VEF Blog

Titre du blog : Sur mes brizées
Auteur : Brize
Date de création : 23-04-2008
 
posté le 05-07-2008 à 08:04:51

"Ces petites choses", Deborah MOGGACH

    Excédé par le comportement grossier de son beau-père, Norman, vieil obsédé sexuel sans gêne, dont le séjour à son domicile s’éternise, Ravi, médecin d’origine indienne vivant en Angleterre, adhère à la brillante idée de son cousin, Sonny : créer une maison de retraite en Inde, à Bangalore.

  Pendant que l’entreprise s’organise, il réussit à convaincre Norman de s’exiler. En même temps, d’autres personnes âgées, anglaises, découvrent la plaquette publicitaire de l’établissement et programment à leur tour, pour des raisons diverses, leur déplacement.  

   Le roman croise de manière enlevée l’histoire (ou la fin de l’histoire) de plusieurs personnages, amenés à former ensemble comme une nouvelle petite famille, dans leur vieil hôtel-résidence du troisième âge, en Inde.

   Pas de langue de bois dans la peinture des individus, de leurs regrets et de leurs doutes, tout comme dans celle de leur familles, enfants qui les abandonnent et en ont conscience, mais sont déjà, pour certains, abandonnés par leur conjoint ou leur  progéniture et ont souvent, simplement, beaucoup de difficulté à vivre.

     Au gré d’anecdotes toniques, Deborah MOGGACH égratigne les vicissitudes de notre monde, du système de santé anglais défaillant à la délocalisation des centres d’appel en Inde, où les jeunes employés s’acharnent à perfectionner leur accent britannique. Elle évoque aussi, au détour du récit,  la solitude et le désarroi des gens âgés, leur envie de côtoyer les plus jeunes, leur désir de croire qu’un avenir leur est encore ouvert.

    Sans théoriser, sans chercher à dépasser son rôle d’observatrice et surtout de conteuse, elle pointe des vérités pas toujours faciles à dire, en les parant d’un voile de légèreté ou en optant pour le parti pris de l’humour, noir le cas échéant.

    Séduite de prime abord par l'ouvrage et sa faculté à aborder sous le couvert de la comédie de mœurs des sujets graves,  j’ai cependant peiné au bout des deux tiers de ma lecture, parce que ces « petites choses » que l’auteur narre, après avoir capté mon attention, ne parvenaient pas à la retenir, faute d’histoire proprement dite et de personnages suffisamment fouillés.

   Pourtant, c’est ce qui peut faire le charme du livre, ces vies ordinaires entremêlées qui se soutiennent mutuellement, alors qu’elles approchent de leur terme, dans une Inde pauvre mais chaleureuse, où le respect pour les anciens perdure.


Les avis de : Tamara, Clarabel (etc, à compléter)

 

 « Ces petites choses », Deborah MOGGACH

Le Livre de Poche, 407 p

 

Commentaires

Cécile de Quoide9 le 27-08-2008 à 16:44:00
Ah... quelqu'un(e) a apporté ce livre lors du pique-nique livres échanges d'hier soir. Je le voulais mais il m'est un peu passé sous le nez... Bah, je vais survivre et espérer que ce sera pour la prochaine fois... ;o)
myloubook le 09-07-2008 à 10:43:25
Je l'ai reçu moi aussi et suis en train de le lire... du coup je lis ton avis en diagonale pour ne pas être trop influencée :o)
Tamara le 07-07-2008 à 12:27:46
Je trouve ton billet excellent ! Un roman qui se laisse lire mais qui ne marquera pas très longtemps nos esprits...
kathel le 06-07-2008 à 11:49:26
Je ne connaissais pas du tout, mais je trouve que ce roman a l'ai très sympa : j'aime bien les chroniques, les petites choses...
praline le 06-07-2008 à 11:17:22
Je n'ai pas vraiment senti cette interruption dans ma lecture. Pour moi, ce fut un agréable voyage.
insatiable.lectrice le 05-07-2008 à 14:21:32
Je vois que nos avis se rejoignent ;-)