VEF Blog

Titre du blog : Sur mes brizées
Auteur : Brize
Date de création : 23-04-2008
 
posté le 06-01-2009 à 11:45:17

"Expéron", Hélène CRUCIANI

    Lyon, en 2054.

   Le docteur Andy Sollow est un savant de renom, inventeur du fulguima, qui convertit en images ce qui normalement se présente sous forme de mots, les livres par exemple. La mère de Ange qui, en dernier recours, lui amène son fils, incapable de parler, lire et écrire depuis sa naissance, neuf ans auparavant, ne pouvait donc mieux tomber. Sollow se rend immédiatement compte que Neuf, comme il décide de l'appeler, loin d'être arriéré, est doté d'une intelligence nettement supérieure à la moyenne, mais ne fonctionnant qu'à partir des zones du cerveau liées à la production des images. En même temps qu'il accepte d'aider Neuf à devenir un petit garçon "normal", il envisage d'utiliser ses extraordinaires compétences dans le cadre des recherches qu'il mène.

   De son côté, l'épouse de Sollow, Annabel, ne sait plus à quel saint se vouer maintenant qu'elle a échoué à l'examen d'accès au diplôme d'Aptitude Auprès des Enfants, étape préalable du processus long et complexe menant à terme au déclenchement d'une grossesse légale.

   Tandis que Sollow poursuit ses recherches innovantes, testant l'Expéron, procédé consistant à extraire des expériences vécues par une personne pour les implanter dans une autre, en même temps qu'il avance dans la découverte des capacités de Neuf, son épouse s'éloigne de lui, prête à tout, contrairement à lui, pour avoir un enfant y compris illégalement, avant d'atteindre le cap fatidique de la quarantaine...

 

   Voilà un roman d'anticipation tout à fait sympathique qui, s'il ne révolutionnera pas le genre, a le mérite de traiter avec intelligence divers thèmes dignes d'intérêt au travers d'une histoire fort bien construite, si bien qu'il se lit avec grand plaisir.

   Même si le savant est viril et intelligent et son épouse aussi canon qu'une reine de beauté, leurs caractères sont bien dessinés et, de ce fait, crédibles et attachants. Alors, les questions qui se posent à eux ne sont pas des cas d'école mais des interrogations douloureuses vécues, au moins pour l'épouse, dans leur chair.

   Elle veut un enfant. On découvre que le processus légal hyper contraignant rendant la chose possible est le produit des exigences des féministes qui souhaitaient voir le métier de parent reconnu à part entière. Et force est de constater à quel point le mieux est l'ennemi du bien.

   D'autres questions sont ainsi, par le biais d'aventures individuelles, abordées. L'eugénisme, puisque le parcours menant à la grossesse passe aussi par une sélection partielle de l'individu à naître. L'avenir du livre, que le fulguima pourrait condamner. L'effet de la réception, par un individu, via l'Expéron, d'une expérience qu'il n'a pas lui-même vécue. Plus globalement, le roman s'interroge sur l'utilisation des individus dans le cadre de la recherche expérimentale.

 

   Certes, les thèmes de réflexion n'ont pas une envergure hors du commun et le cadre de référence demeure essentiellement familial, rapprochant ce roman d'anticipation d'une comédie de mœurs revue et corrigée à la mode SF. Mais l'histoire fonctionne très bien et m'a accrochée au point que je l'ai lue sinon d'une traite du moins très rapidement.

   Un bon moment de lecture, que je recommande même aux réfractaires à la SF, car l'entrée dans ce proche futur possible est faisable moyennant un effort d'adaptation relativement faible.

 

"Expéron", Hélène CRUCIANI

éditions Griffe d'Encre (244 p)

 

Les avis de Lucile, Uncoindeblog, Amanda, Tamara .

 

Commentaires

lael le 30-10-2010 à 01:02:40
ce livre est peut être proche, dans une certaine mesure, des fleurs pour algernon ? ça peut être sympa XD
brize le 10-01-2009 à 09:47:24
J'suis là, pas gelée, pas (du tout) en panne de lecture Rire1 ! Et la parution du prochain billet est imminente smiley_id118693 !
SD49 le 10-01-2009 à 09:36:06
oh oh Brize où es tu ???? es tu toute gelée près du chateau ???? où es tu en panne de lecture ?

à très bientot !
brize le 08-01-2009 à 19:19:40
Liliba, ça, c'est de la bonne résolution, ou je ne m'y connais pas Rire1 !
liliba le 08-01-2009 à 13:38:11
Je crois qu'en ce début d'année, je peux faire un "effort d'adaptation relativement faible" !!!
brize le 07-01-2009 à 19:18:42
@ Manu : Ah... la fantasy ! Là, c'est moi qui ai un peu de mal à accrocher !


@ Florinette : Je pense que tu peux te risquer Sourire1 !
Florinette le 07-01-2009 à 17:00:41
Comme tu le recommandes au réfractaire de la SF, je n'hésite pas à en prendre bonne note ! ;-)
manu-- le 07-01-2009 à 11:25:38
Je passe. J'ai décidé de tenter la fantasy cette année. La SF, peut-être en 2010 !
Brize le 06-01-2009 à 20:45:41
@ Leiloona et Keisha : à tenter, effectivement !


@ SBM et Tamara : Ce roman est bien pensé, bien mené et distrayant, c'est déjà beaucoup, je trouve, mais il ne restera pas dans les annales de la SF. Dans sa catégorie, cependant, il se défend très honorablement et mérite qu'on s'y intéresse.


@ Alwenn : C'est vrai, les thèmes sont proches mais tu sais, en SF (comme ailleurs), ce n'est pas tant le thème qui compte que le traitement qui en est fait. Et là, le traitement est totalement différent de celui de Gemma Malley dans "La déclaration".
Tamara le 06-01-2009 à 16:47:48
Bon, je crois qu'on a un avis à peu près similaire... Sympathique ouvrage de "SF débutant" !
Alwenn le 06-01-2009 à 14:29:55
Je pense que je vais passer mon tour malgré ton avis favorable. Je ne suis pas très SF, et ça me fait un peu penser à l'univers de Gemma Malley. Bon, ce doit être différent, mais ça demeure des thèmes proches.
SBM le 06-01-2009 à 14:01:59
Moi qui ne suis pas réfractaire justement, je me demande... je viens d'être un peu déçue pas cette maison d'édition et tu soulignes quand même un certain nombre de clichés...
keisha le 06-01-2009 à 13:24:30
Maison d'édition qui a l'air sympa, un peu de SF qui fait réfléchir, pourquoi pas ?
Leiloona le 06-01-2009 à 13:00:13
L'intrigue me tente bien. (J'aime beaucoup cette couverture, ça doit jouer aussi. Clin doeil)