VEF Blog

Titre du blog : Sur mes brizées
Auteur : Brize
Date de création : 23-04-2008
 
posté le 20-08-2008 à 08:36:29

"Bonjour tristesse", Françoise SAGAN

 

  Années 50, France.

  Cécile, 17 ans, passe deux mois d'été dans une villa de location du sud-est de la France, en compagnie de son père, Raymond. Celui-ci ,veuf de 40 ans, a retiré Cécile deux ans plus tôt de sa pension pour lui faire partager sa vie.

Extrait :

« Je crois bien que la plupart de mes plaisirs d'alors, je les dus à l'argent : le plaisir d'aller vite en voiture, d'avoir une robe neuve, d'acheter des disques, des livres, des fleurs. Je n'ai pas honte de ces plaisirs faciles, je ne puis d'ailleurs les appeler faciles que parce que j'ai entendu dire qu'ils l'étaient. Je regretterais, je renierais plus facilement mes chagrins ou mes crises mystiques. Le goût du plaisir, du bonheur représente le seul côté cohérent de mon caractère. »

  Cécile escorte son père dans ses nombreuses sorties nocturnes, en même temps qu'elle voit défiler chez eux les jeunes femmes qu'il séduit.

  C'est d'ailleurs la dernière en date, Elsa, 25 ans, demi-mondaine entretenue par ses amants successifs, qui les accompagne dans leur villégiature.

  Le séjour est paisible. Cécile fait connaissance de Cyril, jeune homme épris d'elle, avec lequel elle fait du bateau . Jusqu'à l'arrivée d'Anne. Belle femme de l'âge du père de Cécile, Anne est surtout une intellectuelle posée dont le mode de vie diffère nettement du leur. Alors qu'elle évince Elsa et tandis que Raymond et elle décident de se marier, Cécile panique à l'idée de voir mis en péril l'équilibre de l'existence menée avec son père, gage selon elle de leur bonheur.

Extrait :

« Il fallait absolument se secouer, retrouver mon père et notre vie d'antan. De quels charmes ne se paraient pas pour moi subitement les deux années joyeuses et incohérentes que je venais d'achever, ces deux années que j'avais si vite reniées l'autre jour... La liberté de penser, et de mal pense et de penser peu, la liberté de choisir moi-même ma vie, de me choisir moi-même. Je ne peux dire « être moi-même » puisque je n'étais rien qu'une pâte modelable, mais celle de refuser les moules. »

  Cécile en vient à décider, sans trop y croire, de manipuler les personnes de son entourage pour défaire ce qui est en cours...

Extrait :

« C'est ainsi que je déclenchai la comédie. Malgré moi, par nonchalance et curiosité. Je préfèrerais par moments l'avoir fait volontairement avec haine et violence... Que je puisse au moins me mettre en accusation, moi, et non pas la paresse, le soleil et les baisers de Cyril. »

 

 

  C'est avec beaucoup de curiosité que j'ai lu ce roman. Je connaissais bien sûr l'auteur (comme tout le monde), sans plus : son univers ne m'avait jamais vraiment attirée. Mais comme j'avais demandé à une amie de me prêter la biographie écrite par M.D Lelièvre ("Sagan à toute allure") parue cette année, il me fallait quand même, au minimum, avoir lu une de ses oeuvres avant de la parcourir !

 

  Ma curiosité initiale s'est vite muée en un intérêt réel pour le récit de la narratrice, Cécile en personne. J'ai ressenti, comme elle, la chaleur oppressante de cet été dans le sud-est de la France. J'ai partagé son émoi lors de l'arrivée d'Anne, son impression que ce serait bien de changer de vie et d'opter pour la voie raisonnable, puis ses doutes.

  Car l'auteur s'y entend à rendre compte des sentiments de son héroïne, jeune fille sans complaisance vis à vis d'elle-même, scrutant ce qu'elle est autant que ce qu'elle paraît.

  Avec elle, les personnages du roman sont peu nombreux, cinq en tout et l'action est resserrée autour d'eux. Mus par leurs pulsions, ils succombent à la pantomime vaine de ce qu'est leur apparence de vie, Anne excepté, victime d'un entourage bien plus superficiel qu'elle.

  Bien que le milieu dépeint m'ait paru trop en dehors de la "vraie vie", parce que c'est celui des gens riches, échappant à toute contrainte bassement matérielle, l'histoire m'a bien accrochée et je me demandais quel en serait exactement le dénouement.

   Tout compte fait, c'est celle d'une jeune fille inconséquente (ou trop fatiguée par le soleil), qui mène la danse, au risque de se perdre un peu plus.

  Je pense que je n'oublierai pas cette Cécile de si tôt et j'admire que l'ouvrage ait été écrit par une jeune personne de seulement 18 ans... en souriant à l'idée du scandale qu'il a provoqué lors de sa sortie, en 1954 !

 

  A découvrir (si vous ne l'avez pas déjà fait !) !

 

"Bonjour tristesse", Françoise SAGAN

éditions Pocket

 

Commentaires

jo le 06-03-2010 à 02:52:14
mauvais souvenir. je l'ai lu d'un bout à l'autre en trainant les pieds. Je reconnais que la personnalité de la damoiselle est bien approfondi et que pour l'epoque et contenu de l'age de Sagan à ce moment c'est un exploit. Hélas de nos jours, c'est dépassé vu ou lu à maintes reprises sous de multiples angles. Aujourd'hui une ado qui choisi de vivre sa vie, sa sexualité etc... c'est commun
Florinette le 11-11-2008 à 18:34:45
Tout comme toi c'est un roman qui va me rester longtemps en mémoire ! Désolée, je n'avais pas vu ton article, je vais vite le rajouter dans mes liens ! :-)
songes-litteraires le 12-09-2008 à 11:16:11
Je l' ai lu il y a quelques semaines et il m' a plus également. J' ai eu la curiosité de le lire car on a pas mal parlé d' elle cette année dans la presse, du coup j' ai ét très intriguée par ce titre!

Bon classique à mettre dans toute bibliothèque, à lire de préférence en été bien évidemment!
brize le 05-09-2008 à 19:52:27
Donc, de ton côté, il a passé le test "résistance à l'usure du temps" avec succès !
Alwenn le 05-09-2008 à 19:12:43
Seul livre de Sagan que j'ai lu... et il y a fort, fort, longtemps... mais j'en garde un très très bon souvenir...
brize le 02-09-2008 à 13:14:26
Rendez-vous dans quelques années, Fleur : je te dirai si, de mon côté, "Bonjour tristesse" a résisté à l'usure du temps (bon test pour savoir si finalement le livre nous a marqué ou pas) Sourire1 !
-Fleur- le 01-09-2008 à 19:32:32
Lu il y a longtemps mais je n'en garde malheureusement aucun souvenir Bof1
brize le 30-08-2008 à 20:25:21
@ Isil : C'est vrai que, spontanément, ce n'est pas le genre de livre qui m'intéresse ! Comme quoi nous avons eu raison de passer outre nos a priori !

@ Leiloona : Et comme ce roman est court, tu n'auras pas besoin de lui consacrer beaucoup de temps !
Leiloona le 30-08-2008 à 20:03:45
Ce roman m'attend depuis plus d'un mois ... il faudrait peut-être que je lui accorde du temps. Clin doeil
Isil le 25-08-2008 à 18:20:41
J'ai eu exactement la même sensation à cette lecture. Je pensais m'imposer un "must read" ennuyeux et je me suis plongée dans cette histoire à priori à mille lieues de ce qui m'intéresse. Une belle découverte.
brize le 22-08-2008 à 19:44:32
Ta quête tu poursuivras (non, je ne viens pas de revoir "La Guerre des Etoiles" !), car viennent d'être réédités un certain nombre de titres chez Julliard et il y a aussi des parutions récentes aux Carnets de l'Herne.
Jules le 22-08-2008 à 15:52:44
J'ai beaucoup aimé ce livre et depuis, je veux toujours lire autre chose de Sagan, mais la disponibilité dans les librairies fait défaut!
Solen le 20-08-2008 à 21:19:31
Je reste comme toi admirative quand je pense à l'âge de l'auteur...
brize le 20-08-2008 à 21:03:03
@ Pom : Je voulais au moins avoir lu celui-ci !

@ Kathel : Oui, il a bien "vieilli" (et je me demandais si c'était le cas, d'où ma curiosité !) !

@ Karine : ça vaut le coup de le déménager dans la pile "officielle" (et puis, il n'est pas très gros et se lit donc très vite !) !

@ Kesalul : Exactement comme toi, je n'ai pas été déçue de cette découverte.
kesalul le 20-08-2008 à 17:48:09
Je l'ai lu il y a deux ans environ et j'en ai toujours un agréable souvenir. Je ne connaissais pas les romans de cet auteur, mais je n'ai pas été déçu de cette découverte.
Karine (mon coin lecture) le 20-08-2008 à 12:46:01
Il m'attend dans ma pile "officieuse", celui-ci... c'est à dire les livres que je désespérais d'avoir le goût de lire un jour! Je crois que je vais le déménager dans ma pile officielle!!! C'est déjà ça!
kathel le 20-08-2008 à 11:36:37
Je crois que je l'ai lu il y a longtemps, ma mémoire me fait défaut, c'est agaçant... En tout cas, tant mieux s'il a bien "vieilli" !
pom' le 20-08-2008 à 10:24:04
je l'ai lu il y un sacré bout de temps, c'est le seul de sagan que j'ai lu.