VEF Blog

Titre du blog : Sur mes brizées
Auteur : Brize
Date de création : 23-04-2008
 
posté le 02-10-2010 à 09:48:06

"Norfolk", Fabrice GABRIEL

    Gilles part à New York, un séjour permis par « l’heureux hasard d’une bourse qu’on lui avait accordée, pour des recherches plutôt lâches, une histoire de thèse et de tableaux, l’histoire à écrire de quelques portraits, pour la plupart anglais ». Sur le tarmac de l’aéroport, il aperçoit dans le ciel le visage de sa sœur, Ida, et entend le premier de ses oracles.

   A New York, le temps passe, les saisons s’écoulent et Gilles parcourt la ville et son parc, travaille sans hâte à sa thèse. Les rencontres sont rares, les échappées dans le passé, celui de son oncle Jacob en particulier, nombreuses. Et toujours Gilles s’interroge sur le fameux tableau de Gainsborough « The Blue Boy » et sur la signification revêtue par ce mot, « Norfolk »…

 

   « Norfolk » est un roman dont la prose souvent poétique, scandée, épouse avec bonheur les mouvements du corps et de l’âme de Gilles, un homme dérivant au fil de la ville et de ses souvenirs et comme sans cesse ramené vers eux. Ponctuant cette errance, l’étude de quelques tableaux, le « Gilles » de Watteau et surtout le « Blue Boy » de Gainsborough, sert de caisse de résonnance, établissant des liens entre la vie des peintres, leurs modèles et leurs familles et le vécu de Gilles. Pas d’histoire dans ce roman, mais un cheminement personnel teinté de mélancolie.

   L’écriture à elle seule, qui pourtant m’avait initialement séduite, n’a pas suffi à retenir mon attention, ni même les quelques aperçus de New York ou les diverses considérations sur la peinture. Et ce roman intime et déambulatoire, dont la présentation m’avait tentée en me rappelant Modiano, a fini par me lasser au point que, malgré sa brièveté, j’ai eu du mal à l’achever.

   « Norfolk » possède une musicalité et un charme indéniables… mais je n’ai pas réussi à m’intéresser à son propos.

 

« Norfolk », Fabrice GABRIEL

Editions du Seuil – collection Fiction & Cie (213 p)

Paru en août 2010

Ce livre a été chroniqué dans le cadre de la rentrée littéraire 2010 en partenariat avec Ulike

 

Commentaires

brize le 15-10-2010 à 21:24:12
@ Stephie : Bon, je guette ton billet !
Stephie le 07-10-2010 à 10:10:30
Il a retenu pour le Grand Prix du Web, je vais donc le lire...
brize le 03-10-2010 à 16:38:18
@ Manu : Cet aspect-là ne m’a pas plus séduite que ça…


@ a girl from earth : c’est une appréciation toute personnelle, donc n’hésite pas à tenter si tu as l’occasion.


@ Clara Brest : Hmm… Dans ce cas, il vaut mieux ne pas insister.


@ Kutik : Il y a une très bonne critique dans un récent Télérama (et sur Le Monde aussi, je crois). Je pourrai te le passer, si tu veux.

Les livres sont proposés par les éditeurs, via Ulike.com (dans ce cas précis), aux blogueurs ayant un blog de lecture et membres de Ulike : en échange, une fois le livre reçu , le blogueur doit envoyer une critique destinée à paraître en priorité (avant qu’il la diffuse sur son blog) sur le site « Chroniques de la rentrée littéraire ». Les livres étaient proposés en plusieurs vagues, via des mails aux blogueurs intéressés, lesquels émettaient des souhaits… satisfaits ou non, car le nombre d’exemplaires est limité.
KUTIK le 02-10-2010 à 20:48:08
C'est le genre de roman qui pourrait me plaire. Je n'en avais pas entendu parler.

Je n'ai pas très bien compris le partenariat, les livres sont fournis ? On peut les choisir ?
clara brest le 02-10-2010 à 14:06:01
Bof,bof ... le résumé ne m'attire pas des masses...
A_girl_from_earth le 02-10-2010 à 13:28:26
Dommage, le sujet me tentait bien! (mais tant mieux pour la PALSourire)
manu-- le 02-10-2010 à 11:21:25
Bof, même New York ne réussira pas à m'attirer vers ce roman.