah, je suis curieuse de découvrir ce que tu as pensé de « Robe de marié » !

18. manu--  le 16-04-2010 à 22:43:15  (site)

Tu es beaucoup plus emballée que pour Robe de marié mais je n'ai pas envie de retenter l'expérience avec cet auteur.

19. brize  le 17-04-2010 à 09:28:30  (site)

@ Manu : Laisse passer un peu de temps, tu verras bien ! Bon, maintenant, c'est vrai qu'il faut aussi que le thème te tente.

édité le 17-04-2010 à 09:28:58

20. Restling  le 17-04-2010 à 18:06:20  (site)

Puisque tu dis qu'il est plus efficace que Robe de Marié, je le note !

21. chris89  le 19-04-2010 à 10:00:00  (site)

J’ai adoré ce thriller miroir de notre société. J’ai noté robe de marié

 
 
 
posté le 08/04/10

"La Vie d'une autre", Frédérique DEGHELT

    Marie a 25 ans. Un soir, au cours d’une fête, elle fait la connaissance de Pablo, qui lui plaît immédiatement.

   Le lendemain matin, elle se réveille auprès de lui… et découvre dans la foulée qu’ils sont mariés et ont des enfants.

   Douze années se sont écoulées.

    Douze années dont elle n’a strictement aucun souvenir !

 

   Un postulat de départ qui flirte avec le fantastique, rien de tel pour piquer ma curiosité ! 

   J'ai donc découvert un roman bien mené, avec une tension présente pratiquement d’un bout à l’autre car Marie cherche à retrouver sa vie mais en refusant d’avouer à son entourage ce qui lui arrive. Le lecteur la suit dans sa quête de mémoire et de vérité, alors qu’elle est projetée dans ce qui lui paraît la vie d’une autre. Les situations qu’elle affronte sont, on s’en doute, dans un premier temps assez stressantes puisqu’elle tient à dissimuler son amnésie. Mais elles lui permettent aussi de (re)découvrir ceux qui l'entourent avec une perception aiguisée de leur personnalité, tant elle est à l'affût des éléments l'aidant à la cerner. Elle porte aussi une attention particulière aux êtres qui la touchent et la surprennent le plus : ses propres enfants. Ainsi le roman fait-il la part belle aux considérations psychologiques, sur les individus et les relations qu'ils tissent, en particulier dans le couple, et sur la vie en général (la manière dont on la mène et dont on veille ou non à la goûter).

 

   "La Vie d’une autre" renouvelle certes le genre par sa présentation inhabituelle mais, tout compte fait, il s’agit d’un roman d’amour. Je l’ai lu avec intérêt, pourtant le fin mot de l’histoire m’a déçue car j’attendais quelque chose de plus surprenant quant au fond.

 

"La Vie d’une autre", Frédérique DEGHELT

Le Livre de Poche (252 p)

 

Beaucoup d'avis déjà sur ce roman : vous pouvez les retrouver chez BoB .

 


Commentaires

 

1. Sandrine(SD49)  le 08-04-2010 à 13:09:33  (site)

Il va vraiment falloir que je le relise je ne me souviens plus de la fin !!!!

2. sybilline  le 08-04-2010 à 15:17:58  (site)

Comme toi, j'ai été déçue par la fin de ce roman pourtant fascinant à ses débuts.
Une auteur à suivre donc...

3. saxaoul  le 08-04-2010 à 16:21:45  (site)

J'ai adoré ce livre mais j'ai aussi été déçue par la fin. Je n'ai pas compris pourquoi Marie a fait un tel choix...

4. keisha  le 08-04-2010 à 16:50:07

Il est sur ma pal depuis une heure!!! On verra...

5. Mango  le 08-04-2010 à 19:47:58  (site)

La fin est la partie la plus faible, c'est vrai, mais je garde cependant un très bon souvenir de ce roman!

6. Aurore sur son étagère  le 08-04-2010 à 20:02:33  (site)

Rhoo mais qu'est ce qu'elle a cette fin?!! C'st vrai que vous êtes nombreuses à ne pas avoir tellement aimé! Moi j'ai coup-de-coeuré!!

7. manu--  le 08-04-2010 à 20:22:09  (site)

Moi, c'est plutôt la vision du couple et de la famille qu'il véhicule que j'ai moins aimé.

8. brize  le 08-04-2010 à 21:00:24  (site)

@ Sandrine : Peut-être que tu l’as oubliée parce qu’elle ne t’a pas satisfaite non plus ?

@ Sybilline : J’ai l’impression qu’on n’est pas les seules dans ce cas !

@ Saxaoul, Aurore et Manu : ATTENTION SPOILERS
( Aurore, ça doit être une lecture d’avant blog, car je ne trouve pas ton billet sur celui-ci)
Je n’ai pas voulu le dire dans mon billet (pour ne pas trop en dire) mais j’ai trouvé que le fin mot de l’histoire (= la raison de l’amnésie, qu’on ne connaît qu’au terme du roman) était trop convenu : Pablo s’éloigne de Marie au moment de sa dernière grossesse (celle de Zoé), il ne la trouve plus désirable etc. il va même prendre une maîtresse, bref, le coup classique, précisément le truc dont, au début de ma lecture, je me disais : j’espère tout de même que ce n’est pas ça, que ce n’est pas une (banale) histoire d’adultère qui l’a conduite à tout occulter pour redonner une chance à son couple. Parce que c’est elle et elle seulement qui sauve le couple et qui fait en sorte que le pacte puisse être respecté en provoquant, inconsciemment, son amnésie . Je n’ai pas aimé que ce soit la femme qui se sacrifie, après avoir été trompée pour, malgré tout, permettre au couple de perdurer.
Manu, j’ai relu ton billet (dont je me rends compte que je me souvenais assez bien) et oui, tu as raison, ils sont les plus beaux, ceux que tout le monde envie et leurs enfants sont merveilleux etc. , au moins dans la première partie de leur vie de couple. Mais, bon, comme tu le soulignes, ça dérape ensuite… donc ça peut passer !
Tu sais, au moment où Zoé arrive (elle n’est pas là au réveil de Marie), j’ai cru que ce serait une enfant handicapée : drôle d’idée, n’est-ce pas, mais qui prouve bien que moi aussi je les trouvais un peu too much, les deux charmants bambins !

@ Keisha : Ah, alors on aura ton avis bientôt peut-être ! Super !

@ Mango : Pour moi, je ne sais pas ce que ça donnera sur la durée : j’ai peur qu’il ne me marque pas beaucoup. On verra…

édité le 08-04-2010 à 21:01:04

9. Aifelle  le 08-04-2010 à 21:10:11  (site)

Il est dans ma PAL depuis l'été dernier. J'espère ne pas être déçue par la fin, mais tu n'es pas toute seule.

10. brize  le 09-04-2010 à 08:23:46  (site)

@ Aifelle : Oui, j’ai vu ça ! Mais j’espère que la fin te conviendra, à toi (j’ai donné des précisions à son sujet dans les commentaires, avec une « alerte spoilers », donc tu pourras y revenir éventuellement après lecture pour confronter nos points de vue).

11. la-ronde-des-post-it (lasardine)  le 09-04-2010 à 10:33:47  (site)

il m'a été récemment offert par une gentille blogueuse! j'espère le découvrir bientôt SourireSourire

12. Theoma  le 09-04-2010 à 12:24:48  (site)

Pas mal d'avis mitigés sur cette lecture. Même si j'ai eu un coup de coeur pour la grand-mère de jade, je crois que je vais passer.

13. Lilibook  le 09-04-2010 à 12:59:49  (site)

J'ai tellement aimé son roman La grand-mère de Jade (énorme coup de coeur pour ma part), que du coup j'ai peur d'être déçue et d'en attendre trop avec un autre roman... et là du coup la fin est un peu... alors je ne sais pas si je le lirais.

14. tulisquoi  le 09-04-2010 à 13:12:22  (site)

Totalement d'accord avec toi. Cette fin est convenue, limite à l'eau de rose je trouve.
Et elle n'apporte pas grand chose au reste du roman.
Mais sinon tout le reste du livre a été un gros coup de coeur !

15. brize  le 09-04-2010 à 13:16:33  (site)

@ La Sardine : Avis en vue ! On le lira avec intérêt !

@ Theoma et Lilibook : Je n’ai pas osé me risquer pour « La grand-mère de Jade » (en plus, je ne peux l’emprunter que dans une bibliothèque éloignée et je ne suis pas sûre qu’il sera disponible quand j’irai et on ne peut pas réserver en ligne…), car j’avais peur (à tort ?) de l’ abondance de bons sentiments. Celui-ci me tentait davantage. Malgré les avis mitigés (mais il y a aussi des coups de cœur), ce serait peut-être bien, d’autant que vous connaissez déjà l’auteur, de vous faire votre propre opinion en le lisant.

16. brize  le 09-04-2010 à 13:19:55  (site)

@ Tulisquoi : « Convenue » est bien le mot. Le problème, pour moi, c’est qu’elle a un effet boomerang sur mon appréciation rétrospective du roman (voir aussi ma réponse plus haut à Saxaoul etc.)…

17. L'or des chambres  le 09-04-2010 à 15:00:46  (site)

Il faut absolument que je le lise pour me faire ma propre opinion... J'ai l'impression que vous l'avez déjà toutes lues...
Bon week end !

18. brize  le 09-04-2010 à 19:29:44  (site)

@ L'Or des chambres : Moi aussi, j'avais l'impression que tout le monde l'avait déjà lu, parce que je l'ai très souvent vu sur les blogs !
Bon week-end à toi aussi !

19. pragmatisme  le 10-04-2010 à 13:12:14  (site)

Je le rajouterai bien dans ma liste de livres à lire mais j'hésite encore Je vais aller voir d'autres avis Bonne journée

20. Stephie  le 11-04-2010 à 08:41:30  (site)

Il vient de rejoindre ma PAL, il a été des plus lus sur la toile et il me tarde de le dévorer !

21. brize  le 11-04-2010 à 11:01:49  (site)

@ Pragmatisme : C'est souvent pratique de comparer les avis pour mieux voir si le livre peut ou non nous convenir.

@ Stephie : Oui, on l'a beaucoup vu : de quoi avoir envie de se faire sa propre opinion !

22. George  le 11-04-2010 à 12:51:30  (site)

J'ai été assez déçue par "La grand-mère de Jade", mais j'avais acheté "la vie d'une autre" avant, donc je le lirai et j'espère que je serai moins déçue !!

23. brize  le 11-04-2010 à 19:04:17  (site)

@ George : En tout cas (je viens de relire ton avis sur "La grand-mère de Jade"), je suis très curieuse de savoir ce que tu penseras de celui-ci !

24. Choco (et son grenier)  le 12-04-2010 à 22:01:06  (site)

Bon tu as été déçue par la réaction de MArie mais moi je trouve justement que c'est un bel hommage au pardon.
Je dois dire que ce roman m'a bouleversée !

25. céline de enlivrezvous  le 13-04-2010 à 09:38:56  (site)

Je m'étais complètement laissée prendre au jeu de ce roman ! Par contre, comme d'autres, grosse déception pour "La grand-mère de Jade".

26. brize  le 13-04-2010 à 12:43:01  (site)

@ Choco : Je ne l'ai pas ressenti comme cela mais je comprends.

@ Céline : Cette "Grand-mère...", pourtant, j'ai lu pas mal d'avis élogieux à son sujet. Mais ce roman ne m'a jamais attirée : en fait, je me méfie de son côté "bons sentiments" et je crois que, compte tenu de mes goûts (et après avoir lu ta critique, qui s'ajoute à certaines autres, mitigées ou déçues), j'ai raison de faire de la résistance.

27. Le Journal de Chrys  le 15-04-2010 à 11:51:57  (site)

J'ai moyennement aimé. Je l'ai trouvé assez répétitif mais j'ai bien aimé la "chute".

28. Restling  le 17-04-2010 à 18:26:17  (site)

Malgré ton petit bémol sur la fin, j'ai quand même envie de découvrir ce livre !

29. liliba  le 21-04-2010 à 17:29:49  (site)

Un livre que j'ai beaucoup aimé, mais la fin est également décevante pour moi : j'ai trouvé que la raison de cette amnésie est vraiment trop "légère" : la moitié de la France pourrait être amnésique, sinon !

30. Karine:)  le 23-04-2010 à 14:21:02  (site)

Je souhaite tout de même le lire, ainsi que La grand-mère de Jade. Elle m'intrigue, cette auteure...

 
 
 
posté le 07/04/10

Encore une belle sortie en poche !

Un recueil de nouvelles

 dont je vous parlais

récemment,

ici

(par l'auteur des deux romans : "Le chemin des âmes"

et "Les saisons de la solitude").

 


Commentaires

 

1. Sassenach  le 08-04-2010 à 10:14:11  (site)

C'est le seul que je n'ai pas lu de cet auteur et pourtant, j'adore et cela fait un moment qu'il est noté !

2. Aifelle  le 08-04-2010 à 11:09:04  (site)

Je l'ai bien remarqué !

3. myloubook  le 14-04-2010 à 22:57:49  (site)

Il m'inspire celui-là, je vais chercher des info et aller vers ton lien Sourire

4. ricardo  le 15-04-2010 à 04:04:26  (site)

Je viens de découvrir ton blog grâce à ma grande envie de découverte et je le trouve super!! Très agréable à lire,

@ bientôt de vous lire ...

 
 
 
posté le 04/04/10

"Une semaine avec ma mère", William SUTCLIFFE

   Amies de longue date, Helen, Carol et Gillian, trois Anglaises bon teint, ont des fils du même âge, trente-quatre ans, célibataires (comprendre : sans petite amie ni enfants), avec lesquels le contact s’avère de plus en plus épisodique, comme souvent lorsque les garçons ont quitté le nid familial.

   Alors, un jour, leur vient l’idée un peu folle de débarquer chacune à l’improviste chez son grand rejeton pour passer une semaine avec lui, histoire de réapprendre à le connaître et de resserrer les liens.

   Ce qui est dit est fait : et c’est parti pour une semaine pas (du tout) comme les autres car, pour chacune, c’est un peu la semaine de la dernière chance !

 

   Voilà un roman bien sympathique ! Amusant, tonique, suffisamment fin pour éviter de tomber dans le panneau des gros clichés, il emmène tambour battant son lecteur sur les pas de ces trois drôles de dames qui ont pris leur courage à deux mains pour débouler, comme un chien dans un jeu de quilles, dans la vie de leur fils.

   Le périple de chacune est suivi au fil des chapitres distincts qui leur sont consacrés. Celui de Gillian, venue retrouver Daniel, se distingue néanmoins des deux autres car il est surtout prétexte à un retour en arrière détaillé sur l’histoire de Daniel et Erin, la jeune femme avec laquelle il vient de rompre.

   Derrière les efforts de Helen, Carol et Gillian pour renouer le contact malgré le fossé des générations, voire pour essayer de corriger in extremis ce qui a pu déraper dans l’existence de leur garçon, s’affirme un amour maternel profond et inaltérable, allié à beaucoup de lucidité vis-à-vis de leur progéniture, de ses forces et, souvent, de ses faiblesses. En même temps, le miroir qu’elles leur tendent les renvoie à elles-mêmes et à leur parcours personnel.

   Situations parfois cocasses, dérapages plus ou moins contrôlés vers le on-se-parle-enfin, tout s’enchaîne sans temps mort et le lecteur, souriant, se demande quel sera le bilan à la fin de cette semaine extraordinaire.

   Un roman dans la catégorie (pas si bien pourvue que cela) divertissant et pas bête, à ne pas bouder donc, qu’on aime ou non sa kitchissime couverture (moi, j’adore !) !


"Une semaine avec ma mère", William SUTCLIFFE

Éditions Calmann-Lévy (282 p)


Repéré chez Cathulu et Cuné, qui avaient toutes deux apprécié leur lecture.

Les livres de George Sand et moi l’a lu aussi, mais n’a pas aimé.

 


Commentaires

 

1. escaleocabannes  le 04-04-2010 à 18:57:21  (site)

Voilà qui me changera de mon style habituel, pourquoi pas .
Merci du conseil

2. Diddy  le 04-04-2010 à 19:14:23  (site)

La couverture est terrible!! Et le livre à l'air chouette!

3. ricardo  le 05-04-2010 à 04:44:26  (site)

Félicitation pour cette "reconnaissance du jour " ...

@micalement, Ricardo

édité le 05-04-2010 à 04:45:14

4. Jakin  le 05-04-2010 à 07:47:59  (site)

Compliments pour le logo du jour....et bonne continuation.....
Jakin, smiley_id210602

5. keisha  le 05-04-2010 à 08:19:32

Le livre idéal quand les beaux jours finissent enfin pararriver, on dirait! Je te rejoins sur la couv', il faut assumer, kitsch oh oui!

6. cathulu  le 05-04-2010 à 08:27:03

Contente qu'il t'ait plu !Sourire

7. Aifelle  le 05-04-2010 à 09:16:25  (site)

Je l'avais déjà noté chez Cathulu, petite piqûre de rappel chez toi, je pense qu'il me plairait bien.

8. Ys  le 05-04-2010 à 20:29:38  (site)

Ce livre a l'air tout à fait dans mes cordes...

9. liliba  le 05-04-2010 à 21:47:48  (site)

J'adore également la couverture ! Un petit livre léger, ça ne pourra pas faire de mal à ma LAL, qu'en penses-tu ?

10. Sassenach  le 06-04-2010 à 10:50:22  (site)

J'avais déjà noté "Vacances indiennes" de cet auteur ... noter ce nouveau titre me donnera encore plus de choix ... surtout à la biblio en fonction des disponibilités Clin doeil

11. Mélopée  le 06-04-2010 à 12:43:06  (site)

Tiens dans le genre il me fait penser au roman "Les vieilles" que j'aimerais bien lire aussi. Je note, je crois que c'est le genre d'humour à la british comme je les aime !

12. brize  le 06-04-2010 à 20:54:08  (site)

@ escaleocabanes : C’est léger mais bien vu, à essayer !

@ Diddy : En tout cas, il m’a bien plu !

@ Ricardo et Jakin : Ma foi, je n’ai aucun mérite, puisque c’est un choix aléatoire parmi les images publiées Sourire.

@ Keisha : J’assume totalement ! Et oui, c’est une lecture plaisante, parfaite pour le printemps !

@ Cathulu : J’ai eu grand plaisir à le lire (et ça ne m’a pas étonnée car après ton billet, il me faisait très envie ! ensuite, j’ai attendu que la bibliothèque l’ait… puis je l’ai un peu oublié, car je ne le voyais jamais, toujours sorti ; jusqu’à ce qu’il me revienne en mémoire et là, hop, réservé !) !

@ Aifelle : Comme je viens de le dire à Cathulu, je l’avais un peu oublié, mais heureusement, pas tout à fait !

@ Ys : A tester, c’est sûr (car, en matière d’humour, on ne peut jamais garantir à cent pour cent que l’autre réagira comme nous Mexicain !) !

@ Liliba : Tant qu’il s’agit de LAL et non pas de PAL, je veux bien tout cautionner !

@ Sassenach : Je ne connais pas du tout l’autre titre. Pour celui-ci, j’aimais bien le thème !

@ Mélopée : Ah, ça, c’est marrant, parce que, justement, « Les vieilles » est un roman que j’ai repéré au Salon du Livre (à cause de sa couverture, que je n’aime pas du tout (euphémisme), du coup j’ai parlé du roman avec la personne présente sur le stand) et je viens d’apprendre que je pourrai l’emprunter prochainement à la bibliothèque !

13. leiloona  le 07-04-2010 à 09:09:31  (site)

Divertissante t pas bête ? Noté ! ça manque souvent ce genre de livre. Clin doeil

14. manu--  le 07-04-2010 à 13:59:18  (site)

Ca a l'air sympa mais il ne me tente pas plus que ça. Par contre, j'adore la couverture.

15. brize  le 07-04-2010 à 18:35:20  (site)

@ Leiloona : Oui, une catégorie sous-représentée, je trouve !

@ Manu : Dans ce cas, mieux vaut ne pas insister !
La couverture m'avait attiré l'oeil tout de suite !

16. Aurore sur son étagère  le 08-04-2010 à 20:03:23  (site)

C'est vrai que la couverture claque!! Elle m'avait bien attiré à la sortie... et puis non, manque de temps!

17. brize  le 09-04-2010 à 20:03:21  (site)

@ Aurore : Toujours la (terrible) question des choix à faire Sourire1 !

18. George  le 11-04-2010 à 12:54:51  (site)

Bouh.... pas aimé du tout pour ma part (comme tu le signale), je n'ai vraiment pas accroché, beaucoup trop de clichés à mon goûts .... mais bon, ce n'est que mon avis !

19. brize  le 11-04-2010 à 19:05:32  (site)

@ George : Et je ne le partage pas... mais ça nous arrive aussi de nous retrouver sur certaines lectures Sourire1 !

20. Miss Alfie  le 19-04-2010 à 09:08:50  (site)

Je l'ai noté chez Cathulu, je le conserve après ton avis !

21. brize  le 19-04-2010 à 20:30:54  (site)

@ Miss Alfie : C'est un roman que je risque d'oublier assez vite mais il m'a fait passer un agréable moment !

 
 
 
posté le 02/04/10

Sortie en poche

Maintenant, 

vous n'avez plus aucune raison pour ne pas lire ce roman,

   dont je vous parlais ici !

 

(comment ça, vous n'en avez pas envie ?)

(il a reçu le Booker Prize, quand même !)

(bon, j'arrête !)

 

 


Commentaires

 

1. bladelor  le 02-04-2010 à 09:34:48  (site)

Bien chef ! ;-)

2. calepin  le 02-04-2010 à 10:07:58  (site)

Bon d'accord, je l'ai ajouté à ma liste moi aussi. Ton billet enthousiaste a réussi à éveiller ma curiosité...

3. brize  le 02-04-2010 à 10:08:44  (site)

Bladelor, c'est vrai que mon ton est légèrement (smiley_id119173) impératif, je sais !
J'ai ajouté des parenthèses pour adoucir le message Clin doeil !

4. la Pyrenéene  le 02-04-2010 à 10:22:13  (site)

Et bien moi je vais être franche et ...dissidente donc ... pas envie ... en même temps , je crois que j'ai déjà assez de livres qui m'attendent sans en rajouter , non ? ;-)
Désolée de ne pas vous écouter M'dame !

5. Sandrine(SD49)  le 02-04-2010 à 11:20:26  (site)

Deja lusmiley_id117076

6. Mango  le 02-04-2010 à 11:20:39  (site)

Cette fois, pas question de reculer! Récompense oblige! Sourire

7. kathel  le 02-04-2010 à 12:50:07  (site)

Et j'ajoute que moi aussi, je l'ai aimé ! Alors, pouvez-vous encore y échapper ? Clin doeil1

8. Aifelle  le 02-04-2010 à 13:15:16  (site)

Elle me fait rire la Pyrénéenne, avec tout ce qu'elle vient d'acheter .. Déjà noté celui-ci, j'y penserai un jour prochain.

9. saxaoul  le 02-04-2010 à 13:59:59  (site)

Et en plus je le fais voyager...

10. brize  le 02-04-2010 à 14:05:49  (site)

@ Calepin : C’est un roman qui, pour moi, mérite d’être lu.

@ La Pyrénéenne : Ah, si seulement ce roman n’était pas sorti seulement hier, il aurait pu malgré tout te tenter, on ne sait jamais, lors de ton dernier « craquage » Clin doeil1 !
Mais je n’insiste pas : je sais que tu t’es déjà fait une petite provision de lectures !

@ Sandrine : Une de moins à convaincre Sourire1 !

@ Mango : Eh oui, un Booker Prize (en 2008), ça ne se boude pas smiley_id2007620 !

@ Kathel : Merci ! On n’est pas jamais trop nombreuses pour insister, dans ces cas-là, car il y a tellement de livres à lire qu’il faut aider nos copines à bien les choisir, n’est-ce pas !

@ Aifelle : Moi aussi, elle m’a fait rire, Véronique (en même temps, si le roman ne l’attire pas, je ne veux pas être responsable d’un achat inconsidéré !) !

@ Saxaoul : Oui, j’avais vu ça ! C’est super car il gagne à être connu.

11. doriane99  le 02-04-2010 à 17:36:41  (site)

Je renchéris ! enfin de la littérature indienne sans misérabilisme ! J'ai moi aussi beaucoup aimé !

12. brize  le 02-04-2010 à 18:54:45  (site)

@ Doriane : Oui, un sacré bouquin, ce "tigre blanc", et un aperçu de l'Inde comme je n'en avais jamais eu !

13. Choco (et son grenier)  le 03-04-2010 à 00:16:21  (site)

Oui tiens, SAxaoul le fait voyager et il attends toujours chez moi un preneur !
Vous avez tort de ne pas vous précipiter !

14. bladelor  le 03-04-2010 à 13:37:51  (site)

C'est bien d'être directif quand on aime un livre, j'aime les lecteurs enflammés ! ;-)

15. ChoupynettedeRestin  le 03-04-2010 à 21:31:43  (site)

Si ça, c'est pas de l'encouragement à lire.... Rire

16. brize  le 04-04-2010 à 12:02:21  (site)

@ Choco : Je savais que Saxaoul le faisait voyager (et je trouvais ça super) mais c’est vrai que je me demandais où il en était, de son voyage, car je n’en entendais plus parler.
Plus de preneur ? C’est dommage. C’est vrai aussi que l’achat, maintenant qu’il est en poche, peut faciliter les choses quand on ne peut pas « caser » la lecture dans l’immédiat, comme il faut le faire pour un livre voyageur.

@ Bladelor : Les lecteurs comme ça, quoi smiley_id118658 !

@ Choupynette : C’est pas faux Rire1!

17. Stephie  le 06-04-2010 à 07:19:25  (site)

Encore moins de raison pour moi : il est en rayon à la médiathèque...

18. brize  le 06-04-2010 à 20:55:16  (site)

@ Stephie : C'est aussi grâce à la bibliothèque que j'avais pu le lire (comme la plupart de ce que je lis, d'ailleurs).

édité le 06-04-2010 à 20:55:45

19. La Nymphette  le 07-04-2010 à 15:02:35  (site)

Si si j'ai envie! j'ai failli l'acheter en VO d'ailleurs!

20. brize  le 07-04-2010 à 20:50:14  (site)

@ La Nymphette : smiley_id117199

21. sandyb  le 23-04-2010 à 09:41:40  (site)

Je découvre ton blog par le biais de Lasardine et je note ce roman grâce à ton billet enthousiaste !

 
 
 
posté le 30/03/10

"Mon enfant de Berlin", Anne WIAZEMSKY

    « En septembre 1944, Claire, ambulancière à la Croix-Rouge française, se trouve encore à Béziers avec sa section. Elle a vingt-sept ans, c’est une très jolie jeune femme avec de grands yeux sombres et de hautes pommettes slaves. […] Elle souhaite n’exister que par son travail depuis son entrée à la Croix-Rouge, un an et demi auparavant. Son courage moral et physique, son ardeur font l’admiration de ses chefs. Ses compagnes, parfois issues de milieux différents du sien, ont oublié qu’elle est la fille d’un écrivain célèbre, François Mauriac, et la considèrent comme l’une d’entre elles, rien de plus. Cela la rend heureuse. Elle aime ce qu’elle fait, la nécessité de vivre au jour le jour. Au volant de son ambulance, quand elle transporte des blessés vers des hôpitaux de campagne, elle se sent vivre, pour la première fois de sa jeune vie. Une vie sans passé, sans futur. Une vie au présent.»

  Cette activité d’ambulancière va mener Claire jusqu’à Berlin…

 

   "Mon enfant de Berlin" est un drôle d’objet littéraire puisqu’il s’agit de la biographie romancée de quelques années (1944 à 1947) de la vie de la mère de l’auteur.

   J’ai été surprise par la tonalité des extraits des lettres de Claire et surtout de son journal intime. La prose est très fluide. Mais de la fluidité à la superficialité, il n’y a qu’un pas : malgré la gravité du contexte évoqué, il m’a souvent semblé franchi. Je trouvais la musique de l’écriture trop légère pour ce qu’elle évoquait, comme si un menuet voulait figurer ce qui mériterait des accords symphoniques. Je m’attendais à davantage de profondeur dans les considérations d’une femme de 27 ans, dont j’imaginais qu’elle avait d’autant plus gagné en maturité qu’elle avait vécu des situations difficiles et, me souvenant de celui d’Hélène Berr, pourtant un peu plus jeune, j’ai trouvé le contraste saisissant.

   Vis-à-vis de ses parents, dont elle reste très (trop) tributaire, Claire se comporte encore comme une petite fille, recherchant toujours leur approbation dans ce qu’elle entreprend. Elle est incapable de se projeter dans une vie autonome après la parenthèse d’activité hors famille que lui procure son travail d’ambulancière. Certes, il ne faut pas oublier qu’il s’agissait d’une jeune fille issue d’un milieu bourgeois traditionnel mais j’aurais cru son père, en tant qu'intellectuel, davantage soucieux d’assurer à sa fille une manière de penser et de vivre plus indépendantes (d’autres, à la même époque, les ont eues), alors que Claire semble bien partie pour ne pas sortir du moule et respecter les conventions de sa classe.

   En tout cas son personnage, comme les autres, m’a semblé seulement esquissé et, de ce fait, proche du cliché, malgré quelque vague allusion à sa tendance à la mélancolie (génératrice de ses migraines récurrentes ?). Si bien que, malgré un arrière-plan terrible, j’ai d’un bout à l’autre du livre eu l’impression de lire une romance, récit très factuel de la vie et des amours de Claire, sans grande originalité mais plaisant car le style primesautier de celle-ci, repris par l’écrivain, confère à la narration, au présent, la fraîcheur des instants saisis sur le vif.

 

   Je reconnais à ce roman l’intérêt de nous donner un aperçu du chaos que fut l’après-guerre et de ce qu’étaient devenus Berlin et l’Allemagne à ce moment-là. J’ai apprécié l’évocation du travail des ambulancières et de la camaraderie qui régnait entre elles. J’ai retrouvé en lisant ce roman les images d’archives en noir et blanc que j’avais pu voir de l’Allemagne en ruines et des jeunes femmes de l’époque, de leurs coiffures, leurs tenues…

   Il me restera donc le souvenir d’avoir feuilleté, sans déplaisir (excepté dans les cinquante dernières pages, où Claire enceinte et tellement centrée sur elle-même m’a passablement agacée, au point que j’avais hâte d’arriver à la fin du livre), un album de photos de famille « à la mémoire de… » ancré dans l’Histoire, joli témoignage d’amour filial.

 

"Mon enfant de Berlin", Anne WIAZEMSKY

Editions Gallimard (248 p)

 

Les avis de : Malice , Lilly , Sylire , Cathe , In Cold Blog , Emmyne , Aurore .

 


Commentaires

 

1. horizon66  le 30-03-2010 à 09:11:59

Salut, j'aime bien ton blog, belle journée à toi. Stéphane.

2. In Cold Blog  le 30-03-2010 à 10:10:13  (site)

Tu es plus indulgente que je ne l'ai été mais on se rejoint sur l'essentiel. Une très grosse déception pour moi qui avait bien aimé "Je suis Élisabeth", du même auteur.

3. emmyne  le 30-03-2010 à 10:56:15  (site)

Comme ICB, une sacrée déception , j'attendais beaucoup de ce roman du fait de son contexte. J'ai été plus agressive que toi dans mon billet, la dame a fait beaucoup plus que m'agacer !

4. brize  le 30-03-2010 à 12:51:18  (site)

@ Horizon 66 : Bonne journée à toi aussi.

@ In Cold Blog : Oui, on se rejoint sur l’essentiel. Je ne sais pas si j’ai été indulgente mais ce roman se lit facilement et, même s’il m’a un peu surprise par son manque de profondeur, je ne peux m’empêcher d’y voir une fille regardant, avec amour, ses parents.

@ Emmyne : Oups ! Ton billet m’a totalement échappé ! Je viens de le découvrir et c’est vrai que, oui, j’ai ressenti en gros la même chose que moi, mais tu le dis de manière plus agressive.
Je ne voulais pas l’écrire dans mon billet mais je me suis aussi dit que Claire n’était sans doute pas très douée pour l’écriture (ce n’est d’ailleurs pas une intellectuelle, elle a arrêté ses études avant d’avoir son bac), ce qui expliquerait la platitude de ses écrits, ni pour l’introspection et l’analyse en général. Alors, il faut la prendre comme elle est ou bien se dire qu’une partie de sa personnalité, du fait qu’elle ne l’a pas exprimée (et l’auteur non plus) nous échappe…
Mais il n’empêche que, lorsqu’elle est enceinte, elle en fait toute une montagne (et le reste du monde semble ne plus exister) alors qu’elle n’en est qu’aux premiers mois et que ce n’est pas du tout une grossesse difficile. Et puis, cet acharnement à dire que ce sera un garçon !

5. emmyne  le 30-03-2010 à 21:45:58  (site)

Quant elle est enceinte, je n'en pouvais déjà plus !

6. brize  le 30-03-2010 à 21:49:04  (site)

@ Emmyne : smiley_id117193

7. Aurore sur son étagère  le 30-03-2010 à 22:58:46  (site)

Mon avis rejoint assez le tien, un récit assez superficiel! En plus la gentille Claire et ses migraines m'ont énervée..! Quant à l'écriture, je l'ai trouvé...Soluble!

8. la-ronde-des-post-it (lasardine)  le 31-03-2010 à 11:06:37  (site)

j'ai lu il n'y a pas longtemps "7 garçons" de cet auteur, et je n'ai pas été emballée du tout!!
j'avais prévu de lire un autre titre pour voir, mais ça ne sera peut être pas celui là ^^
merci pour cet avis Sourire

9. brize  le 31-03-2010 à 11:17:09  (site)

@ Aurore : Décidément, je suis mauvaise sur ce billet-là, car j'ai aussi raté ton billet dans mes recherches, pourtant en le relisant, je m'en souviens (mais il faut dire que je n'avais pas prévu de lire ce roman, c'est juste qu'il était sur le présentoir l'autre jour à la bibli, donc la curiosité a été la plus forte).
Et oui, nos avis se rejoignent comme tu le dis, "c'est entraînant" mais "trop fade".

@ La Sardine : les avis sont assez contrastés sur ce roman : il y a eu des crtiques très élogieuses et d'autres où la déception était à la hauteur de l'attente : un petit tour sur les blogs mis en liens (entre autres) te permettra de le vérifier.
A lire éventuellement, pour te faire ta propre idée.

10. kp78  le 31-03-2010 à 13:26:27

Moi qui me réjouissais de le lire, je suis refroidie ! J'y jetterai un coup d'oeil tout de même car j'ai lu "jeune fille" du même auteur et j'avais bien aimé.

11. Aifelle  le 31-03-2010 à 16:57:45  (site)

J'avais très envie de le lire, mais les déceptions s'accumulent. Je l'emprunterai à la bibliothèque, comme çà je ne regretterai rien si je l'abandonne.

12. brize  le 31-03-2010 à 21:06:50  (site)

@ KP78 : Aïe ! Désolée de t'avoir refroidie ! Mais tu verras bien : il y a des lectrices pour lesquelles ce fut un coup de coeur, donc il faut essayer !

@ Aifelle : Cela me paraît plus sage, en effet. Quant au risque d'abandon, il me paraît minime car le roman est court et enlevé, donc même si ça devait coincer un peu (ce qui n'est pas dit), on arrive au bout rapidement.

13. liliba  le 31-03-2010 à 21:26:13  (site)

J'avais lu et détesté Jeune fille et n'ai aucune envie de lire celui-ci...

14. brize  le 31-03-2010 à 21:39:53  (site)

@ Liliba : t'inquiète, je ne vais pas chercher à te convaincre Sourire1 !

15. pincureuil  le 01-04-2010 à 09:37:43  (site)

J'ai manifestement plus apprécié que toi, même si je m'attendais à mieux...ça a juste été un divertissement passager, je dirais !

16. leiloona  le 01-04-2010 à 14:11:03  (site)

Je ne sais plus trop que penser de ce livre ... mais vu les avis mitigés, je préfère attendre sa sortie en poche. Clin doeil

17. le rat à la page  le 01-04-2010 à 23:41:34  (site)

J'ai comme la plupart d'entre vous été très déçue par ce livre. Peut être que j'en attendais beaucoup (difficile de passer à côté quand on voit le ramdam médiatique auquel il a donné lieu), mais l'écriture insipide et le ton de romance comme tu le dis si bien m'ont vite lassée et c'est sans enthousiasme aucun que je suis arrivée à la fin du livre. Être petite fille de et fille de ne suffit pas à écrire un bon roman !

18. Mélopée  le 02-04-2010 à 22:24:34  (site)

C'est une période qui m'intéresse donc tout ce qui y a trait est susceptible de me plaire Sourire

19. Choco (et son grenier)  le 03-04-2010 à 00:10:45  (site)

J'ai l'impression que tout le monde est déçu par ce roman. Je l'avais noté mais il ne me fait plus envie comme bien d'autres que je barre allégrement selon les non-envies !

20. cathe78  le 03-04-2010 à 19:48:58

Je sais qu'on en avait beaucoup discuté à sa sortie. Je fais partie de ceux et celles qui ont bien aimé mais davantage comme témoignage d'une époque et comme morceau du "puzzle" de la famille Mauriac :-)

21. Ys  le 03-04-2010 à 20:55:26  (site)

J'ai beaucoup hésité avec ce livre, ne l'ayant pas lu, au moment de choisir 10 livres français parus en 2009 pour organiser un prix des lecteurs dans ma bib. Finalement, je ne l'ai pas choisi, j'avais déjà des livres sur la Seconde Guerre mondiale.

22. brize  le 04-04-2010 à 12:56:42  (site)

@ Pincureuil : Une lecture d’avant blog, sans doute, car je n’ai pas trouvé de billet chez toi.

@ Leiloona : Plus prudent en effet, si tu ne peux pas le lire en prêt.

@ Le Rat à la page : Personnellement, je n’avais pas l’intention de le lire. J’en avais entendu parler mais j’avais noté les avis divergents. C’est simplement la curiosité qui l’a emporté lorsque j’ai vu le livre disponible à la bibliothèque et j’ai ainsi pu me faire mon idée. Sans avoir, donc, été déçue, j’avoue que je m’attendais quand même à un peu mieux.

@ Mélopée : Dans ce cas, pas de problème, car le roman présente tout de même un certain intérêt documentaire.

@ Choco : Il est vite lu donc tu peux malgré tout t’y risquer pour te faire ta propre opinion.

@ Cathe : Je viens de relire ton billet et j’ai la conviction que tu as lu le roman en lisant aussi entre les lignes, avec beaucoup d’empathie, ce qui t’a permis de combler les lacunes de ce qui n’y était pas écrit ou seulement, occasionnellement, suggéré, grâce à tout ce que tu pouvais comprendre et ressentir en te mettant à la place de l’héroïne. C’est une belle façon de lire, je trouve.

@ Ys : Je m’en doutais, que tu avais organisé un Prix des lecteurs pour ta bibliothèque ! Tu y avais fait une allusion chez Keisha au sujet de « La grand-mère de Jade » : sur le coup, j’ai cru que tu voulais lancer ton propre Prix Yspaddaden et quand je n’ai rien vu venir, je me suis dit qu’il devait s’agir d’un Prix pour ta bibliothèque.
Au demeurant, je comprends ton hésitation car ce roman pouvait sans problème figurer dans la liste du fait du succès qu’il a rencontré auprès des lecteurs. Mais si tu avais d’autres livres sur la période, tu as bien fait de leur donner une occasion d’être aussi découverts.

23. Nanne  le 07-04-2010 à 20:19:02  (site)

A sa sortie, j'avais très envie de lire cette biographie romancée avec, en toile de fond, Berlin et la fin de la 2e GM. Mais au fur et à mesure que les billets mitigés sont arrivés sur les blogs, j'ai été refroidie ! Finalement, soit je le prendrai à la bibliothèque, soit j'attendrai sa sortie en poche prochainement. Moindre frais ...

24. brize  le 07-04-2010 à 20:40:18  (site)

Nanne, tu as raison, l'emprunt à la bibliothèque ou l'achat du poche me paraissent deux solutions plus sages.

25. kp78  le 06-06-2010 à 18:26:26

Bon je l'ai tout de même lu et n'ai pas éprouvé de déplaisir à cette lecture. J'ai apprécié la description de la vie après guerre dans un Berlin dévasté. Pour moi, la vie de Claire est à la limite secondaire. Je ne garderai que le souvenir de la description des relations entre les alliés et le début de la guerre froide.

 
 
 
posté le 29/03/10

Jeu !

   Un petit jeu d'écriture lancé hier par Gwenaëlle : écrire un texte en reprenant le titre des dix derniers livres chroniqués sur notre blog.

   Ben... voilà ce que ça donne chez moi    !

 

   A l’horizon, le soleil se levait déjà lorsque le baby-sitter, après un long week-end de garde, quitta le domicile de Mr et Mrs Woodrow, enfin de retour. Aujourd’hui, l’éveil des bambins se ferait sans lui. Il rejoignait la patrouille de l’aube, celle des travailleurs nocturnes rentrant chez eux au petit matin.

   Avant de monter dans sa voiture, il ouvrit le coffre : la robe de marié était restée là, attendant son heure. L’homme dont il avait fait connaissance via Meetic, dont le pseudo, Dark Tiger, sentait la testostérone à plein nez, l’avait mis au défi de la porter. Mais il verrait ! Il n’en était pas à son premier coup d’éclat : « Le koala tueur », cabaret très spécial, en avait vu d’autres ! Avec lui, son secret inavouable était bien gardé. Mais quand même, se dit-il, on a de la chance de vivre aujourd’hui. A une autre époque, une soirée comme celle qui allait le voir dans ses plus beaux atours n’aurait jamais pu avoir lieu !

 

(oui, je sais, c'est !)

 


Commentaires

 

1. shalimar  le 29-03-2010 à 23:00:33  (site)

bien trouve, car ce n'est pas un exercice facile avec des titres pareils !

2. calepin  le 29-03-2010 à 23:38:55  (site)

Non non, ce n'est pas si mal... Sourire

3. Mango  le 30-03-2010 à 06:17:54  (site)

Je ne trouve pas que ce soit "nawak"! ça se tient au contraire!

4. Sandrine(SD49)  le 30-03-2010 à 07:58:31  (site)

Bravo, tu t'en es bien sortie, ce n'est pas toujours évident ;-)

5. brize  le 30-03-2010 à 09:10:03  (site)

@ Shalimar : "Robe de marié" m'a un peu embêtée... et obligée à quitter les gentils rivages du baby-sitter !

@ Calepin et Mango : Le "n'importe nawak", c'était juste pour dire que ça ne se prenait pas au sérieux .. et aussi parce que je ne pense pas (enfin, je ne suis pas allée vérifier !) que dans ces cabarets "très spéciaux", on se pointe en "robe de marié" Clin doeil1 !

@ SD 49 : c'est du (très) vite fait et ça m'a amusée !

édité le 30-03-2010 à 09:12:34

6. la Pyrenéene  le 30-03-2010 à 09:21:39  (site)

Moi je trouve que c'est super , ça se tient très bien !!! Bravo !!! smiley_id117208

7. kathel  le 30-03-2010 à 11:56:52  (site)

Avec des titres aussi difficiles, tu t'en sors très bien ! Ce petit jeu me tente aussi...

8. Aurore sur son étagère  le 30-03-2010 à 13:17:38  (site)

N'importe Nawak mais j'adore!! Tous ces titres font de très belles histoires, ça donne envie de s'y coller!!

9. tulisquoi  le 30-03-2010 à 19:32:05  (site)

En même temps, avec le Koala tueur, c'était pas évident non plus Clin doeil

10. brize  le 30-03-2010 à 19:58:59  (site)

@ La Pyrénéenne : Oui, dans le genre qui démarre normal pour finir un peu glauque Joint !

@ Kathel et Aurore : Allez, les filles ! Vous allez vous marrer et nous aussi Fou !

@ Tulisquoi : « Le koala tueur » et la « robe de marié » étaient les deux titres embêtants Quoi, c’est vrai !

11. sybilline  le 31-03-2010 à 12:17:13  (site)

Bravo Brize!!! L'exercice était vraiment rude ; tu t'en es tirée avec humour et ton texte tient vraiment bien la route!

12. kp78  le 31-03-2010 à 13:27:54

L'exercice n'est pas facile et c'est réussi. Chapeau !

13. brize  le 31-03-2010 à 21:09:35  (site)

@ Sybilline : Au moins, je ne suis pas la seule que mon texte amuse Rire1 !

@ KP78 : smiley_id2007620

14. liliba  le 31-03-2010 à 21:27:17  (site)

Je me régale avec ce jeu, les textes sont tous plus drôles les uns que les autres, et vraiment réussis !

15. brize  le 31-03-2010 à 21:40:38  (site)

@ Liliba : oui, Gwenaëlle a eu une bonne idée !

16. manu--  le 01-04-2010 à 17:35:31  (site)

Vraiment très drôle :-D . Félicitations !

17. Aifelle  le 01-04-2010 à 18:26:49  (site)

Bravo ! les billets commencent à s'accumuler, ils sont tous bien, quelle imagination. J'ai eu la flemme de m'y mettre.

18. ChoupynettedeRestin  le 01-04-2010 à 19:45:11  (site)

Extra!!! j'ai bien ri!! Sourire))

19. Choco (et son grenier)  le 03-04-2010 à 00:14:47  (site)

Du nawak qui fait bien rire ! Rire1

20. fersenette  le 03-04-2010 à 15:51:12  (site)

tu t'en sors faipaitement bien !
je vais regarder de plus près les titres de mes derniers billets avant de m'aventurer à ce jeu là Sourire

21. fersenette  le 03-04-2010 à 15:52:34  (site)

je voulais taper FARpaitement mais qu'est ce que ça aurait changé ?! ;-))

22. George  le 03-04-2010 à 20:01:11  (site)

C'est vachement bien... et ça veut dire quelques chose pas comme le mien !!

23. Diddy  le 04-04-2010 à 19:15:57  (site)

Super chouette, et tu as su parfaitement inclure tes titres!
Bien joué!

24. Titine75  le 16-04-2010 à 15:02:15  (site)

Très joli texte et en plus tu as gagné ! Bravo !

25. brize  le 19-04-2010 à 20:29:38  (site)

Titine, mon blog it concerne un autre jeu d'écriture où je n'ai pas gagné non plus (il n'y a pas de gagnants dans ces jeux) mais où Gwenaëlle a tiré au sort deux des participants pour leur offrir un livre.

 
 
 
posté le 28/03/10

Salon du Livre 2010 : impressions !

    Cette année encore, direction Le Salon du Livre le dimanche (oui, je sais, ce n’est pas le meilleur jour, mais certaine obligation parentale ne me laisse pas le choix). Bilan : une belle journée, au cours de laquelle j’ai glané quelques idées de lecture (pour mieux fouiner en bibliothèque) et qui fut, surtout, ponctuée par de sympathiques rencontres.

 

   Deux responsables passionnés et passionnants tenaient le stand des éditions de BD de la Gouttière, que j’ai découvertes. J’ai  flashé sur deux BD (« Coïncidence » et « Marzi, tome 4, Le bruit des villes » en édition en tirage limité, là, je me suis gâtée), dont je vous reparlerai après lecture. Ces éditeurs font partie de l’association picarde On a marché sur la bulle, à l’origine des Rendez-Vous de la bande dessinée d’Amiens (on m’a donné l’affiche de la prochaine édition, très sympa, j’adore les affiches, Ys en sait quelque chose qui m’avait si gentiment rapporté celle des Utopiales de Nantes) et si tout le monde, sur place, est aussi enthousiaste qu’eux, c’est sûr que ce festival doit valoir le détour.

 

   BoB avait invité les blogueurs de passage à boire l’apéritif au stand de TDO éditions. Vous pensez bien que l’invitation n’était pas tombée dans l’oreille d’une sourde ! Sur place, j’ai donc eu le plaisir de faire la connaissance dudit BoB, alias Madame Charlotte et Kesalul, ainsi que de Xiane, ce qui me permet de mettre encore des visages sur des noms de blogueuses. Isil aussi avait répondu à l’appel (mais Isil, je la re-connais !). Laurence (de Biblioblog) nous a surprises peu après en plein  papotage-dégustation de muscat  (hop, un visage de plus dans mon trombinoblog personnel) et j’ai croisé Yohan (re-connu lui aussi, car déjà rencontré) plus tard sur le Salon (le Salon est petit, j’vous l’dis, moi !) !

 

   Sur le stand de webtvprod., un responsable m’a montré le site web-tv-culture, avec ses émissions dédiées à la littérature. Présentation du roman et critique du libraire encadrent un portrait et une interview de l’auteur, le tout précisément scindé (avec le minutage) : un complément sûrement très utile à un billet de blog, que je pourrai mettre à l’avenir en lien lorsque j’y retrouverai une œuvre dont je parle.

Ah, j’y pense : si vous n’avez pas la possibilité de vous rendre au Salon du Livre, vous avez celle d’assister en direct sur le site cnlwebtv.fr aux rencontres ou aux lectures (les archives de ces émissions devraient ensuite être accessibles) : pas mal, non ?

 

   Aux éditions Rivages/Noir, je tendais la main vers un roman dont la couverture et le titre (« Un nageur en plein ciel ») m’attiraient quand un grand jeune homme à la coiffure savamment échevelée a fondu sur moi en me recommandant ce roman, dont il était l’auteur ! Comme il ne surgissait pas du stand mais du public en déambulation, j’ai eu un très vague instant de doute mais il avait vraiment l’air d’être l’auteur (et il l’était). S'en est suivi un bavardage genre grand n’importe quoi marrant entre lui, moi, les deux copines aussi sympathiques que lui qui l’accompagnaient (à propos, notamment, du titre aperçu au vol d'un des chapitres, Le vomi dans l'assiette, rien de tel pour amorcer la conversation !) et, bien sûr, j’ai acheté son roman (bon, ça ne m’a pas ruinée, 8 €) et j’ai eu une dédicace avec un super croquis-autoportrait de l'auteur qui déchire grave (le croquis, pas l'auteur) et maintenant y’a plus qu’à espérer qu’il me plaise, son roman !

   Après le départ de l’auteur, je suis allée dégoiser sur lui, voir un des responsables du stand pour lui dire qu’ils feraient bien de le mettre en dédicace, ce jeune homme, sûr que vu le charisme du gars, qui ne se la joue pas du tout (même si, en plus, il est aussi musicien ) , il y en aurait, de la vente !

Sinon, avec le responsable en question, on a parlé de Dennis Lehane (comparaison de nos lectures respectives) puis de James Ellroy (là, on n’était pas à égalité, vu que je n’ai rien lu de lui) : je suis repartie (sans les avoir achetés mais) avec l’intention de lire « Le grand nulle part » (ce n’est pas Cécile qui me contredira) et aussi son roman autobiographique, « Ma part d'ombre ».

 

   Non loin de là, j’ai lorgné sur un étalage de romans dont la couverture me disait quelque chose : il s’agissait de la série 10/18 des enquêtes d’Oscar Wilde (« Oscar Wilde et le meurtre aux chandelles » etc.…). A ce moment-là, un individu (la soixantaine, ce coup-ci) fond à nouveau sur moi en me disant, avec un léger accent anglais : « C’est moi l’auteur, Gyles Brandreth ! ». Je lui ai fait plaisir en lui disant que j’entendais régulièrement parler de ses romans sur les blogs (sans préciser que je n’en avais lu aucun). Lui m’a raconté qu’il avait eu un (très) vieux prof de littérature qui avait connu Oscar Wilde, sur ce il m’a serré la main en m’assurant que je serrais la main de quelqu’un qui avait serré la main à quelqu’un qui avait serré celle d’O. Wilde, donc, si vous avez suivi (c’est transitif, quoi), quelque part, je serrais un peu la main d’O. Wilde. Et là est arrivée une jeune femme, qui tenait (non pas dans son bec un fromage, excusez-moi, je délire, c’est la fatigue du Salon qui commence à se faire sentir, il est temps d’achever ce billet) un roman de l’auteur et comme elle était bien plus jeune que moi souhaitait une dédicace, il s’est emparé de sa main et lui a refait le coup de vous serrez la main de quelqu’un qui … et là j’ai dit « au revoir ! » et je me suis sauvée !

   Oui, vraiment, un chouette Salon   !

 


Commentaires

 

1. Restling  le 28-03-2010 à 20:51:50  (site)

Ouaiiiiiiiiiiiisssssssss !!!!!!!!!!!!!!!!!
Maintenant j'espère qu'il va te plaire et que tu ne détesteras pas mon Danny Upshaw... blozen
Ça avait l'air sympa tout plein ce salon, je n'ai pas pu venir mais je profite grâce à vos billets !

2. Emmanuelblabla  le 28-03-2010 à 22:58:49

Ah là là, ça donne bien envie tout ça. J'y ai passé toutes les journées l'an dernier pour le travail et je n'ai pas été déçu...
Et je crois aussi qu'on commence à être très nombreux à avoir serré la main d'un vieux prof qui avait serré la main... en tout cas, sa série est vraiment sympa. Sur ce, je te laisse reprendre tes esprits gné et j'attends les compte-rendus de lecture avec impatience...

3. Mango  le 29-03-2010 à 00:39:43  (site)

Tu me donnes l'impression de lire un roman et je me demande bien si tous ces personnages sont réels ou imaginaires! Ils sont si drôlement décrits! Je sens que tu as passé une bonne journée en tout cas avec toutes ces rencontres de blogueurs!

4. Aifelle  le 29-03-2010 à 07:41:36  (site)

Drôlement sympas tous vos comptes-rendus, j'ai bien ri à tes rencontres inopinées. Je ne sais pas si j'aurai le courage de me bouger et d'y aller demain, cette année j'ai du mal à me motiver.

5. George  le 29-03-2010 à 09:14:27  (site)

J'adorerais te serrer la main qui a serré la main qui a serré la main d'Oscar... belle rencontre !!!

6. saxaoul  le 29-03-2010 à 09:20:55  (site)

Ah, ce que c'est bien d'habiter pas trop loin de Paris ! En même temps, quand j'étais en Normandie, je ne suis allée qu'une fois au salon du livre et en plus le dernier jour car je ne supporte pas trop la foule ! Mais quand même, toutes ces rencontres, ça donne envie.

7. emmyne  le 29-03-2010 à 11:06:18  (site)

Ah, j'adore l'anecdote sur la main de O.Wilde ...o)

8. kathel  le 29-03-2010 à 12:07:55  (site)

Voilà qui me plairait : comme j'ai du mal à aller vers les auteurs quand ils sont bien sagement assis derrière une table, je trouve ça très bien, l'auteur qui surgit quand on feuillette son livre ! Rire1

9. Titine75  le 29-03-2010 à 12:36:13  (site)

J'ai eu une invit pour l'inauguration, ce n'était pas intéressant...l'année prochaine je choisirai un jour où je pourrai voir des bloggeurs !!!

10. val-m-les-livres  le 29-03-2010 à 12:40:38  (site)

Je vois que ta journée fut aussi agréable que la mienne. Mais moi, je ne fais pas "alpaguée" par les auteurs. Comment tu expliques ça?

11. Slo  le 29-03-2010 à 13:01:02

Et moi aussi j'ai serré la main d'Oscar Wilde (samedi) :-))) ! J'ai trouvé très sympathique cet auteur qui se levait de sa chaise pour venir à la rencontre de ses lecteurs (et non-lecteurs car je ne l'ai pas encore lu aussi)... Et en plus il parle très bien français !

12. Slo  le 29-03-2010 à 13:04:53

heu, c'est moi qui ne parle pas bien français car j'aurais dû écrire "je ne l'ai pas encore lu NON PLUS"..... bref

Sinon sur James Ellroy, le Dahlia noir est pas mal du tout....

13. Isil  le 29-03-2010 à 14:23:29  (site)

C'est horrible, j'ai oublié Gyles Brandeth que je comptais aller voir même si je n'ai pas encore lu ses romans et là, je suis effondrée de savoir que tu as serré la main de quelqu'un qui a serré la main à quelqu'un qui avait serré la main de Wilde. Je me console en me disant que j'ai fait la bise à quelqu'un qui a serré la main de quelqu'un qui a serré la main à quelqu'un qui avait serré la main de Wilde.Fou
Bon sinon, c'était vraiment chouette de rencontrer ou de revoir plein de blogueuses (j'ai raté Yohan aussi).

14. brize  le 29-03-2010 à 20:18:59  (site)

@ Resling : C’est le but des billets : vous faire partager les petits moments sympas vécus sur place !

@ Emmanuel : Le coup du serrage de main, il doit l’avoir fait des milliers de fois, maintenant !
Et pas de problème : comptes-rendus il y aura !

@ Mango : Je t’assure : ils étaient réels ! Ravie de t’avoir fait sourire, en tout cas : c’est un plaisir de partager ce genre de rencontres !

@ Aifelle : Contente de t’avoir fait rire avec mes petites rencontres imprévues ! Tu n’es pas à côté, toi (ni du bon côté de Paris, contrairement à moi), alors quand il faut se coltiner les transports, je comprends bien qu’on hésite.

@ George : On finira bien par se rencontrer : et là, tu pourras serrer la main, qui a serré … etc. etc. !!!

@ Saxaoul : Cette année fut un bon cru pour moi ! En plus, j’ai eu l’impression qu’il y avait un peu moins de monde que le dimanche de l’année dernière et il n’y a eu vraiment foule que vers 15 H (on est parties, avec ma fille, à 16 H : comme on était arrivées à l’ouverture, ça allait).

15. brize  le 29-03-2010 à 20:32:20  (site)

@ Emmyne : Je n’ose pas imaginer le nombre de fois où il l’a fait, ce coup-là !

@ Kathel : « Surgi » est bien le mot !

@ Titine : J’y étais aussi, à l’inauguration. Mais je n’y suis pas restée longtemps : c’est peut-être sympa avec une bande de copines mais là, franchement, je ne retrouvais pas l’ambiance que j’aime pendant les jours « normaux ». Je suis partie à 20H30, alors qu’il me semblait qu’il y avait de plus en plus de monde, avec certains stands carrément impossibles d’accès car envahis de gens regroupés autour des boissons.
Une expérience que, a priori, je ne renouvellerai pas.

@ Val : J’aimerais te dire que c’est mon charme fou, le charisme irradiant de ma modeste personne… mais faut pas rêver : c’était juste le fait du hasard !

@ Slo : Pour moi, il a surgi de nulle part car je jetais un œil à ses livres (et j’étais à un mètre de la table !) quand je l’ai soudain vu à ses côtés ! Et c’est vrai qu’il parle super bien : juste une (délicieuse) pointe d’accent !
Pour Ellroy, j’avais bien pensé au « Dahlia noir » ou à « L.A. Confidential », mais comme j’ai vu, pour ces deux-là, les adaptations cinématographiques, j’ai peur de m’en souvenir en cours de lecture et que ça me gâche le suspense (mais, bon, ce n’est pas non plus certain que je m’en souviendrais, là, comme ça, c’est très très flou comme souvenir).

@ Isil : Mais oui, c’est tout simplement HORRIBLE, parce que, moi, j’en avais rien à faire de l’homme qu’a serré la main à l’homme qu’a serré etc. etc. ! Mais c’est bien vrai que tu as fait la bise etc. : ton commentaire avec le smiley parfait m’a fait éclater de rire !!! (et ce fut, une fois de plus, un plaisir de te retrouver !)

16. gambadou  le 29-03-2010 à 22:22:38  (site)

Comme j'aurai aimer y être. merci pour ton post, ça me permet de partager un peu cette journée

17. Sassenach  le 30-03-2010 à 17:13:51  (site)

Encore un chouette compte-rendu ! Décidément, il va falloir que je me débrouille l'année prochaine pour y faire un tour, à ce salon du livre !!!

18. brize  le 31-03-2010 à 21:12:34  (site)

@ Gambadou : J'avais un peu la flemme de le faire, ce billet, mais l'envie de partager a été la plus forte !

@ Sassenach : Si ça ne nécessite pas un déplacement trop important (le but n'est pas d'arriver déjà fatiguée !), ça vaut le coup, je trouve !

19. liliba  le 31-03-2010 à 21:29:34  (site)

Bon, et si j'y allais l'année prochaine ? Ca me fait envie, de lire les compte-rendus... même si je dois me forcer à prendre un bain de foule, chose que je déteste au plus haut point...

20. brize  le 31-03-2010 à 21:42:34  (site)

@ Liliba : Cette année, le bain de foule n'a vraiment été manifeste qu'à partir de 15H (l'année dernière, il me semble qu'il y avait davantage de monde le dimanche, au point que j'étais embêtée de devoir y retourner le même jour) et à 16H j'étais partie, donc ça allait !

21. Mélopée  le 02-04-2010 à 19:24:21  (site)

Oh le stand des éditions de la gouttière c'est chez les éditeurs de Picardie. Autant dire que c'est mon stand et que la petite affiche que tu as mis je la connais bien Sourire

22. brize  le 04-04-2010 à 13:10:31  (site)

@ Mélopée : J'ai trouvé ça amusant, de mettre une affiche sur une autre manifestation littéraire, en province, à l'intérieur de mon billet sur le Salon du livre de Paris ! En tout cas, ils m'ont donné envie d'y aller, à ces Rendez-vous de la BD à Amiens... sauf que je ne pense pas que j'aurai le courage de dépasser le stade de l'envie !

 
 
 
posté le 25/03/10

"L'horizon", Patrick MODIANO

    Dans les fragments du passé qui lui reviennent en mémoire, l’image de Margaret Le Coz s’impose à Bosmans.

   Elle avait à peine plus de vingt ans et lui aussi était jeune lorsqu’ils s’étaient rencontrés à Paris. Elle venait d’Allemagne, en ayant transité par la Suisse. A Paris, elle occupait d’obscures fonctions de secrétaire. Mais, surtout, elle espérait fuir cet homme qui la pourchassait, Boyaval…

 

   Surgis des brumes du passé, des personnages, vraisemblables ou non, traversent le roman. Les mystères qu’ils traînent dans leur sillage ne seront pas toujours éclaircis mais qu’importe. Car ici, c’est la tentative de reconstruction d’un passé en bribes, un « puzzle », dit Bosmans, qui compte, où domine la figure de Margaret Le Coz, l’objet de sa quête : qu’est-elle devenue depuis cette époque où leurs chemins se croisèrent, cette époque où avenir et horizon se confondaient (« Pour la première fois, il avait dans la tête le mot : avenir, et un autre mot : l’horizon. Ces soirs-là, les rues désertes et silencieuses du quartier étaient des lignes de fuite, qui débouchaient toutes sur l’avenir et l’HORIZON. »), quand s’ouvraient encore tous les possibles (« Un vertige le prenait à la pensée de ce qui aurait pu être et qui n’avait pas été. ») ?

   De même que pour tous ceux qu’il cite, Bosmans n’appelle jamais Margaret Le Coz par son seul prénom, quelle qu’ait été leur proximité. Il y a une espèce de magie incantatoire dans cette évocation des noms de personnes ou de lieux, dressés dans les sillons du roman comme autant de piquets qu’on y aurait fichés en vue de construire un enclos pour rassembler captifs des souvenirs épars. Et il y a aussi, derrière cette affirmation d’une identité, « Margaret Le Coz », la certitude de n’avoir jamais percé à jour la femme qu’elle était.

   Des lambeaux de temps, « des souvenirs en forme de nuages flottants » émergent progressivement et confusément (« Décidément, tout finissait par se confondre et les fils qu’avaient tissés le temps étaient si nombreux et si emmêlés… »), les images d’autrefois se superposant à celles de maintenant. Omniprésente, la topographie des lieux cités dessine une carte où la mémoire tente de se repérer, mais Bosmans y discerne la possibilité de « corridors du temps » agissant en trompe l’œil et tout pourrait être autrement

   Comme c’était déjà le cas avec  "Dans le café de la jeunesse perdue" , "L’horizon", est un roman déambulatoire, promenade-errance sur les chemins de la capitale et surtout du jadis, dans les méandres des heures perdues que le narrateur croyait oubliées.

   Plongée en territoires d’inconnus, parfois guettés par des créatures menaçantes, "L’horizon" se lit en état d’ensorcellement. L’enchanteur-guide, égreneur d’instants, se nomme Modiano.

 

"L’horizon", Patrick MODIANO

Editions Gallimard (172 p)

Vient de paraître

Une interview de Patrick Modiano par Marie Desplechin, ça donne un article magnifique, à découvrir ici .

 

L'avis d' Emeraude .

 


Commentaires

 

1. Aifelle  le 25-03-2010 à 08:19:07  (site)

J'ai beaucoup aimé Modiano avec ses premiers livres, puis je l'ai délaissé. J'en ai relu un il y a deux-trois ans .. et me suis un peu ennuyée. Tu me donnes pourtant envie de refaire une tentative.

2. In Cold Blog  le 25-03-2010 à 09:36:31  (site)

Et dire que je n'ai jamais ouvert un Modiano. Pourtant j'ai le sentiment que son univers pourrait me plaire. Va comprendre...

3. val-m-les-livres  le 25-03-2010 à 09:56:31  (site)

J'ai Dans le Café de la Jeunesse perdue dans ma PAL . Il faudrait vraiment que je le lise. En plus, il est tout petit.

4. 3meraude  le 25-03-2010 à 11:25:57

Je suis bien d'accord avec toi !
J'en parlais à une cliente hier et sans réussir à mettre un pourquoi je n'ai pu m'empêcher de lui dire qu'on se laissait tout simplement emporter...

5. Titine75  le 25-03-2010 à 12:11:48  (site)

J'ai hâte, j'ai hâte, j'ai hâte !!! J'adore Modiano et j'attends toujours avec impatience ses livres.

6. Ys  le 25-03-2010 à 12:26:22  (site)

Modiano te fait écrire un bien beau billet. Je pense que je vais retrouver cet auteur bientôt, son passage à La Grande Librairie (qui lui était entièrement consacrée d'ailleurs) m'a beaucoup touchée et intéressée. Cet homme qui ne parvient pas à s'exprimer à l'oral alors qu'il écrit merveilleusement, c'est émouvant je trouve. J'imagine tout ce qu'il doit s'imposer pour passer à la télé, le pauvre...

7. Albertine  le 26-03-2010 à 10:16:09

sALUT Brize,

C'est Albertine. Je sais, ça fait longtemps ! Juste un mot pour te dire que je quitte vefblog, mais que tu peux passer me voir ici :http://cafelivres.canalblog.com/
Bis et à très vite sur nos blogs respectifs !

8. brize  le 26-03-2010 à 18:05:18  (site)

@ Aifelle : J’ai lu « Ronde de nuit » dans les années 80… puis plus rien de lui jusqu’à l’année dernière, avec « Dans le café de la jeunesse perdue ».
Je ne me suis pas ennuyée dans cette lecture (elle est très courte, en plus) mais je ne garantis rien.
En tout cas, je te suggère de lire au moins les deux premières pages (accessibles sur le site de l’éditeur) : elles sont magnifiques !

@ In Cold Blog : Moi aussi, j’ai le sentiment qu’il pourrait te plaire. Comme je le disais ci-dessus à Aifelle, tu devrais au moins lire les premières pages de ce dernier opus, accessibles sur le site de l’éditeur.

@ Val-m-les-livres : Pas sûr que tu aimes (Modiano ne plaît pas toujours) mais le seul moyen de le savoir, c’est d’essayer !

@ Emeraude : En même temps, je suis persuadée que ce genre de lecture ne convient pas à tout le monde et, en tant que libraire, il faut arriver à cerner un peu le lecteur pour voir si ce type de roman peut lui convenir.

@ Titine 75: Bonne (future) lecture !

@ Ys : Merci ! Et les belles proses nous inspirent, c’est vrai.
Jamais vu Modiano à la télévision mais je ne regarde pratiquement jamais les émissions littéraires car j’ai du mal à m’intéresser aux auteurs (reliquat de la conception de la littérature qu’on m’a enseignée : l’œuvre prime sur son auteur, elle existe par elle-même, sans avoir besoin de lui une fois qu’elle l’a quitté).
L’interview que Modiano a accordée à Marie Depleschin pour Le Monde (voir le lien dans mon blog it), dont je te recommande très vivement la lecture, me donne cependant une idée de ce que tu as vu.

@ Albertine : OK ! Je vais modifier mes liens. A bientôt !

9. Mango  le 26-03-2010 à 20:09:37  (site)

S'il est aussi bien que "Dans le café...", je vais aimer celui-ci aussi! Il est à part, Modiano, C'est très spécial mais je l'aime beaucoup!

10. brize  le 26-03-2010 à 20:14:28  (site)

Mango, pour ce qui est de l'histoire, je crois que j'ai préféré celle de "Dans le café de la jeunesse perdue", avec sa chute. Ici, à un moment, je me suis dit qu'il y avait un personnage vraiment abracadabrant et puis j'ai été un peu déçue de ne pas en apprendre davantage sur un certain point, qui reste dans l'obscurité. Mais tout ceci est mineur par rapport à mon impression globale et au plaisir de suivre les pas de Modiano et sa prose, magique.

11. shana  le 27-03-2010 à 01:25:51  (site)

Je l'inscris d'ores et déjà sur ma liste !

12. Le rat à la page  le 29-03-2010 à 15:02:51  (site)

J'avais déjà très envie de le lire, ce post ne me conforte qu'un peu plus dans cette idée !

13. sybilline  le 31-03-2010 à 12:05:22  (site)

J'ai lu Modiano il y a quelques temps, je l'ai relu plus tard et non, je n'adhère pas du tout à son univers fumeux, vague, toujours empli de cette même nostalgie vide. C'est bien écrit, d'accord, très bien même, mais qu'est ce que c'est ennuyeux !

14. brize  le 31-03-2010 à 21:20:16  (site)

@ Shana :Si tu apprécies Modiano, pas de problème ! Sinon, c’est bien de tenter, au moins tu sauras si tu aimes ou non ce style (ce n’est pas garanti).

@ Le Rat à la page :J’en déduis (à tort ?) que tu connais déjà Modiano. Dans ce cas, ce roman a de grandes chances de te plaire.

@ Sybilline :Modiano, je crois qu’on aime ou on n’aime pas. Si on n’aime pas, on s’y ennuie (et on qualifie de « nostalgie vide » l’atmosphère que d’autres apprécient Clin doeil1 ). Quant à moi, je connais très peu son œuvre (un roman il y a des années et un autre, soudain, l’année dernière) mais, alors que j’ai tendance à m’ennuyer facilement dans mes lectures, là, je ne rencontre pas ce problème. Mais ces romans sont courts : peut-être que je me lasserais sur une plus longue durée.

15. Nanne  le 07-04-2010 à 20:12:37  (site)

C'est le dernier Modiano dont j'ai entendu beaucoup de bien et dont tu parles très bien et avec énormément d'émotion. On sens, à te lire, que ce livre t'a touchée ! Personnellement, je n'ai lu que "Dora Bruder" alors que j'ai d'autres romans de cet auteur dans ma PAL ... Mais c'est un auteur dont il faut prendre le temps de lire ses œuvres pour les apprécier pleinement. Je finirai par lire aussi celui-ci tôt ou tard !

16. brize  le 07-04-2010 à 20:47:42  (site)

Nanne, ce livre, comme le précédent de l'auteur (dont je n'avais rien lu depuis "Ronde de nuit", tu vois que je ne suis pas une spécialiste), a trouvé un écho en moi. Mais je crois que c'est le cas chez tous ceux qui aiment les romans de Modiano : ils les ressentent en même temps qu'ils les lisent, d'après les réactions que j'ai pu lire ici ou là sur internet .
Je te recommande d'aller lire les premières pages de "L'horizon" sur le site de l'éditeur : elles sont magnifiques !

17. sophie57  le 05-11-2010 à 09:33:59  (site)

oh la la en ce qui concerne Modiano je ne vais pas être objective:c'est mon auteur préféré depuis mes 17 ans(ça commence à faire loin) en tout cas ton blog me plaît bien , je le mets en lien sur le mien!

 
 
 
posté le 23/03/10

"Le baby-sitter", Jean-Philippe BLONDEL

     Alex, étudiant, tire le diable par la queue. Pour améliorer des fins de mois difficiles, il décide de proposer ses services en soutien scolaire et baby-sitting. Mais, finalement, c’est l’activité baby-sitting qui va très vite démarrer et il est de plus en plus sollicité.

   Dès lors, sa vie personnelle (c’est-à-dire la fac, les relations avec des copains éphémères, ses amours, sa mère…) croise celle de divers adultes, les parents des enfants qu’il garde : pour beaucoup, il aura un rôle à jouer, dépassant largement celui de baby-sitter…

 

   Portrait d’un grand jeune homme dont le physique, déjà, inspire confiance aux parents, "Le baby-sitter" est aussi celui d’adultes proches de la quarantaine, individus assumant ou non leurs choix antérieurs, bousculés dans leurs existences par des événements imprévus et qui trouvent en Alex une oreille attentive.

   La peinture est précise, le trait évocateur et l’analyse des principaux protagonistes, auxquels l’auteur donne d’ailleurs directement la parole dans l’ultime chapitre, fouillée.

 

   Pourtant, à aucun moment, je n’ai réussi à croire aux personnages et aux situations ni, a fortiori, à m'y intéresser. Est-ce l’art et la manière qu’a l’auteur de les présenter qui ne me convenaient pas ? Sans doute, car son roman n’a pas trouvé de résonance en moi alors que je pensais être réceptive aux thèmes abordés.

   C’est le premier roman de Jean-Philippe Blondel, auteur dont j’ai beaucoup entendu parler sur les blogs, que je lis. Malheureusement, ce fut une rencontre ratée .

 

"Le baby-sitter", Jean-Philippe BLONDEL

Editions Buchet Chastel (298 p)

Paru en 2010

 

D'autres avis chez BoB .

 


Commentaires

 

1. saxaoul  le 23-03-2010 à 19:37:09  (site)

J'espère que ça ne te découragera pas et que tu poursuivras ta découverte de JPB. Je te conseille "This is not a love song", mon préféré.

2. Restling  le 23-03-2010 à 20:26:30  (site)

Saxaoul m'a ôté les mots de la bouche. J'allais dire exactement la même chose. This is not a love song semble avoir fait l'unanimité tandis que Le baby-sitter a beaucoup déçu...

3. mango  le 24-03-2010 à 05:56:39  (site)

Pas de chance! Je vais donc éviter ce titre pour découvrir l'auteur et choisir celui qu'on te conseille!

4. keisha  le 24-03-2010 à 08:22:16  (site)

C'est le seul que j'aie lu, un bon souvenir...
Je note l'autre titre, pour un jour...

5. Sassenach  le 24-03-2010 à 09:33:16  (site)

J'ai d'autres titres de cet auteur dans ma PAL donc ce ne sera avec celui-ci que je le découvrirai Clin doeil

6. Aifelle  le 24-03-2010 à 11:17:07  (site)

Je souligne le titre suggéré dans les commentaires et je vais peut-être faire l'impasse sur celui-ci.

7. la-ronde-des-post-it (lasardine)  le 24-03-2010 à 11:21:19  (site)

ha dommage, ce titre est sur ma LAL :(
je vais attendre de voir d'autres avis pour me décider du coup!

8. la Pyrenéene  le 24-03-2010 à 12:44:42  (site)

Lu plusieurs que j'ai aimé ...This is not ... est sur ma PAL et là je cherche Blog ...

9. L'or des chambres  le 24-03-2010 à 13:40:58  (site)

ça arrive.... Il vient de m'arriver la même chose et c'est très très énervant !!!

10. Fanny39  le 24-03-2010 à 13:53:18  (site)

Très belle journée

11. manu--  le 24-03-2010 à 14:16:18  (site)

Un auteur avec lequel je n'ai pas accroché non plus.

12. brize  le 24-03-2010 à 22:24:03  (site)

@ Saxaoul et Restling : Dans l’immédiat, je n’ai pas envie de lire autre chose de l’auteur, ou alors un de ses romans jeunesse (« Au rebond » et « Blog »). Au cas où, je me souviendrai de votre recommandation.

@ Mango et Aifelle : Si « This is not a love song » fait davantage l’unanimité (ce que j’ignore), c’est peut-être mieux pour découvrir l’auteur.

@ Keisha : Tu as le choix parmi ses romans : affaire à suivre !

@ Sassenach : Ben oui, vaut mieux commencer par la PAL, c’est sûr !

@ La Sardine : Il y en a déjà un certain nombre recensés chez BoB, qui te permettront de (fortement) nuancer le mien.

@ La Pyrénénne : « Blog » me plairait peut-être (mais bon, c’est aussi ce que je croyais avec celui-ci, donc je ne sais pas si je dois suivre mon intuition !)…

@ L’or des chambres : Dans mon cas, rien n’a perturbé ma lecture… et il ne s’agissait pas de se lancer dans la découverte d’un classique (mais d’un abord pas si facile que ça) de la littérature anglaise !

@ Fanny : A bientôt !

@ Manu : Il faut bien que ça nous arrive de temps en temps !

13. BlueGrey  le 25-03-2010 à 10:09:56  (site)

J'ai trouvé cette histoire un peu "convenue" et comme toi je n'ai pas réussi à croire aux personnages...

14. George  le 26-03-2010 à 19:34:53  (site)

Dans ma PAL... ton avis me fait douter, il ne me reste qu'à le lire pour me faire ma propre idée !!

15. brize  le 26-03-2010 à 20:09:54  (site)

@ Blue Grey : je sortais de "Long week-end", un roman où j'avais cru aux personnages et même à la situation, pourtant plus qu'improbable et là où j'aurais dû entrer dans l'histoire, plausible, pas moyen...

@ George : oui, c'est l'unique solution : je suis curieuse de savoir ce que ça va donner chez toi !

16. sylvielectures  le 27-03-2010 à 14:31:13  (site)

je l'ai noté celui là. Pas encore dans ma pal... Ton billet n'est pas très enthousiaste...

17. Stephie  le 28-03-2010 à 16:47:30  (site)

Rencontre ratée pour moi aussi :-((

18. leiloona  le 29-03-2010 à 18:53:00  (site)

Il semblerait que le style de ce roman ne soit pas le même que ses autres histoires ... du coup, tu peux peut-être tenter un 2ème titre ? Clin doeil

19. brize  le 30-03-2010 à 20:04:03  (site)

@ Sylvie : Ben oui, pas vraiment Triste1 !

@ Stephie : Oui, j’ai vu ça. Ça ne nous réjouit jamais, dans ces cas-là.

@ Leiloona : Euh… je peux jouer mon joker ?!!!

20. kp78  le 06-06-2010 à 10:01:02

Bof ! Bof ! Je me suis forcée à le finir. J'ai eu un sursaut d'intérêt 70 pages avant la fin car on change de point de vue et cela relance l'intérêt du livre.Mais ce n'est pas fracassant non plus.La fin n'est pas très crédible mais mignonne. La seule pointe d'originalité du livre que je vais m'empresser d'oublier !

 
 
 
posté le 19/03/10

"Long week-end", Joyce MAYNARD

     En dehors du collège, Henry, treize ans, mène avec sa mère, Adèle, divorcée depuis quelques années, une vie coupée du monde. Progressivement, en effet, cette femme séduisante, naguère danseuse, a réduit au strict minimum ses incursions hors de sa maison. Son fils est le seul qui la relie à cet extérieur qui l’effraie, le seul avec lequel elle échange, celui qui l’aide à vivre.

   Pourtant, lorsqu’à la veille du long et chaud week-end du Labor Day qui s’annonce, alors que s’imposent quelques courses au supermarché local, un inconnu blessé les aborde et lui demande de l’emmener en voiture, elle accepte sans broncher.

   Cet homme, Franck Chambers, est un prisonnier qui vient de s’évader, un dangereux criminel, disent les journaux.

  Il s’installe chez Adèle et Henry pour échapper aux poursuites.

   Mais entre lui et ses otages/hôtes, très vite, des relations fortes se nouent…

 

   Trois personnages occupent le devant de la scène dans ce roman qui tient en grande partie du huis-clos. Henry, un adolescent presque ordinaire, un fils aimant qui a conscience que la vie de sa mère tient au souffle qu’il lui insuffle, mais un garçon très préoccupé aussi des choses du sexe, comme on peut l’être à son âge.

   C’est lui qui parle et on le découvre donc facilement, en même temps qu’on appréhende l’homme et la femme à ses côtés par l’unique biais de son regard, vigilant et souvent (mais pas toujours) clairvoyant. A travers lui, nous observons la soudaine métamorphose de sa mère, retour à la vie d’une femme dont nous n’apprendrons que bien plus tard ce qui avait provoqué son glissement à côté du monde.

   Quant à Franck, il se révèle d’abord par ce qu’il fait, avant que soient évoqués son passé et les événements qui l’ont conduit en prison. Avec lui, les gestes du quotidien (re)prennent tout leur sens, dans un foyer qui en a été si longtemps privé,


   "Long week-end" est la chronique d’une prise d’otage pas (du tout) comme les autres, qui dérape à peine a-t-elle commencé, un roman tout en finesse qui décortique subtilement l’évolution des relations entre les divers protagonistes. Léger par le ton (celui de l’adolescent narrateur), grave sur le fond, prenant par son atmosphère de lendemains incertains.

   Un roman où la confection d’une tarte aux pêches a des airs d’aventure.

   Un roman dont vous sortirez en vous surprenant à repenser aux personnages, à ce qu’ils ont vécu, aux réactions qu’ils ont eues, comme s’ils étaient réels. Un roman réussi, donc !


"Long week-end", Joyce MAYNARD

Editions Philippe Rey (283 p)

Paru en 2010

 

Les avis de Cathulu , Cuné , BlueGrey , In Cold Blog , La Pyrénéenne ...

 


Commentaires

 

1. keisha  le 19-03-2010 à 09:01:25

Ok, il s'ajoute à la liste "si je le vois dans plus de six mois je le lirai mais pas avant, même pas en rêve"

2. Mango  le 19-03-2010 à 09:51:59  (site)

Tiens! Tiens! Celui-là va me plaire! Telle que tu la racontes c'est une histoire surprenante qui fait peur au départ mais si tu dis qu'elle ne tourne pas au thriller! ça me convient tout à fait!
Je viens pourtant de rater le seul livre que j'ai lu de cet auteur mais ça ne veut rien dire!

3. saxaoul  le 19-03-2010 à 10:03:02  (site)

Je l'avais repéré chez La Pyrénéenne et ton billet me conforte dans l'idée de le lire. Mais quand ???

4. Sassenach  le 19-03-2010 à 10:40:27  (site)

Il vient juste d'être reçu à ma biblio ... ils sont en train de "l"habiller" et c'est looooong ! Mais bon, à chaque réception de commande, il n'y a pas qu'un livre et ils ne savent pas que certains titres sont plus attendus que d'autres Clin doeil

5. la Pyrenéene  le 19-03-2010 à 11:20:06  (site)

Oui , c'est exactement ça , j'ai repensé aux personnages , à leurs réactions ... un peu l'impression de les avoir connus , de m'être attachée à eux ... avec quelques jours de plus de recul , c' est sûr ...j'ai vraiment aimé ce livre !

6. Florinette  le 19-03-2010 à 11:27:37  (site)

De plus en plus tentant...Bonne fin de semaine Brize !

7. Lilibook  le 19-03-2010 à 12:53:31  (site)

Ah oui il peut être tentant celui-ci.

8. pragmatisme  le 19-03-2010 à 14:01:48

ton billet sur ce livre est très bien et donne envie de le lire Bonne journée

9. Titine75  le 19-03-2010 à 14:04:19  (site)

J'ai lu des articles élogieux sur ce livre, là tu finis de me tenter !!

10. Aliénor  le 19-03-2010 à 14:37:29  (site)

J'ai aimé aussi. Vivement le film !

11. val-m-les-livres  le 19-03-2010 à 15:37:00  (site)

Je n'avais jamais entendu parler de ce livre mais tu me donnes envie.

12. kathel  le 19-03-2010 à 17:31:30  (site)

Les avis se succèdent, en bien, sur ce livre... à noter pour une lecture ultérieure !

13. Aifelle  le 20-03-2010 à 06:49:32  (site)

Pour ce livre, je suis passée de pas tentée du tout, à un peu tentée, un peu plus et maintenant tout-à-fait ..

14. L'or des chambres  le 20-03-2010 à 12:14:44  (site)

Il me tente de plus en plus celui là : le sujet me semble très intéressant en plus !

15. freude  le 20-03-2010 à 21:16:19  (site)

C'est vrai que les billets élogieux se succèdent ! noté !

16. brize  le 22-03-2010 à 09:19:57  (site)

@ TOUTES : Pour le moment, les avis m’ont paru unanimement positifs sur ce roman (et c’est rare !), donc je ne saurais trop vous conseiller d’aller le découvrir car il y a de (très) fortes chances qu’il vous plaise à vous aussi !

@ Mango : Oui, j’avais vu sur ton blog ta déconvenue avec un roman du même auteur mais je pense que celui-ci devrait te permettre de ne pas rester sur cette impression (et je te confirme que ça ne vire pas au thriller).

@ Sassenach : Les bibliothèques nous apprennent à être un peu patientes (et à ne pas acheter compulsivement des livres… que nous mettrons ensuite un certain temps à lire, non, je ne vise personne Clin doeil1 !).

@ La Pyrénéenne : ça m’a fait plaisir de constater que nous avions un ressenti similaire sur ce roman !

@ Aliénor : Un film… ! Bon, il ne nous reste plus qu’à imaginer quels acteurs nous verrions dans les rôles principaux : pas facile (et pourvu que le choix ne nous déçoive pas).

@ Val-m-les-livres : Il en a déjà été pas mal question dans les blogs que je suis (mais ils sont si nombreux, les blogs de lecture !).

@ Aifelle : J’étais EXACTEMENT dans le même cas que toi !

17. le blog de philo  le 22-03-2010 à 12:52:40  (site)

Celui-ci devrait me plaire, je le note donc, pour plus tard. J'adore sortir d'un livre en continuant à penser aux personnages.

18. ulaz  le 22-03-2010 à 12:58:50  (site)

Ton avis donne envie ! Je note aussi !

19. Slo  le 23-03-2010 à 11:43:07

ça tombe bien, c'est le livre que je dois lire pour mon club lecture de ce mois... ouf, ta critique est positive.
Ca faisait des années que j'attendais le prochain roman de Joyce Maynard, j'avais lu il y a 15 ans "Prête à tout" que j'avais adoré et qui a été transposé à l'écran par l'excellent Gus Van Sant.

20. Slo  le 23-03-2010 à 11:48:22

il va y avoir une adaptation ? génial, alienor merci pour l'info :-)))

21. brize  le 23-03-2010 à 18:31:08  (site)

@ Philo et Ulaz : Et hop, un de plus sur la LAL !

@ Slo : C’est un auteur que je ne connaissais pas du tout et que j’ai découverte avec grand plaisir. Je tenterai peut-être un autre d’elle (mais pas « Baby love », au sujet duquel j’ai lu tout récemment une mauvaise critique).
C’est chouette que « Long week-end » ait été choisi pour ton club de lecture ! J’espère qu’il te plaira autant qu’à moi.

22. BlueGrey  le 25-03-2010 à 10:07:38  (site)

J'avais particulièrement aimé le personnage d'Adele et son excentricité, et le ton (faussement) naïf d'Henry ! Une lecture plaisante...

23. Karine:)  le 27-03-2010 à 02:13:56  (site)

C'est vilain de me tenter comme ça! Très, très intriguée je suis.

24. brize  le 31-03-2010 à 21:23:44  (site)

@ Blue Grey : Oui, les personnages sont, tous, intéressants et le temps passe rudement vite en leur compagnie.

@ Karine : Tu fais bien d’être intriguée par ce roman qui, j’en suis quasi certaine, te plairait ! Diable

25. Slo  le 25-04-2010 à 23:00:28

Ca y est, je viens de le lire, je n'ai pas été déçue, un gros coup de coeur, décidément, j'adore Joyce Maynard.

 
 
 
 

Ajouter un commentaire

Pseudo : Réserve ton pseudo ici
Email :
Site :
Commentaire :

Smileys

 
 
 
Rappel article