VEF Blog

Titre du blog : Sur mes brizées
Auteur : Brize
Date de création : 23-04-2008
 
posté le 22-11-2010 à 11:43:41

"Corpus delicti - Un procès", Juli ZEH

    Mia Holl, jeune et brillante biologiste jusque là sans problème, vient d’attirer l’attention des services du tribunal d’instance. Elle est accusée de « Non-respect des déclarations obligatoires |…]. N’a pas transmis ce mois-ci les rapports concernant le sommeil et l’alimentation. Effondrement brutal des performances sportives. N’a effectué chez elle ni mesure de la pression artérielle, ni analyse d’urine ». Or nous sommes dans une société du milieu du XXIème siècle où la (bonne) santé est devenue une obligation légale et le devoir de tous. Gage de réussite, la Méthode s’applique donc invariablement et le contrôle individuel en fait partie. C’est ainsi que Mia se retrouve convoquée pour venir s’expliquer devant la cour.

   Mais Mia traverse une période douloureuse : elle ne sort pas de chez elle, où elle entretient de longues conversations avec cette Fiancée Idéale que son frère lui a léguée avant de mourir, accusé d’un crime qu’il assurait ne pas avoir commis, quand son ADN avait permis de l’identifier comme coupable.

   Alors qu’elle voudrait simplement qu’on la laisse tranquille, le temps de revenir à elle, Mia va être brutalement confrontée aux forces vives de la Méthode, qui lui opposent les diktats de la norme à laquelle elle doit se conformer. Face à une juge dont l’amabilité tourne vite à l’agacement, à un avocat qui a l’art d’envenimer maladroitement les choses et à un journaliste intransigeant mais fascinant, elle se heurte à un système apparemment impitoyable… mais pas forcément infaillible.

 

   « Corpus delicti » dissèque avec brio les mécanismes d’un totalitarisme qui a pris la forme de la Santé avant tout. Et le « procès » évoqué par le titre n’est pas seulement celui d’un individu opposé au Pouvoir, qu’il met en cause même involontairement, mais celui d’un système, la Méthode, et à travers lui de tous les systèmes visant le bien-être général au détriment de la liberté individuelle.

   Si les personnages servent les desseins de l’auteur, ils n’en demeurent pas moins des personnalités à part entière, Mia surtout, jeune femme attachante que le lecteur observe s’engluer dans une situation devenant inextricable, comme l’insecte pris dans la toile d’une araignée. Son intelligence et sa rationalité ne lui suffisent en effet pas toujours lorsqu’il s’agit de deviner la rouerie des partisans de la Méthode. Mais son manque de clairvoyance s’explique aussi par l’état de confusion dans lequel l’ont laissée le procès puis la disparition de son frère et dont témoigne l’étrange figure de la Fiancée Idéale. Entraînée dans les engrenages d’un système qui la dépasse, elle devient ainsi l’instrument tour à tour des partisans ou des détracteurs de la Méthode.

 

   Porté par une écriture de qualité et une réflexion exigeante, « Corpus delicti » est un roman d’anticipation politico-philosophique prenant, où la logique d’un système poussée à son paroxysme bascule dans l’absurde. Un réquisitoire implacable et convaincant !

 

« Corpus delicti – Un procès », Juli ZEH (240 p)

(paru en Allemagne en 2009)

Editions Actes Sud (septembre 2010)

 

Autres livres de Juli ZEH sur ce blog :

  

 

 

 

 

 

 

 

Les avis de  : Cuné , Fashion , SeriaLecteur , Chiffonnette .

 

Commentaires

xl le 08-02-2016 à 16:11:30
merci pour le lien, en effet je ne suis pas en désaccord avec ce que tu écris, mais je n'ai pas adhéré au style
céline de enlivrezvous le 11-01-2011 à 15:36:37
Je note aussi, "La fille sans qualité" m'avait glacée mais beaucoup plu !
brize le 12-12-2010 à 19:34:58
@ GeishaNellie : oui, l'idée est bien vue, et la couverture de même !
GeishaNellie le 10-12-2010 à 18:47:57
Je le prends en note ! J'adore la couverture et en plus, j'aime bien l'idée du totalitarisme par la santé.
brize le 24-11-2010 à 21:18:16
@ BiblioManu : Tu peux lire en priorité « La fille sans qualités » : ce roman m’avait bluffée et, des trois que j’ai lus de l’auteur, c’est celui que je place en tête.


@ Manu : Même avec le recul, « La fille sans qualités » continue à me faire autant d’impression que lorsque je l’avais découvert : durablement marquant, je le constate !


@ Gwenaëlle : Aïe, c’est ennuyeux si tu n’aimes pas son style (que, pour ma part, j’apprécie beaucoup), car on le retrouve bien dans cet opus-ci.
Gwe(naelle) le 24-11-2010 à 20:40:13
J'ai déjà feuilleté ses livres précédents et n'ai pas trop accroché à son style mais voilà, avec un tel billet, maintenant, je doute et j'ai envie de retourner y jeter un œil... ;-)
manu-- le 24-11-2010 à 17:19:40
Je suis davantage tentée par "La fille sans qualité", noté depuis que tu en as vanté les mérites !
Bibliomanu le 24-11-2010 à 09:35:27
Je rattrape mon retard de lecture sur ton blog... J'ai "la fille sans qualités" dans mes étagères (on me l'a chaudement recommandé). Pour "corpus delicti", j'ai entendu du bon et du moins bon mais je crois que je vais faire comme avant : me fier à l'histoire si elle semble me plaire et tant pis si ça ne fonctionne pas. Pour celui-ci, la quatrième de couverture m'a tout de suite donné envie de le lire. On verra bien.
brize le 23-11-2010 à 21:36:51
@ Keisha : Je l’avais repéré dès qu’il a été annoncé, parce que, depuis „La fille sans qualités“, je guette les romans de Juli Zeh (qui ne sont pas tous traduits, je l’ai constaté quand je suis allée cet été en Allemagne, mais je n’ai pas le courage de me lancer dans la lecture en v.o.).


@ Zarline : C’est pour cela que je l’ai qualifié d‘“anticipation“, parce qu’il n’y a pas de SF au sens où elle peut rebuter certains, avec machines, extraterrestres etc. C’est plutôt un roman où la prospective permet de se poser de bonnes questions sur ce que nous voulons faire de nos sociétés et de nos vies.


@ Ouliloula : Merci ! J’espère qu’il te plaira (et bienvenue „Sur mes brizées“ !) !


@ Kathel : Ah oui, on a eu exactement les mêmes envies de lectures !


@ La Pyrénéenne : Je comprends ce que tu veux dire, avec ce dénominateur commun que représente la préoccupation sanitaire, mais tu constateras, si tu lis aussi celui-ci, que les deux sont en réalité très différents : chez Juli Zeh, Mia représente malgré tout un personnage emblématique, ce qui n’est pas le cas pour Lila K, dont l’aventure individuelle, même si elle se déroule dans un environnement spécifique, reste une histoire personnelle.


@ SeriaLecteur : C’est pas faux !


@ KP78 : Il te plairait, je pense.


@ Sassenach : Il y a des passages assez denses, très intéressants et qui, pour ma part, mériteraient une relecture tranquille pour mieux les apprécier, maintenant que je ne suis plus pressée (stressée) par la découverte de la suite de l’histoire (si le roman sort en poche, je l’achèterai, puisque je l’avais emprunté à la bibliothèque, car je serai contente de le relire).


@ Titine75 : C’est aussi ce qui lui donne cette densité particulière, je trouve.
Titine75 le 23-11-2010 à 11:47:50
Je l'ai terminé il y a peu de temps et j'ai beaucoup apprécié ce roman d'anticipation. J'ai juste une petite réserve, les démonstrations et explications sont un peu longues. Ce sont des passages très intéressants mais je trouve que cela fait perdre du romanesque à l'histoire.
Sassenach le 23-11-2010 à 09:29:25
L'histoire m'a l'air intéressante mais j'ai peur du côté "polico-philosophique" !!!
kp78 le 23-11-2010 à 07:28:45
Sujet original ! Ce livre est bien tentant !
michel_serialecteur le 22-11-2010 à 21:03:16
Merci pour le lien


Ravi qu'il t'ai plu, à lire avec méthode donc (sic)
La Pyrénéenne le 22-11-2010 à 19:41:23
J'y retrouve quelques similitudes avec la ballade de lila K que j'ai adoré ... et je suis assez tentée ! ;-)
Kathel le 22-11-2010 à 18:25:55
Je l'avais repéré, ainsi que "La balade Lila K" que j'ai trouvé d'occasion la semaine dernière... mais je veux absolument découvrir Juli Zeh un jour ou l'autre aussi ! Nous avons les mêmes tentations, on dirait ! Clin doeil1
Ouliloula le 22-11-2010 à 16:16:08
Il est dans ma PAL depuis un petit mois... convaincue que je suis par la couverture (je suis fan) mais également par le thème...


Il me tarde de le lire (dans mes priorités en décembre!)


Très belle chronique!
zarline le 22-11-2010 à 15:47:25
Ah ben pour ma part, je ne me serais pas arrêtée sur cette couverture très science fiction mais le sujet et ton billet me font changer d'avis. Je vais aller voir ça de plus près.
keisha le 22-11-2010 à 13:45:51
Déjà repéré plusieurs fois, celui là! Et sa couverture aussi...