VEF Blog

Titre du blog : Sur mes brizées
Auteur : Brize
Date de création : 23-04-2008
 
posté le 06-09-2008 à 14:14:24

"Une vie ", Simone VEIL

    De Simone Veil, je ne savais pas grand-chose, excepté que c’est grâce à elle qu’avait été votée la loi pour l’avortement, qu’elle avait œuvré à la construction européenne et aussi qu’elle avait été, plus jeune, déportée.

    C’était assez pour que j’éprouve de l’admiration pour cette femme.

   Et c’est la raison pour laquelle j’ai souhaité mieux la connaître en lisant son autobiographie.

 

   En la découvrant, c’est tout un pan de notre histoire que nous revisitons, parce que Simone Veil se situe au cœur de cette histoire.

 

   Certes, les jeunes années passées à Nice sont évoquées comme un souvenir personnel et la figure maternelle y tient une place majeure mais, d’une manière générale, cette autobiographie m’a frappée par son aspect distancié.

   Simone Veil se raconte, mais avec une extrême pudeur, même dans ces moments infiniment douloureux de la déportation (et dans ces réactions hostiles et antisémites qu’elle a encore connues à son retour et qui m’ont profondément choquée).

   J’apprécie cette attitude et cet effacement de la vie privée derrière la vie publique. Mais je dois aussi reconnaître que, si cela permet au livre de couvrir en seulement  398 pages 80 années de vie, j’ai pour ma part regretté de ne pas avoir un aperçu plus intime de l’auteur. Qu’elle ait en effet décidé, dans les années 50, de travailler alors qu’elle avait trois enfants et que son mari n’y était guère favorable, me semble exceptionnel. Et j’aurais été curieuse de connaître, dans le détail, sa vie de mère et d’épouse lorsqu’elle rentrait chez elle, parce que je pense que ses difficultés devaient être très modernes.

   Simone Veil livre sa vie mais, globalement, elle ne se livre guère.

 

   Pour le reste, l’éclairage qu’elle donne sur tous les événements politiques (au sens large) auxquels elle a participé est intéressant. Pas de langue de bois et, si elle n’hésite pas à remercier ou approuver au passage un tel ou une telle, elle ne se gêne pas non plus pour stigmatiser le comportement des uns ou des autres, fussent-ils ou non célèbres, voire figures historiques : son franc parler est remarquable.

 

   A lire, quelles que soient vos opinions politiques, pour revivre quelques pages marquantes de notre histoire et surtout rencontrer une femme de talent et de grande humanité, qui a toujours eu la volonté d’avancer en donnant un sens à sa vie. 

 

   A noter, en annexes, les principaux discours prononcés par Simone Veil. Parmi eux celui, historique, concernant le projet de loi sur l’avortement et un très beau discours en hommage aux Justes de France (18 janvier 2007), dont voici un extrait :

« Certains Français se plaisent à flétrir le passé de notre pays. Je n’ai jamais été de ceux-là. J’ai toujours dit, et je le répète ce soir solennellement, qu’il y a eu la France de Vichy, responsable de la déportation de soixante-seize mille Juifs, dont onze mille enfants, mais qu’il y a eu aussi tous les hommes, toutes les femmes, grâce auxquels les trois quarts des Juifs de notre pays ont échappé à la traque. […] Dans aucun pays occupé par les nazis, à l’exception du Danemark, il n’y a eu un élan de solidarité comparable à ce qui s’est passé chez nous. »

 

   Dernier extrait, d’un discours prononcé à l’ONU en janvier 2007 aussi, à la mémoire des victimes de l’Holocauste :

« La Shoah ne se résume pas à Auschwitz : elle a couvert de sang tout le continent européen. Processus de déshumanisation mené à son terme, elle inspire une réflexion inépuisable sur la conscience et la dignité des hommes, car le pire est toujours possible. Alors que nous avions fait le vœu, si souvent exprimé, du « plus jamais ça », nos mises en garde sont restées vaines. Après les massacres du Cambodge, c’est l’Afrique qui, depuis plus de dix ans, paie le plus lourd tribut à la folie génocidaire. Après le Rwanda, nous voyons, au Darfour, semer la mort et la désolation. C’est un bilan tragique : deux cent mille morts et deux millions de réfugiés chassés de chez eux. Nous le savons. Mais comment intervenir ? Comment mettre fin à cette barbarie ? »

 

« Une vie », Simone VEIL

Editions Stock

 

Commentaires

liliba le 23-09-2008 à 09:27:56
Il est dans ma tournante et je vais le lire cet hiver. Surement passionnant, car même si on n'a pas les mêmes idées politiques qu'elle, on ne peut nier le fait qu'elle a fait bouger la France.
Ninabrigitte le 15-09-2008 à 23:08:52
Je pense que je vais le lire aussi car vraiment on doit beaucoup à cette femme, et sa vie est vraiment spectaculaire de courage, de conviction, d'intelligence..... Tu dis qu'elle a voulu travailler malgré ses 3 enfants peut-être avait - elle une femme qui l'aidait à la maison pour faire face au quotidien sinon elle avait vraiment beaucoup de courage en effet.
brize le 13-09-2008 à 19:36:27
Merci pour cette information intéressante concernant un livre que je ne connaissais pas du tout !
songes-litteraires le 12-09-2008 à 11:09:15
Je découvre aussi ton blog qui me plait bien! J' ai lu ce livre aussi et je trouve que c' est vraiment une femme extraordinaire par la leçon de vie qu' elle laisse à la postérité!

Je te conseille dans la même veine Les hommes aussi s' en souviennent, de Simone Veil égalment. Je l' avais lu avant une vie, et celui-ci parle spécialement de la question de l' avortement. Il commence par présenter le discours qu' elle a tenu à l' assemblée pour présenter son projet de loi, puis est suivi un entretien avec une journaliste ou elle se livre sur ses impressions à l' époque, les retombées de la loi... Si tu veux plus de détails tu trouveras un billet sur mon blog.
brize le 09-09-2008 à 17:45:51
@ Clochette (Littératurepassion) : Bienvenue et à bientôt Sourire1 !

@SD 49 : Bonne idée, d'autant que ça te permettrait de le lire tranquillement (pas d'échéance de retour à la bibliothèque), ce qui est bien pour ce type d'ouvrage.
SD49 le 08-09-2008 à 22:31:22
Peut etre que j'emprunterai celui qu'on a offert à ma maman pour Noel
litteraturepassion le 08-09-2008 à 20:47:28
Je découvre ton blog très sympa, j'y reviendrai.
brize le 07-09-2008 à 14:32:45
@ Cathulu : J'ai la chance que ma mère l'ait acheté, donc je le lui ai emprunté en passant la voir aux vacances !

@ Jules : Si tu l'as emprunté, c'est qu'il te tentait... (mais le nombre de livres que j'emprunte et rends sans les avoir lus ! ).La question est de savoir si c'est le bon moment pour le lire ou pas (toujours cette affaire de "réceptivité") !
Jules le 07-09-2008 à 14:20:34
Je suis sur le point de le retourner à la biblio sans l'avoir lu... je devrais peut-être le renouveler...
cathulu le 06-09-2008 à 16:08:08
Il me tente encore plus après ton billet, mais j'attendrai sa sortie en poche.