VEF Blog

Titre du blog : Sur mes brizées
Auteur : Brize
Date de création : 23-04-2008
 
posté le 27-01-2009 à 12:47:44

"Un brillant avenir", Catherine CUSSET

   Le roman ouvre sur une scène forte, en 2003, alors que la principale protagoniste, Helen, est âgée de 57 ans.

  Puis, de manière kaléidoscopique, au gré de retours en arrière qui s'enchevêtrent, le lecteur découvre des pans de son passé plus ou moins récent. Progressivement, il reconstitue l'histoire de cette femme née en Roumanie et dont l'émigration aux États-Unis avec son mari Jacob et leur fils Alexandru, alors qu'elle avait quarante ans passés, a débouché sur une réussite socio-professionnelle avérée.

  En parallèle à son parcours se dessine celui de son fils, Alexandru, pour lequel elle souhaite plus que tout "un brillant avenir", qu'elle juge entravé par la présence de sa compagne, Marie ...

 

   J'ai immédiatement accroché à ce roman, alors même que je n'étais pas convaincue qu'il me plairait, malgré les billets élogieux lus à son sujet, parce qu'une amie guère enthousiaste m'avait dit que ce n'étaient que "des histoires de famille".

   Il est effectivement beaucoup question de famille(s) dans ce roman, la famille (d'adoption) comme seul point d'ancrage pour Helen, enfant, au fil de ses nombreux déménagements. Mais la famille qui s'oppose plus tard à sa relation avec Jacob, au motif qu'il est juif. Et la famille qu'Helen reconstitue à son tour et au travers de laquelle elle exerce, sans paraître le percevoir, une pression continue sur son propre fils, sans jamais y décerner comme un écho de la pression qu'elle a subie.

   Il est aussi question de racines et de déracinement, d'attaches qu'on peut ou veut rompre (ou non), de la nécessité de se propulser en avant pour tracer son chemin personnel et de la douleur accompagnant souvent ce parcours.

   Helen est le personnage central mais le point de vue bascule occasionnellement du côté de Marie, la compagne de son fils Alexandru, offrant un autre aperçu, très éclairant, d'une même situation. Découvrir Helen au travers des différents âges de sa vie permet de mieux comprendre ce qui la meut. Le portrait gagne en profondeur parce qu'il inscrit l'individu dans la durée et, partant, dans la complexité des choix qui l'ont façonné. Quant aux êtres qui entourent Helen, à part Marie, ils ne sont vus qu'au travers des yeux de l'héroïne.

Si l'auteur ne se perd pas en longues digressions psychologiques, elle a l'art de capter les sensations et les tensions et de les esquisser rapidement ou bien de les rendre perceptibles par les gestes et les actes de ses personnages.

 

   Beaucoup de scènes fortes ponctuent la lecture, puisque le principe du roman est de reconstruire le passé d'Helen au travers de fragments de mémoires, de souvenirs de passages décisifs vivement ancrés en elle.

 

   Les résonances que ce roman a eues en moi me semblent tenir à deux causes. D'une part, l'intérêt de l'histoire proprement dite, s'attachant à une femme d'exception venant d'un pays, la Roumanie, marqué par la dictature.

D'autre part, la capacité qu'a l'auteur de brosser des sentiments poignants, parfois inavouables, de pointer du doigt une situation ou un état dans lesquels le lecteur peut d'ailleurs, par moments, reconnaître des pans de son vécu, parce qu'il est certaines choses qui atteignent l'universel (en particulier les difficultés de communication entre les êtres d'une même famille, les incompréhensions résultant d'incidents mineurs ou la manière dont nous pouvons nous éloigner irrémédiablement de ceux qui font obstacle à notre volonté d'avancer).

 

   Un beau roman à la construction originale, irrigué d'amour (notamment celui qu'Helen porte à son mari Jacob et à son fils Alexandru) et marqué par la difficulté qu'il y a , souvent, à exister avec les autres.

 

"Un brillant avenir", Catherine CUSSET

éditions Gallimard (369 p)

 

Les avis de Cuné et de Leiloona .

 

Commentaires

brize le 09-02-2009 à 11:44:51
Je suis très contente que ce livre t'ait plu smiley_id118675 !
SD49 le 08-02-2009 à 17:07:43
Très bon moment de lecture, pourtant je me méfie un peu des 'prix', et c'est vrai qu'on s'y retrouve très bien marlgé cette construction particulière.
brize le 01-02-2009 à 09:29:16
Popeline, je n'ai pas l'impression que l'auteur, en écrivant son histoire, se rende toujours compte des échos qu'elle trouvera ou non chez ses lecteurs, je pense qu'il ou elle manque du recul nécessaire (mais peut-être que je me trompe).

Merci d'être passée, Popeline et bon dimanche à toi aussi smiley_id118694 !
Popeline le 01-02-2009 à 08:57:56
Bonjour,


Je n'étais plus venue depuis un moment.


En lisant ton billet, j'ai eu la sensation de mettre un pied dans le roman de Catherine...


Tu vois je lis les opinions çà et là, tout en essayant de ne pas être faussement influencée par telle ou telle analyse.

J'essaie de garder en quelque sorte, mon libre-arbitre.


Le fait que le lecteur retrouve une partie de son vécu dans l'histoire, est sans doute une volonté de l'auteur.

C'est peut être une manière d'attiser notre sensibilité et de nous captiver encore davantage.


Pour finir, je te souhaite un excellent dimanche et je te félicite encore pour ton blog très enrichissant et toujurs fort agréable à lire !

brize le 30-01-2009 à 22:06:33
Tu as le choix, car elle n'en est pas à son coup d'essai !
chiff le 30-01-2009 à 21:32:58
J'ai envie de découvrir cette auteur. Mais je ne sais pas si je vais commencer par celui-ci!
brize le 30-01-2009 à 18:27:06
Apparemment, il ne plaît pas forcément (et s'il y a abandon de lecture, on ne le sait pas toujours car du coup, pas de billet !), mais pour ce qui me concerne, c'est une lecture que je ne regrette pas Sourire1 !
liliba le 30-01-2009 à 18:13:47
Il faut vraiment que je le lise, depuis le temps que je note vos commentaires à toutes...
brize le 28-01-2009 à 20:29:58
@ Julien : Que l'auteur soit sympathique ne permet pas de savoir si on aimera ou non son livre, mais je suis d'accord avec toi, c'est bien agréable smiley_id176236 !


@ Manu : Je te comprends car j'ai moi-même énormément de mal à récidiver avec un auteur qui au premier abord m'a déçue Oula.


@ Sybilline : Je t'imagine perdue dans une des belles images que tu mets en ligne sur ton blog, avec des piles incommensurables de livres autour de toi, dont on n'aperçoit plus que la minuscule silhouette (je n'ai pas dit que tu étais petite, c'est juste que les livres s'élèvent sur une hauteur immense ! en plus, pour le moment, je ne t'ai jamais vue, donc pour la taille, mystère !) ...


@ Kathel : J'étais dans le même cas : premier livre de l'auteur qui m'attirait !


@ Florinette : Tu as raison, parce que si ta PAL devient monstrueuse, tu seras à ton tour une petite silhouette perdue au milieu de tes livres (voir ce que j'ai dit à Sybilline ! ) !
Florinette le 28-01-2009 à 18:39:06
J'ai de plus en plus envie de lire ce livre, mais je vais attendre un peu, car ma PAL déborde !
kathel le 28-01-2009 à 11:47:21
Je n'ai jamais rien lu de cet auteur, pourtant notée depuis longtemps... Celui-ci est le premier qui m'attire vraiment !

(mais comme bien d'autres, la liste de mes élus est longue !)
sybilline le 28-01-2009 à 01:01:07
Ton article tout en finesse me donnerait bien envie de le lire si je n'étais déjà débordée par une PAl doublée d'une LAL d'une hauteur babélienne
manu-- le 27-01-2009 à 21:34:12
J'avais lu "L problème avec Jane" il y a très longtemps et c'est une de mes plus grande déception. Je ne crois pas que je relirai cet auteur un jour. Trop peur d'être à nouveau déçue. Surtout que les avis sont partagés.
Julien(lecturesdejulien) le 27-01-2009 à 20:09:54
J'ai croisé l'auteur lors d'un salon, et elle était très amicale et très gentille. C'est déjà un bon point.

Maintenant, à lire ton billet qui recoupe de nombreux témoignages que j'ai pu entendre dans mon entourage sur ce roman, je ne peux que l'ajouter à ma LAL (ce qui ne veut pas dire le lire, mais peut-être le lire un jour !).
brize le 27-01-2009 à 19:51:10
Aïe... tu rejoins l'amie qui n'avait pas aimé (en fait, j'ignore si elle l'a lu jusqu'au bout !) ! Mais je ne suis pas plus étonnée que ça : en fait, ce qui m'a étonnée, c'était d'accrocher (et pourtant, ce fut bien le cas !), d'autant que je ne partais pas conquise d'avance. Bon, je crois qu'une fois de plus il n'y a rien à comprendre : ça passe ou ça casse ... et ça rappelle, une fois de plus, le caractère très subjectif de nos avis !
cathulu le 27-01-2009 à 19:06:16
Alors que j'avais aimé les précédents, celui-ci m'est tombé des mains au sens propre. je l'ai trouvé plat et je me fichais des personnages comme d 'une guigne !Sourire
brize le 27-01-2009 à 13:58:51
La mélancolie que tu évoques, Leiloona, je l'ai aussi ressentie, mais elle m'a semblé en grande partie liée aux périodes les plus proches chronologiquement, celles où Helen et surtout Jacob (qui est plus âgé qu'elle) commencent à sentir sur eux le poids des ans et vivent donc encore plus durement toute difficulté avec l'entourage (et la fin du livre est mélancolique, même si la vie continue, avec Camille).

Certes, la figure de Jacob s'affaiblit, mais pour moi c'est directement lié à l'âge et à ses problèmes de santé, qui ont tendance à le conduire à se refermer sur lui-même.


Et tu as bien raison, Keisha Sourire1 ! De mon côté, je connaissais l'auteur de nom, mais je n'avais encore rien lu d'elle.
keisha le 27-01-2009 à 13:55:19
De toute façon j'aime bien l'auteur et je comptais le lire, ce livre !
Leiloona le 27-01-2009 à 13:49:31
Nous partageons le même avis sur ce livre.

En revanche, je trouve qu'une certaine mélancolie se dégage de ce livre. Voir ce qu'est devenu Jacob au fil des ans m'a troublée. Peut-on à ce point changer au cours d'une vie ? Peut-on devenir l'ombre de soi-même ?