VEF Blog

Titre du blog : Sur mes brizées
Auteur : Brize
Date de création : 23-04-2008
 
posté le 12-11-2008 à 19:34:03

"Les Constellations du hasard", Valérie BORONAD

   Le narrateur, "jeune écrivain plein de ressources", comme il se décrit lui-même, décide de partir à New-York à la recherche de Paul Auster, auquel il a l'intention de faire lire son manuscrit. Malheureusement, une fois sur place, il perd celui-ci et le peu d'argent qu'il détenait. Pour s'en sortir, il est donc obligé de se plier aux exigences du vieil homme, Alejandro, chez lequel il loue une chambre : écrire, sous sa dictée, les textes poétiques que celui-ci a composés.

  Mais avant de commencer, le vieillard lui raconte ce que fut sa vie...

 

  A titre de préambule, je rassure tout de suite ceux qui, parmi vous, ne connaîtraient pas Paul Auster. Je n’ai en effet lu qu’un seul livre de lui et il y a trop longtemps pour que je m’en souvienne bien. Cela ne m’a absolument pas gênée pour apprécier le roman ; les allusions à l'œuvre de l'auteur m'ont paru très compréhensibles et si j'en ai raté, ben... ce n'est pas grave, puisque je ne m'en suis pas rendu compte !


  "Les Constellations du hasard" est un roman qui coule agréablement avec un fil narratif suffisamment tendu (le narrateur continue à essayer de rencontrer Paul Auster, pour lui présenter le nouveau roman qu'il est en train d'écrire) pour dépasser la simple mise en images d'une réflexion sur l'écriture, les livres, la poésie.

  Certes, j'ai trouvé peu vraisemblable la perte, par le narrateur, de son manuscrit + la clé de sauvegarde USB + le billet d'avion, tout ça dans la même sacoche avec laquelle il se promène gentiment dans New York ! Mais, de toute façon, le récit tient plutôt du conte, avec le personnage d'Alejandro, qui semble tout droit sorti d'un roman (!). 

  Les relations entre le héros et Alejandro sont décrites de manière piquante (chacun des deux ayant un caractère affirmé) et m'ont bien plu (en particulier les leçons de natation qui vont de pair, selon Alejandro, avec l'apprentissage du métier d'écrivain, tel qu'il l'entend !).

  J'ai trouvé à la limite du trop long le (pourtant beau) passage décrivant la poésie d'Alejandro (sans doute parce que, plutôt que de la voir ainsi décrite, j'aurais préféré la lire, cette extraordinaire poésie !).

  Je préciserai aussi que le roman est traversé par deux histoires d'amour (que je vous laisse découvrir).

  Pour le reste, j'ai aimé l'écriture, de qualité, avec de très belles métaphores et la fin du roman ne m'a pas déçue, avec tous ces petits clins d'œil du hasard.


  Un court roman qui se lit avec bonheur et a obtenu récemment le Prix Carrefour du premier roman 2008 .

 

"Les Constellations du hasard", Valérie BORONAD

éditions Belfond (184 p)


Florinette a "adoré cette lecture".

 

Commentaires

brize le 29-11-2008 à 20:21:28
Bienvenue "Sur mes brizées", Julien ! J'ai moi aussi découvert ton blog avec plaisir et je te souhaite une (future) bonne lecture de ces "Constellations du hasard" Sourire1 !
Julien(lecturesdejulien) le 29-11-2008 à 12:27:32
J'ai récemment rencontré l'auteur et acheté son livre (après une certaine hésitation, je me méfiais un peu), mais a priori, il semble emballer les blogueurs.

Comme j'adore Paul Auster, cela a suffit pour attiser ma curiosité. Ce livre est dans ma PAL mais ton billet vient de lui faire gagner de nombreuses places

Ton blog est très bien fait par ailleurs.
brize le 19-11-2008 à 21:20:29
Merci, Sybilline Sourire1 !

Et pour ce qui est des billets qui nous échappent, ça m'arrive à moi aussi car ce n'est pas évident de surveiller tout ce qui se publie sur les blogs que nous connaissonssmiley_id258191 !
sybilline le 19-11-2008 à 14:43:09
Ton excellent billet m'a convaincue qu'il me fallait ce roman là.

Dire que je n'en avais jamais entendu parler (le billet de Florinette a dû me passer sous le nez...)!
brize le 16-11-2008 à 09:43:01
Et ce sera intéressant d'avoir l'avis d'une autre lectrice qui connaît bien Paul Auster !
manu-- le 15-11-2008 à 10:36:57
Ce livre me tente aussi beaucoup mais à l'inverse de toi, j'adore PA et je me demandais si le fait d'en avoir lu beaucoup ne risquait pas de gâcher la lecture ou de risquer une comparaison qui risquait de nuire à là la romancière. Mais comme Florinette a adoré et qu'elle est fan de PA, mes craintes ne semblent pas justifiées.
brize le 14-11-2008 à 22:05:34
@ Karine : Parce que si tu attends d'avoir lu un certain nombre de romans de Paul Auster... ben la pauvre Valérie Boronad, c'est elle qui va devoir attendre Sourire1!

@ Sassenach : C'est un premier roman : il faut lui donner sa chance !

@ Florinette : Bon, d'accord, je reconnais que j'ignorais que Paul Auster goûtait les clins d'oeil du hasard ... étant donné ma connaissance plus que limitée de cet auteur Clin doeil1 !
Florinette le 14-11-2008 à 19:46:05
Oh oui alors, qu'est-ce que j'ai aimé ce livre et comme toi les métaphores et ces petits clins d'oeil du hasard fort prisés par PA ! ;-)
Sassenach le 14-11-2008 à 09:57:17
Il me tente bien, celui-là ... et je l'ai noté chez Florinette Sourire
Karine :) le 14-11-2008 à 03:28:46
Je l'ai noté il y a un moment déjà... j'hésitais vu que je n'ai pas tout lu Auster mais tu m'encourages!
brize le 13-11-2008 à 18:57:32
@ Lucile : Alors, tu vas même pouvoir lui demander de dédicacer ton livre, à Valérie Boronad, si c'est ta voisine:smiley_id118672 !

@ Caro[line] : Oui, je n'ai pas regretté ma lecture !

@ Chris89 : J'adore ta formule finale !
chris89 le 13-11-2008 à 10:23:19
Oui ! Les constellations du hasard est un très bon et beau premier roman, avec des personnages attachant et de belles phases. Je l’ai défendu (je faisais parti du jury) un seul tour a été nécessaire pour la designer lauréate. Alors hasard ou destinée ?
Caro[line] le 12-11-2008 à 23:38:23
Ah ! Je suis ravie de découvrir ton avis sur ce roman car j'ai envie de le lire et tu me confortes de cette idée. :-)
Lucile le 12-11-2008 à 21:05:26
Ah! J'ai vraiment très envie de lire ce livre (d'autant que cet auteur habite tout près de chez moi, et que j'en entends donc parler depuis quelques mois!). Je pense que je vais commencer par lire les deux Paul Auster que j'ai dans ma PAL avant de m'attaquer à celui-là, ça ne peut pas faire de mal! ;-)