posté le 30/03/10

"Mon enfant de Berlin", Anne WIAZEMSKY

En septembre 1944, Claire, ambulancière à la Croix-Rouge française, se trouve encore à Béziers avec sa section. Elle a vingt-sept ans, c’est une très jolie jeune femme avec de grands yeux sombres et de hautes pommettes slaves. […] Elle souhaite n’exister que par son travail depuis son entrée à la Croix-Rouge, un an et demi auparavant. Son courage moral et physique, son ardeur font l’admiration de ses chefs. Ses compagnes, parfois issues de milieux différents du sien, ont oublié qu’elle est la fille d’un écrivain célèbre, François Mauriac, et la considèrent comme l’une d’entre elles, rien de plus. Cela la rend heureuse. Elle aime ce qu’elle fait, la nécessité de vivre au jour le jour. Au volant de son ambulance, quand elle transporte des blessés vers des hôpitaux de campagne, elle se sent vivre, pour la première fois de sa jeune vie. Une vie sans passé, sans futur. Une vie au présent.

 


 
 
posté le 29/03/10

Jeu !

Un petit jeu d'écriture lancé hier par Gwenaëlle : écrire un texte en reprenant le titre des dix derniers livres chroniqués sur notre blog.

 


 
 
posté le 28/03/10

Salon du Livre 2010 : impressions !

Cette année encore, direction Le Salon du Livre le dimanche (oui, je sais, ce n’est pas le meilleur jour, mais certaine obligation parentale ne me laisse pas le choix). Bilan : une belle journée, au cours de laquelle j’ai glané quelques idées de lecture (pour mieux fouiner en bibliothèque) et qui fut, surtout, ponctuée par de sympathiques rencontres.

 


 
 
posté le 25/03/10

"L'horizon", Patrick MODIANO

 


 
 
posté le 23/03/10

"Le baby-sitter", Jean-Philippe BLONDEL

 


 
 
posté le 19/03/10

"Long week-end", Joyce MAYNARD

   En dehors du collège, Henry, treize ans, mène avec sa mère, Adèle, divorcée depuis quelques années, une vie coupée du monde. Progressivement, en effet, cette femme séduisante, naguère danseuse, a réduit au strict minimum ses incursions hors de sa maison. Son fils est le seul qui la relie à cet extérieur qui l’effraie, le seul avec lequel elle échange, celui qui l’aide à vivre.

 


 
 
posté le 16/03/10

"éveil", Robert SAWYER

   A quinze ans, Caitlin, aveugle de naissance, vient néanmoins de quitter l’institution pour non voyants où elle étudiait jusque là pour rejoindre un lycée « normal ». C’est aussi une habituée d’internet, qui maîtrise à la perfection la navigation sur le web.

 


 
 
 
posté le 13/03/10

"La patrouille de l'aube", Don WINSLOW

A San Diego, tous les matins, ils sont à l’eau, les surfeurs de la patrouille de l’aube.

   Parmi eux, Dave le Dieu de l’amour, sauveteur émérite, Sunny Day, serveuse au Sundowner qui attend la vague, celle qui la propulsera sous le feu des projecteurs, Johnny Banzaï, flic et Boone Daniels, ancien flic reconverti en détective privé du genre je-bosse-quand-il-n’y-a-pas-de-vagues et dont la devise est "Tout a meilleur goût dans une tortilla", mais marqué à jamais par une ancienne affaire de disparition d’enfant non résolue.

 


 
 
posté le 11/03/10

"The Ghost Writer", un film de Roman Polanski

 


 
 
posté le 10/03/10

"Robe de marié", Pierre LEMAITRE

   Sophie a trente ans et elle sait qu’elle est folle.

   Ça a commencé par des oublis, des pertes d’objets etc. et la situation a rapidement empiré jusqu’à devenir intenable.

 


 
 
posté le 07/03/10

"Dark Tiger", William G. TAPPLY

Stoney Calhoun, le mystérieux héros amnésique de "Dérive sanglante" et "Casco Bay", va devoir pendant quelque temps délaisser la boutique d’accessoires de pêche qu’il tient avec la belle Kate Balaban .

 


 
 
posté le 04/03/10

"Le koala tueur", Kenneth COOK

  Apparemment, dans les bars du bush australien, il s’en raconte pas mal, des histoires incroyables !

   Mais Kenneth Cook affirme que toutes celles qu’il rapporte dans ce premier d’une série de trois recueils de nouvelles (ici au nombre de quinze) sont véridiques et non pas issues des affabulations avinées de quelques redoutables poivrots en quête d’auditoire.

 


 
 
posté le 01/03/10

"Inavouable", Sandra BROWN

   A Blewer, Texas, il ne se passe pas grand-chose. Suffisamment toutefois pour occuper à plein temps un shérif et, à soixante-douze ans, Ezzy Hardge regrette d’être obligé de prendre sa retraite. Un regret d’autant plus douloureux qu’il est obsédé par une affaire vieille de vingt ans et qu’il n’a pas pu résoudre : le meurtre de la jeune Patricia McCorkle. Les assassins étaient-ils les deux frères Herbold ? Il n’a jamais pu le prouver. L’un d’eux, Cecil, en liberté conditionnelle, semble rangé, tandis que l’autre, Carl, vient justement de s’évader de prison.