VEF Blog

Titre du blog : Sur mes brizées
Auteur : Brize
Date de création : 23-04-2008
 
posté le 01-12-2010 à 08:47:51

"Vivement l'avenir", Marie-Sabine ROGER

    Elle, c’est Alex, trente ans et une dégaine d’adolescent, la plupart s’y trompent d’ailleurs et ça l’arrange. Elle est de passage et vient de se faire embaucher pour quelques mois au poulailler industriel du coin. Et elle a trouvé une chambre chez l’habitant ou plutôt chez les habitants, Marlène et Bertrand, qui habitent dans une de ces zones en bordure d’agglomération tristes et sans caractère. Ex Miss Vendange 90, Marlène a la quarantaine difficile, avec ses rêves de vacances insatisfaits et tout ça à cause de Gérard, le frère de son mari, très lourdement handicapé, un empêcheur de tourner en rond que Marlène envisage même de perdre ! 

   Alex, elle, elle l’aime bien Roswell, comme elle l’a surnommé. Alors elle décide de l’emmener se promener au bord du canal, en le tirant sur une espèce de charriot de récupération.

   Au bord du canal il y a deux gars qui traînent souvent. Cédric regarde l’eau et déprime en pensant à son amie qui l’a quitté et à ses envies de changement qu’il n’arrive pas à concrétiser. Olivier, dit le Mérou, boit canette sur canette puis les jette dans le canal, parce que son grand œuvre, à lui, c’est d’en faire un barrage, de ses monceaux de canettes accumulés.

   Bien sûr, viendra le jour où ces quatre-là vont se croiser…

 

   Vous craignez un roman plombant ou au moins suintant de tristesse ? Eh bien, non ! Marie-Sabine Roger évite parfaitement cet écueil grâce à une écriture au plus près de ses personnages, qui file direct de leurs pensées à ses mots, des mots comme leurs maux de tous les jours, où l’humour est souvent la politesse d’un désespoir ou d’une désespérance qui ne voudront jamais dire leur nom. Et puis, ils sont trop jeunes ces héros, après tout, pour ne pas croire encore, heureusement, que quelque chose peut changer dans leur vie, que ça ne va pas durer ainsi éternellement, ces semaines qui n’en finissent pas à traîner de chez soi au boulot et du boulot au canal…

   Pour ceux qui les auraient lus, « Vivement l’avenir » pourrait être le fruit d’un croisement très réussi entre l’Anna Gavalda d’ « Ensemble, c’est tout » pour la chaleur humaine, la solidarité aussi et « Simple », de Marie-Aude Murail, pour les mêmes raisons avec en plus ce thème de la différence et la verdeur-gouaille du style.

Il est aussi une manière tonique et souriante de nous amener à penser à d’autres que nous mais si proches, plus humbles ou moins gâtés par la vie mais chez qui nous retrouvons l’écho de nos fuites ou de nos renoncements sans oublier celui de nos espoirs.

 

   Roman réaliste mais d’une écriture tellement piquante qu’elle tempère la tragédie possible du quotidien, « Vivement l’avenir » est un roman revigorant car le dénouement a fait avancer les choses, un peu (trop et de manière irréaliste, pour le coup, diront certains, mais j’ai aimé y croire), mais c’est déjà pas mal, ce pas vers un avenir, pour ceux qui paraissaient englués dans leur présent sans joie.

 

Extraits :

 

(du côté d’Alex)

  " Mon rêve, ce n’était pas de faire de la fumigation d’œufs de poule au formol, pour enlever les bactéries. Ni de me lever à cinq heures et d’aller au boulot en logeant la départementale dans des relents d’essence et des nappes de brouillard. Ni de louer ici, chez Marlène et Bertrand, dans ce trou du cul du monde avec vue sur la zone.

   Vous connaissez quelqu’un dont le rêve soit ça ? Vivre sa vie les deux pieds dans la merde, dans cette odeur pourrie des poulaillers industriels ?

   Dans les maternités, d’après moi, il n’y a que des princesses et des princes charmants, dans les petits berceaux en plastique. Pas un seul nouveau-né qui soit découragé, déçu, triste ou blasé. Pas un seul qui arrive en se disant : Plus tard je bosserai en usine pour un salaire de misère. J’aurai une vie de chiotte et ce sera super. Tra-la-lère."

 

(du côté de Cédric)

  " Je n’aime pas trop les expansifs.

   C’est pour ça que je le respecte à ce point, le Mérou : quand tu te tais, il n’essaie pas de t’extorquer ta vie pour savoir les quoi ou les qu’est-ce. Il fait pas psy seconde langue.

   Si je me mets à soupirer, c’est pas le genre à dire :

- Ho, Cédric ? T’es pas bien ? Tu veux pas qu’on en parle ?

   Et si je me foutais à chialer – supposons- , il ne ferait aucun commentaire.

   Au pire, il me tendrait son mouchoir, mais j’éviterais de le prendre.

   Je veux bien crever de chagrin, mais pas d’un microbe à la con."

 

« Vivement l’avenir », de Marie-Sabine ROGER

Editions du Rouergue (302 p)

Paru en août 2010

 

Autre livre de l'auteur sur ce blog :

 

 

 

 

 

 

 

 

Les avis de : Antigone , Clara , Cuné , Cathulu , SD49 , Petite Fleur , aproposdelivres , Theoma , Saxaoul , La Sardine ...

 

Commentaires

céline de enlivrezvous le 11-01-2011 à 15:35:00
Ta note enjouée me tente, d'autant que j'avais apprécié "La Tête en friche" !
brize le 12-12-2010 à 19:19:50
@ La Sardine : De rien !


@ Tamara : Si les extraits te plaisent, alors oui !


@ Leiloona : Bon choix !
leiloona le 03-12-2010 à 16:31:33
Ce sera mon prochain achat !Sourire
Tamara le 02-12-2010 à 12:25:53
Je n'ai jamais lu cet auteur, mais son humour pourrait me plaire, je pense !
la-ronde-des-post-it (lasardine) le 01-12-2010 à 21:16:55
d'accord, je vais regarder ça! merci beaucoup Brize Sourire
brize le 01-12-2010 à 20:39:07
@ La Sardine : Dans mes "liens" sur le côté droit du blog, tu trouveras le blog "Romans et lectures" de Calepin. Sur ce blog, en haut à droite, il y a un lien vers le moteur de recherche dans les blogs de lecture que Calepin a créé et dont je me sers lorsque je veux retrouver les billets sur tel ou tel livre. Ton blog est peut-être déjà recensé et j'ai juste raté ton billet, c'est possible : le mieux est que tu vérifies et si jamais il ne l'est pas, tu contactes Calepin pour lui demnander de l'enregistrer.
la-ronde-des-post-it (lasardine) le 01-12-2010 à 20:27:59
merci!!


sinon, je ne sais pas... que dois-je faire??
brize le 01-12-2010 à 19:34:30
@ La Sardine : Oui, même si la tonalité est plus sombre (j’ai ajouté ton lien, que j’avais oublié ; au fait, ton blog est bien répertorié dans le moteur de recherche de Calepin, sur « Romans et lectures » ?).


@ Aifelle : Pas si détente que ça, la lecture, malgré tout, car l’auteur pointe avec beaucoup de lucidité un désenchantement ordinaire (mais réel) et s’il n’y avait pas l’humour, on verserait vite dans une tristesse accablante.


@ SD49 : Je craignais le dénouement, mais heureusement que l’auteur a choisi celui-ci, qui laisse perdurer l’espoir.


@ Petite Fleur : « La tête en friche » est plus joyeux, sans conteste. Dans celui-ci, l’auteur n’hésite pas à être réaliste et heureusement qu’elle manie l’humour à la perfection, parce que la réalité de ses personnages n’est pas gaie du tout (et pour les dents… c’est plutôt la description de la technique d’arrachage qui m’a frappée : j’en avais entendu parler, mais là, c’était précis !).


@ Clara Brest : Oui, elle est douée, Madame Roger !


@ Cécile et Pincureuil: Le « baume au cœur » ou le revigorant ne sont pas immédiats et heureusement qu’il y a l’humour, parce qu’on ne leur envie pas vraiment leur existence, à nos héros…

@ Cécile : C’est vrai que les 3 parts de tartes, je ne les donne pas facilement ! Il y en a pas mal ces temps-ci, parce que j’ai eu de bonnes pioches… mais ça ne va pas durer (dans les prochains billets, il y a déjà au moins deux cas où je me suis moins régalée, dommage).


@ Saxaoul : Je n’ai lu que « A Mélie sans mélo », de Barbara Constantine et « Vivement l’avenir » a un fond plus sombre, malgré l’humour et le dénouement.


@ Cathulu : Oui, l’auteur a l’art de la formule qui fait mouche !


@ Karine : ça pourrait TRES facilement l’être, s’il n’y avait pas la verve de l’auteur : elle réussit à rester en équilibre, sans sombrer dans le pathos et pourtant le contexte n’a rien de folichon.
Karine:) le 01-12-2010 à 19:30:28
J'avais peur que ce soit un peu plombant, en effet... mais bon, si tu dis que non, pourquoi pas. Quand il croisera mon chemin, ceci dit!
cathulu le 01-12-2010 à 18:25:57
Ce livre est une mine potentielle de citations!Sourire
Pincureuil le 01-12-2010 à 14:41:56
Je suis justement à la recherche de ce type de lectures "revigorantes" ! Je note !
saxaoul le 01-12-2010 à 13:47:56
Un livre qui fait du bien au moral, tout comme ceux de Maud Lethielleux ou de Barbara Constantine.
Cécile de Lecture Emoi le 01-12-2010 à 12:09:09
Encore un que je veux lire !!! Je le sens bien dans les périodes "j'ai besoin de baume au coeur".


Et puis trois parts de tarte aux fraises de Brize, cela ne se refuse pas, n'est-ce-pas ?
clara brest le 01-12-2010 à 11:39:51
J'ai aimé ces personnages avec leurs espoirs , leurs envies et leur désillusions.Et la verve de Marie-Sabine Roger fait mouche !
Petite Fleur le 01-12-2010 à 11:14:22
J'avais beaucoup aimé encore une fois la plume de Marie-Sabine Roger (même si je préfère tout de même "La tête en friche" qui a un côté un peu plus joyeux). On ne sombre pas dans la tristesse, malgré le gris ambiant de l'histoire. Et la scène de la petite souris après la dent de lait... :-)
Sandrine(SD49) le 01-12-2010 à 11:11:58
Tout à fait d'accord pour la fin irréaliste, mais bon ... une chouette lecture ;-))
Aifelle le 01-12-2010 à 10:51:24
A réserver donc pour une lecture détente. J'avais bien aimé "la tête en friche", je devrais trouver celui-ci à la bibliothèque.
la-ronde-des-post-it (lasardine) le 01-12-2010 à 08:56:36
j'ai beaucoup aimé et j'y ai aussi trouvé un p'tit côté "Ensemble c'est tout"!

ce roman est super pour chasser la grisaille!!