VEF Blog

Titre du blog : Sur mes brizées
Auteur : Brize
Date de création : 23-04-2008
 
posté le 30-10-2010 à 08:27:30

"Un pied au paradis", Ron RASH

    États-Unis, à Oconee, un comté des Appalaches, août 1952.

   Holland Winchester est mort, sa mère en est sûre. Elle a entendu un coup de feu du côté de ses voisins, les époux Holcombe et elle est persuadée que le mari, Billy, est l’assassin.

   Mais dans ce cas, où est le cadavre ?

   Le shérif Alexander lance des recherches minutieuses dans le périmètre, alors que la sécheresse menace les récoltes de ce coin du territoire qu’un projet de barrage semble condamner à moyen terme à disparaître sous les flots. Et si la fouille de la rivière tarde à faire émerger le corps de Holland, l’histoire du premier narrateur, le shérif, remonte, elle, à la surface, avec ses regrets qui le minent et la tentation, soudain, d’infléchir le destin.

   Tour à tour, quatre autres protagonistes interviennent, pour un récit âpre, où la vérité ne se laisse dévoiler que peu à peu…

 

   Je craignais de m’ennuyer dans ce roman car j’avais cru comprendre que la même histoire serait racontée à plusieurs reprises donc, au-delà des points de vue divers, il me paraissait évident qu’il y aurait des redites préjudiciables au rythme. Eh bien je me trompais ! D’un bout à l’autre du livre, la tension est présente. Parce que, s’il y a certes des zones d’intersections entre les différentes parties, celles-ci sont loin de se superposer parfaitement : chacune d’elles fait progresser l’histoire, soit en nous en révélant un pan que nous ignorions, soit en nous faisant avancer chronologiquement et dépasser le point où la partie précédente s’était arrêtée. Même si l’intrigue est on ne peut plus simple, cette construction habile préserve donc l’intérêt du récit, mais la seule qualité de l’écriture, des descriptions de l’environnement et des personnages aurait suffi à le faire.

   Chaque partie a sa propre tonalité, sa musique, puisqu’elle emprunte la voix de son narrateur, sa manière plus ou moins fruste de parler et reflète ses doutes autant que ses points d’ancrage dans la vie. Incarnant les personnages, l’écriture est aussi parsemée de métaphores, éclats fugitifs dans ces cheminements retracés.

   Le roman s’inscrit dans une nature où l’homme peine à survivre, au point que leur destin à tous deux est précaire et si on sent l’auteur directement impliqué dans le devenir de cet environnement à préserver, il parvient à nous faire partager ses préoccupations sans jamais jouer les donneurs de leçons.

 

   Un roman policier écrit de main de maître, où la psychologie des personnages et l'atmosphère tiennent le haut du pavé mais pas au détriment de ce plaisir de lecture fait d’inquiétude pour le drame en train de se nouer : pas de doute, avec « Un pied au paradis », Ron Rash joue dans la cour des grands !

 

« Un pied au paradis », Ron RASH

Editions du Masque (262 p)

Paru en 2009

Lu dans le cadre d'un partenariat de BoB avec les éditions du Masque.

 

   Et maintenant, je file voir ce qu'en a pensé Emmyne, puisque nous avons convenu d'une lecture commune : a-t-elle aimé ce roman autant que moi ou allons-nous chipoter, comme cela nous est déjà arrivé de le faire ? Le suspense est insoutenable  !

 

   D'autres avis chez Actu du Noir , Moisson Noire , Papillon , Zarline , Kathel (qui vous mènera vers d'autres liens) ...

 

Commentaires

Brize le 06-11-2010 à 18:58:17
@ Theoma : Je serais étonnée que ce roman ne te plaise pas !

(et merci pour la photo ! elle est arrivée sur le blog pas prévue du tout, mais j’en parlerai à l’occasion et, en attendant, ça donne un grand sourire pour accueillir les visiteurs de passage sur mes brizées).


@ Zarline : Oui, un roman qui sort de l’ordinaire et dont je pense que je me souviendrai.
zarline le 04-11-2010 à 12:41:43
Un livre que j'ai beaucoup aimé également, très bien construit et très bien écrit. Et merci pour le lien.
Theoma le 04-11-2010 à 09:40:58
Dans la cour des grands ? Noté !

ps : magnifique photo ! Tu sembles profiter de la vie avec ce sourire et cette nature en arrière fonds !
Brize le 03-11-2010 à 19:02:46
@ Anaflore : Oui, c’est une belle découverte.


@ Emmyne : J’ai une lecture en cours (« May le monde », de Michel Jeury) et des lectures prévues ensuite (« Reckless », « La ballade de Lila K », « Corpus Delicti »), correspondant pour deux d’entre elles à des livres réservés à la bibliothèque donc je n’ai pas de marge de manœuvre.

Voilà le programme dans l’immédiat !


@ Pincureuil : C’est justement ce que j’ai trouvé très fort !


@ Sassenach : Il a des chances de te plaire !
Sassenach le 02-11-2010 à 19:31:37
Je trouve que découvrir l'histoire sous différents points de vue est toujours intéressant et surprenant !!! Et puis, vu que les avis sont positifs dans l'ensemble, je l'ai noté Sourire
Pincureuil le 02-11-2010 à 13:51:16
J'ai aimé aussi cette construction qui fait que même si l'on est très vite fixé sur le "coupable", l'auteur nous tient en haleine encore...
emmyne le 31-10-2010 à 21:59:06
Fais-moi une proposition smiley_id239883
anaflore le 31-10-2010 à 20:23:39
je connais pas cet auteur il me parait digne d'être découvert bonne nuit
brize le 31-10-2010 à 19:45:41
@ Niki : Mexicain


@ Clara Brest : Crime possible avec investigations policières = classification dans les policiers, mais pour l’écriture et la psychologie, « Un pied au paradis » est, avant tout, un roman au sens générique du terme.


@ Thalie : Et tu fais bien !


@ Aifelle : Hé, hé ! Je vois qu’on s’est laissée déborder !


@ BiblioMan(u) : Un moment que je tournais autour, moi aussi !


@ Emmyne : Ben oui, quoi ! C’est même pas drôle, on n’a pas chipoté ! Et le pire est que, en le lisant, j’étais sûre que tu allais aimer toi aussi ! (mais j’aurais pu me tromper, après tout, car j’ai vu quelques billets moins élogieux que les nôtres)


@ ICB : Dans l’immédiat, je vais le mettre en circulation dans ma bibliothèque tournante mais si, d’ici quelque temps, tu souhaites que je te le prête, n’hésite pas à me faire signe, ce sera avec plaisir.


@ Ys : Ah, ta remarque sur la photo me fait plaisir !

L’irruption (pas du tout préméditée) de cette photo sur mon blog a en fait une cause précise, bien qu’anecdotique. Mais, justement, il s’agit de quelque chose dont je pense parler prochainement.


@ Manu : Que te dire ? Que ce n’est pas du tout citadin, donc il faut aimer ce type d’ambiance, c’est sûr.


@ Kathel : Oui, je relirai cet auteur avec plaisir.


@ Karine : Bonne idée !
Karine:) le 31-10-2010 à 17:36:47
Oui, beaucoup de bien de dit sur ce roman! Je vais - peut-être - finir par me laisser tenter!!
Kathel le 31-10-2010 à 17:29:39
Merci pour le lien ! Je suis contente que tu aies aimé aussi et j'attends la prochaine parution de Ron Rash avec intérêt et impatience !
manu-- le 30-10-2010 à 15:04:43
Je suis toujours hésitante avec les romans qui se passent dans ces coins là des Etats Unis. J'ai tort visiblement !
Ys le 30-10-2010 à 14:47:45
Noté depuis au moins sa sortie, je l'ai à la bib et toujours pas lu, mais ça va venir.

Tu es bien souriante sur cette photo, tu as bien fait !
In Cold Blog le 30-10-2010 à 14:31:41
Celui-là piaffe d'impatience depuis un bout dans ma LAL... Certainement, une de mes priorités quand je me déciderai à racheter des bouquins...
emmyne le 30-10-2010 à 14:04:17
Ben non, rien à chipoter, pfff...

Il va falloir que nous choisissions un autre livre pour sauver notre réputation Sourire
BiblioMan(u) le 30-10-2010 à 11:35:06
Je l'ai pris, reposé, repris, rereposé... et pourtant j'en entends beaucoup de bien. Des choix s'imposent !
Aifelle le 30-10-2010 à 11:13:05
Je n'ai qu'une hâte : le commencer. Mais je dois d'abord faire mes devoirs, çà m'apprendra à accepter autant de livres-voyageurs et d'offres diverses.
Thalie2 le 30-10-2010 à 09:39:27
Et bien, cela donne envie, je le note pour plus tard.
clara brest le 30-10-2010 à 09:18:02
Je suis dans une période où je lis pratiquments plus de policiers ...

Pour plus tard !
niki le 30-10-2010 à 08:50:28
ton billet me donne envie d'inscrire ce roman dans mon petit calepin rouge


(un jour on trouvera mon petit livre rouge et peut-être que je deviendrai aussi célèbre que mao smiley_id239917