VEF Blog

Titre du blog : Sur mes brizées
Auteur : Brize
Date de création : 23-04-2008
 
posté le 21-01-2009 à 11:55:25

"Derrière la façade. Vivre au château de Versailles au XVIIIème siècle"

  Du château de Versailles, on ne retient trop souvent que le décor magnifique, les ors et les fêtes. Pourtant, derrière cette façade brillante, la vie quotidienne soulevait son lot de difficultés auxquelles devait répondre, en particulier, le Service des Bâtiments, omniprésent pour traiter toutes les questions évoquées dans ce livre de William Ritchey Newton : "Derrière la façade . Vivre au château de Versailles au XVIIIème siècle".

   L'auteur nous entraîne à sa suite dans les entrailles du château, en abordant au travers de sept thématiques des aspects souvent méconnus lorsqu'il est question de l'existence qu'on y menait :

 

- Le logement : Alors qu'il semble indispensable au courtisan de loger près du roi, il lui est très difficile d'obtenir un logement sur place et, qui plus est, correspondant à son rang . La crise du logement était d'autant plus grave que l'état de ceux-ci (228 appartements au total, abritant plus de mille personnes) laissait très souvent grandement à désirer.

- La "Bouche à la Cour": Il y a différents lieux où trouver table ouverte (et le circuit des "restes" du haut vers le bas de l'échelle sociale est impressionnant) mais cela n'est pas toujours facile d'y être reçu. A défaut, chacun cherche à se restaurer au moindre coût, quitte, s'il le faut, à aménager dans son appartement des cuisines et des réchauffoirs clandestins.

- L'eau : Apporter de l'eau pour toutes les fontaines et, évidemment, de l'eau bonne à boire pour tous les habitants du château, a toujours été un problème difficile à régler, malgré les prouesses d'ingénierie mises en œuvre. Et il importait aussi de s'occuper de l'évacuation des eaux usées et de la mise en place de lieux d'aisance en nombre suffisant...

- Le feu : Il faut chauffer le château et ses dépendances... mais en veillant à ne pas mettre le feu, ce qui est un risque permanent compte tenu des installations souvent inappropriées.

- L'éclairage : Où il est question de chandelles, de miroirs et de fenêtres, autant de moyens utiles pour ne pas, en dehors des fêtes lumineuses, vivre dans la pénombre.

- Le nettoyage : Frotteurs et balayeurs son indispensables à la propreté du château... qui rencontre aussi un délicat problème de vidange des fosses d'aisance. Ah oui, il y a aussi un peu trop de rats !

- Le blanchissage : Encore un problème : nettoyer (où ?, car on retrouve ici la question du manque d'eau disponible) puis faire sécher le linge de la Cour, mais en toute discrétion, car il convient de ne pas gâcher la vue du château et du parc avec du linge suspendu à droite ou à gauche.

 

   La préface et, in fine, les "Arrière-pensées", rappellent qu'il faut situer l'entreprise de Louis XIV dans un souci de captation des courtisans et de rayonnement personnel. Si ce souverain-là est parvenu à ses fins, le prestige de Versailles a ensuite connu un inexorable déclin, lié notamment à tous les problèmes matériels et, partants, financiers (aucune difficulté technique ne pouvant se résoudre sans argent, lequel se faisait de plus en plus rare) qui reviennent sans cesse dans l'ouvrage.

   Celui-ci, extrêmement fouillé et documenté, n'hésite pas à entrer dans les détails (rémunérations des différents prestataires de services etc.). Au final, on a une étude exhaustive et bien menée, mais destinée à un public déjà un peu spécialisé dans le domaine (ce qui n'était pas mon cas) et soucieux de parfaire ses connaissances car disposant déjà d'une vue d'ensemble de la vie quotidienne au château (certes, les éléments fournis permettent de la reconstituer, au moins partiellement, mais tel n'est pas le but de l'ouvrage, résolument analytique).

 

   Un essai de qualité, donc, mais à conseiller de préférence aux amateurs avertis souhaitant disposer de données pointues dans des domaines spécifiques !

 

"Derrière la façade. Vivre au château de Versailles au XVIIIème siècle", William RITCHEY NEWTON

éditions Perrin ( 270 p, dont un encart de 8 pages de documents iconographiques en couleur )

 

Commentaires

brize le 25-01-2009 à 20:01:56
Bien d'accord avec toi : l'opération "Masse critique de Babelio", sur le principe (parce que, bien sûr, on ne peut jamais être sûr d'aimer le livre qu'on avait coché, mais ce n'est pas étonnant), c'est smiley_id117199 !
céline de enlivrezvous le 25-01-2009 à 19:55:16
L'opération de babelio permet décidément de découvrir toutes sortes de livres, c'est vraiment chouette :-)
brize le 24-01-2009 à 19:05:54
Exactement comme moi, Karine Sourire !
Karine :) le 24-01-2009 à 18:28:22
Si le derrière de la façade m'intéresse beaucoup, je crois que ça aurait été trop détaillé pour mon niveau de connaissance... je préfère les trucs qui recréent la vie au château, je crois!
brize le 24-01-2009 à 09:27:08
@ Manu : Allons, allons, un petit effort : Versailles mérite bien une visite (de préférence au printemps, dit celle-qui-préfère-le-Hameau-de-la-Reine) Roi !


@ Florinette : Tiens, je ne savais pas qu'il existait un "Journal de Louis XIV", ça doit être intéressant.

Bon week-end à toi aussi !
Florinette le 23-01-2009 à 18:29:05
J'aime beaucoup les livres sur Versailles et la cour, d'après ton billet il devrait m'intéresser. Je me souviens avoir dévoré le journal de Louis XIV, qui expliquait également le problème de l'eau, les coûts d'entretien...Merci pour cette découverte Brize et bon week-end ! :-)
manu-- le 23-01-2009 à 11:47:58
Ca me fait penser que je ne suis même jamais aller visiter Versailles ! Mais bon, je ne suis pas une passionnée ni des châteaux ni de l'époque !
brize le 22-01-2009 à 21:34:54
@ Saxaoul : Si ton niveau de connaissances sur le château de Versailles est similaire au mien, c'est-à-dire dans la moyenne, je crois aussi que ce livre t'aurait paru un peu trop détaillé pour te convenir.


@ Leiloona : Ah oui, elle, je pense qu'elle fait partie des gens qui peuvent être très intéressés par cette étude !
Leiloona le 22-01-2009 à 18:35:43
Merci ! Je le note pour une amie historienne qui bosse une fois par semaine à Versailles. Clin doeil
saxaoul le 22-01-2009 à 12:27:46
Je l'avais sélectionné mais ce n'est pas celui là que j'ai reçu. Après lecture de ton billet, je ne regrette rien car il m'aurait sans doute paru aussi trop technique, trop précis.
brize le 21-01-2009 à 21:47:46
@ Aifelle : Euh... j'avoue que c'était le premier livre que je lisais sur la question, donc je ne peux pas le situer dans le domaine (je pensais que c'était un sujet assez peu traité).


@ Laila : Il te plaira si tu cherches quelque chose d'analytique sur le thème traité.


@ Keisha et Julien : Julien, rien ne t'échappe ! J'avais effectivement coché ce livre parce que j'habite depuis deux ans à Versailles, donc je trouvais amusant de lire un livre au sujet du château. J'avais vu la présentation de l'éditeur et la table des matières, si bien que je n'ai pas été surprise. Mais, quand même, c'était trop détaillé pour moi : personnellement, un ouvrage synthétique concernant la vie quotidienne au château de Versailles aurait mieux correspondu à mon profil d'amateur très peu éclairé en la matière !


@ Alwenn : Je ne sais pas ce qu'en penserait un historien : je ne lis jamais d'ouvrages de ce genre, mais j'ai trouvé celui-ci a priori très bien documenté et assez bien présenté (même si j'aurais aimé davantage de mises en perspective, mais ce n'était pas l'objet de l'étude).
Alwenn le 21-01-2009 à 20:58:18
Il pourrait tout à fait me tenter celui-là ! Et en plus, chéri ne serait pas contre le lire non plus, en historien qu'il est ! ^^
Julien(lecturesdejulien) le 21-01-2009 à 19:36:55
La géolocalisation de ton blog me laisse penser que tu n'as pas choisi cet ouvrage au hasard...
keisha le 21-01-2009 à 16:54:11
Bien sur je l'avais coché dans la liste celui là et j'espère que tu as eu plaisir à le lire malgré sa technicité. Cela fait du bien , ce genre de lectures un peu différentes !
Laila le 21-01-2009 à 14:12:30
Oh, il me fait de l'oeil ce livre. J'adore ce genre d'ouvrage ! Sourire
Aifelle le 21-01-2009 à 13:52:40
Cà ne me tente pas trop, et puis j'ai déjà lu pas mal de choses sur le revers des ors et dorures.