VEF Blog

Titre du blog : Sur mes brizées
Auteur : Brize
Date de création : 23-04-2008
 
posté le 26-05-2008 à 12:44:07

"La formule préférée du professeur", roman zen

  Une jeune femme est embauchée comme aide-ménagère auprès d’un homme de 64 ans, ancien mathématicien dont la mémoire a cessé de fonctionner normalement depuis son accident, 15 ans plus tôt : il n’a rien oublié de ce qui s’est passé avant mais, maintenant, il ne se peut se souvenir que des 80 dernières minutes écoulées.

L’histoire se déroule au Japon. La narratrice, cette jeune femme, se remémore avec nostalgie sa rencontre avec ce drôle de personnage sans allure mais transfiguré dès lors qu’il parle des chiffres.

Elle raconte le quotidien en sa compagnie et la place qu’y occupa son fils de 10 ans, immédiatement adopté par celui qu’ils appelaient « le professeur ». 

 

C’est un roman où il ne se passe pas grand-chose, même s’il est  ponctué de quelques péripéties, et pourtant je suis immédiatement tombée sous le charme de cette narration fluide, apte à saisir l’intensité de petits riens, la plénitude des moments vécus et l’extrême humanité des personnages. 

 

Les chiffres y tiennent un rôle de premier plan, comme dans la vie du professeur. Celui-ci dispose en effet d’une capacité hors du commun, celle de faire partager sa passion aux autres car lorsqu’il parle de chiffres, il est passionnant (bon, d’accord, je reconnais qu’il m’est arrivé d’abréger la lecture de certains passages un peu techniques !). 

 

Par ailleurs, les descriptions de lieux et de scènes de tous les jours parsemant le livre sont autant de petites pièces aussi évocatrices que des haïkus, qui conduisent le lecteur à appréhender de l’intérieur ce qui est présenté.

 

Enfin, les anecdotes évoquées par la narratrice, dans l’absolu sans importance (une visite chez le dentiste, la préparation d’un repas d’anniversaire, la participation à un match de base-ball…), ont une résonance majeure dans la mesure où elles sont vécues intensément par les divers protagonistes.

 

 « La formule préférée du professeur », roman empreint d’une ineffable tendresse pour les personnages qu’il met en scène, est un livre agréable et apaisant que j’ai lu avec plaisir (bien qu’il manifeste, à mon sens, un goût un peu trop prononcé pour le base-ball !).

A recommander à ceux qui souhaitent lire quelque chose de « zen ».

 

N.B :

- L’ouvrage a reçu « le prix de la société des mathématiques pour avoir révélé au lecteur la beauté de cette discipline » (4ème de couverture)

- C’est le premier livre d’OGAWA (Japon) que je lis. « La marche de Mina », paru en France cette année, a l’air dans la même veine. Ce n’est pas le cas pour d’autres livres de l’auteure (vus en bibliothèque) qui paraissent beaucoup plus sombres, voire glauques… S’agirait-il de son « côté obscur » ?  

 

« La formule préférée du professeur », Yoko OGAWA

Editons Actes Sud (247 p) 
 

Commentaires

brize le 31-05-2008 à 09:49:33
Et tu n'es pas la seule Clin doeil1!

Mais il reste un sentiment global de "beauté" des mathématiques et je comprends pourquoi ce livre a reçu un prix dans le domaine.
SD49 le 31-05-2008 à 09:20:28
Je viens de finir ce livre qui m'a plu.

Le professeur est vraiment attachant, c'est une belle histoire effectivement assez zen ("calme" comme dit le professeur)

Je ne suis pas sure de me souvenir de toutes les démonstrations mathématiques !!!!!
brize le 31-05-2008 à 09:19:14
Je note !
Solen le 30-05-2008 à 22:25:36
Je me retrouve dans tes lectures dis donc! J'avais adoré "une parfaite chambre de malade", plus que celui-ci.
sentinelle le 29-05-2008 à 22:10:37
Un roman qui me tente depuis des semaines... à suivre donc Clin doeil
brize le 27-05-2008 à 18:23:18
Merci Aurore !
aurore le 27-05-2008 à 17:17:28
Tres bon ANNIVERSAIRE !!! gros bisous