VEF Blog

Titre du blog : Sur mes brizées
Auteur : Brize
Date de création : 23-04-2008
 
posté le 03-09-2010 à 20:53:36

"Corps", Fabienne JACOB

     Esthéticienne dans une ville française, Monika est bien loin de sa Pologne natale. Au fil des passages dans son institut de beauté, elle glane des bribes d’existences de femmes : l’épouse du boucher qui a toujours froid et dont le corps marmoréen trône en retrait derrière la caisse ; Ludmilla, et son refus obstiné de vieillir ; Adèle qui, sans la guerre, n’aurait pas vécu ; Alix, à qui un homme confie des pans de son histoire… Et à ces vies se mêlent les souvenirs que Monika a de la sienne, quand elle était enfant, dans la ferme où elle jouait avec sa sœur aînée, Else, toutes deux fascinées par ces mystères du corps si soigneusement dissimulés…

 

   « Corps » est un tout petit roman qui ne raconte pas une histoire mais des bribes d’histoires. Elles surgissent dans l’intimité de la cabine de l’institut de beauté : les vêtements tombent et les corps dévoilés affichent la seule vérité de la chair qui porte trace du vécu, loin des artifices dont se méfie Monika, que son enfance a ancrée dans la terre.

   D’une écriture dont le rythme adhère au cours de la pensée (et où m’a seulement gênée l’absence occasionnelle de négations, même si elle survient surtout dans les passages remontant à l’enfance, ce qui peut l’expliquer), souvent poétique et sensuelle, Fabienne Jacob franchit la barrière des corps pour s’immiscer dans des souvenirs égrenés au fil des jours et des rencontres. Traquant avec justesse l’affleurement des émois adolescents aussi bien que le désarroi de l’âge mûr, elle nous livre un carnet de croquis à fleur de chair et d’être. Une belle découverte !

 

Extraits :


-   "Parfois je redeviens une Polonaise au bord d’un champ de patates, accroupie dans un sillon de terre brune, les mains pleines de terre séchée, la terre quand elle sèche et qu’elle se colle sous les ongles, elle change de couleur et de texture, une poussière bistre et dure. Derrière moi les sillons d’argile à perte de vue, la terre est grasse et brune, une femme noire avec les cuisses ouvertes sur des pépites jaunes et nous, on est des chercheurs d’or accroupis dans le tropique de nos genoux."


-   "Il faudrait dire aux femmes d’arrêter de se faire des mèches, c’est moche. […] Les seins morts, pareil, quel homme pourrait aimer un sein mort, un sein qui ne respire plus, ce qu’ils aiment, eux, c’est la matière molle et blanche, ça leur fait penser à avant, à l’enfance quand ils étaient encore tous là, les pères, les mères, les tantes, debout derrière eux dans la cuisine, derrière la chaise haute, la famille comme une constellation d’astres alignés en ordre éternel derrière la chaise haute, la constellation immuable de l’enfance chacun à sa place pour les siècles des siècles."

 

« Corps », Fabienne JACOB

Editions Buchet Chastel (157 p)

Paru en août 2010

 

Les avis de Cathulu et Theoma.

 

Commentaires

Nanne le 11-09-2010 à 18:21:42
Je l'avais repéré et noté dans le cadre du partenariat avec Ulike pour la Rentrée Littéraire 2010, mais j'ai reçu un autre ouvrage aussi intéressant, mais différent de celui-ci ! Dans tous les cas, il est bien noté car c'est un thème qui - s'il est bien traité - nous donne à voir les grandeurs et les misères de chacun d'entre nous ... Une belle découverte en perspective !
myloubook le 10-09-2010 à 20:27:37
Je l'ai repéré il y a quelque temps mais je ne suis pas sûre d'avoir envie de ce type de lecture en ce moment... pourtant il m'intrigue, alors je le note dans ma petite tête pour plus tard Sourire
Noukette le 08-09-2010 à 23:13:49
Je n'ai pas été aussi enthousiaste que toi à cette lecture... ! L'écriture m'a profondément agacée je dois dire...
Theoma le 07-09-2010 à 16:05:03
J'attendais bcp du sujet, le style a été pour moi un écueil.
manu-- le 07-09-2010 à 09:55:48
Si je le vois à la bibliothèque, je le prendrai sûrement.
la-ronde-des-post-it (lasardine) le 06-09-2010 à 21:33:13
enfin quand je dis il y a quelques temps, c'est il y a quelques jours quoi ^^
la-ronde-des-post-it (lasardine) le 06-09-2010 à 21:28:34
je l'ai noté il y a quelque temps!
brize le 06-09-2010 à 12:29:58
@ Aifelle : Initialement, il ne me disait trop rien, jusqu’à ce que j’aie l’occasion de le feuilleter et c’est son écriture qui m’a attirée.


@ Cathulu : Oui !


@ Pickwick : La réaction à cette écriture est très personnelle (pas plus tard qu’hier, ma sœur me disait que les extraits cités lui avaient donné envie de lire le livre), raison pour laquelle j’ai voulu en donner un aperçu.


@ Stephie et val-m-les-livres : Il est tout petit, donc si vous en avez l’occasion, ça vaut le coup de vous faire votre opinion (et, pour le moment, je n’ai vu que deux avis sur les blogs, dont un réservé, celui de Theoma, pour laquelle l’écriture a représenté un écueil rédhibitoire).


@ Restling : Dans ce cas, n’hésite pas !
Restling le 05-09-2010 à 18:28:57
J'aime bien les tranches de vie, il me tente assez ce livre.
val-m-les-livres le 05-09-2010 à 18:21:12
Ah, je l'avais enlevé de ma LAL après des billets peu enthousiastes. Je ne le remets pas mais s'il croise mon chemin, je le lirai.
Stephie le 05-09-2010 à 10:10:38
Des avis contradictoires autour de ce livre. Je ne sais pas si je le lirai.
Pickwick le 04-09-2010 à 10:20:03
Oups oups oups, je constate que je n'adhère pas beaucoup à la plume grâce aux extraits que tu as mis...
cathulu le 04-09-2010 à 06:44:13
Ah chic, tu as aimé ! Sourire
Aifelle le 04-09-2010 à 06:26:57
Je ne suis toujours pas attirée par ce livre, ouf, j'ai suffisamment de tentations par ailleurs ..
brize le 03-09-2010 à 22:23:02
@ L'Or des chambres : Ma foi non, au moins pour le moment. En 2008, Levraoueg l'avait lancé et j'avais fait partie de ce premier contingent d'inscrits, pas nombreux à l'époque. En 2009, le nombre de participants a explosé et, cette année, Levraoueg ne le reconduit pas. Il a été repris par Schlabaya, mais je ne me suis pas (encore ?) inscrite.
L'or des chambres le 03-09-2010 à 22:12:51
Est tu inscrite au challenge 1% de la rentrée littéraire ???