VEF Blog

Titre du blog : Sur mes brizées
Auteur : Brize
Date de création : 23-04-2008
 
posté le 15-02-2009 à 21:41:21

Daniel Tammet, autiste atteint du "syndrome savant", témoigne.

     C'est seulement il y a une huitaine de jours que j'ai découvert l'existence de l'Anglais Daniel Tammet, entendu sur France Inter puis aperçu à la télé, à l'occasion de la promotion de son livre :"Embrasser le ciel immense : le cerveau des génies". Et en allant feuilleter cet ouvrage, j'ai découvert que le précédent, "Je suis né un jour bleu", venait de sortir en collection de poche : aussitôt acheté... et aussitôt lu !

 

   Dans "Je suis né un jour bleu", Daniel Tammet, jeune homme atteint d'un autisme de forme tempérée (le syndrome d'Asperger) mais aussi doté de capacités hors du commun dans le domaine des nombres et de l'apprentissage des langues, raconte son enfance particulière et le début de sa vie d'adulte (il est né en 1979).

   Il est l'aîné d'une fratrie qui atteindra un total de neuf enfants. Même si le début de son enfance a été caractérisé par le fait que, en famille comme à l'école, il vivait à côté, en marge, sans chercher le contact des autres, il voue à ses frères et sœurs et à ses parents une profonde reconnaissance, d'une part parce qu'ils ont respecté sa différence, d'autre part parce que leur présence, leur attention constante et leur proximité bienveillante l'ont aidé à progresser pour aller vers les autres.

   C'est vers l'âge de dix ans, d'ailleurs, qu'il ressentira la nécessité de se faire des amis, comme ceux de ses frères et sœurs qu'il voit sans cesse jouer dans le jardin, alors qu'à lui le calme de sa chambre, dans laquelle il se réfugie après l'école, est indispensable.

   "Je suis né un jour bleu" est donc avant tout l'histoire d'une enfance solitaire puis de l'effort fourni pour sortir de cette solitude. L'aspect "performances géniales" est relativement accessoire dans l'ouvrage, même si on découvre avec fascination comment Daniel Tammet perçoit les chiffres et les nombres de manière vivante et colorée (synesthésique) et avec admiration comment il dispose de la faculté d'apprendre très rapidement une langue vivante (même aussi compliquée que l'islandais).

 

   J'ai trouvé passionnant le récit de cette approche progressive des autres, qui conduit le narrateur, à l'âge de vingt ans, à partir un an comme volontaire en Lituanie, pour y enseigner l'anglais. Et à rencontrer, à son retour, l'âme sœur. Même s'il continue à payer son tribut à l'autisme : inquiétude dès lors que l'environnement n'est pas connu, difficulté à saisir les non dits dans une conversation, sensation d'oppression lorsqu'il y a trop de monde autour de lui, incapacité à passer son permis de conduire car il y a trop de paramètres à prendre en compte en même temps... les progrès effectués sont extraordinaires et représentent un message d'espoir pour les autistes et leur famille et c'est en particulier pour cela que l'auteur a voulu témoigner.


   "Je suis né un jour bleu" offre au lecteur une découverte tout en finesse et sincérité de l'univers à part d'un jeune autiste et permet d'appréhender les difficultés et les efforts fournis pour s'insérer dans un environnement perçu comme étranger. Au passage, c'est aussi un aperçu des incroyables capacités offertes par le cerveau du jeune homme, atteint de ce qu'on appelle le "syndrome savant", qui nous est présenté.

   Un témoignage à ne pas manquer.


"Je suis né un jour bleu", Daniel TAMMET

éditions J'ai lu (281 p)

 

- Jusqu'au 6 mars, vous pouvez réécouter ici l'émission de France Inter "La tête au carré" du 6 février, ayant pour thème "Le cerveau des génies" et dont l'invité était Daniel Tammet.

Optimnem , le site officiel de Daniel Tammet.

 

Commentaires

brize le 15-03-2009 à 21:29:13
Quand on sent que ce n'est pas le bon moment... ou que ça ne nous attire pas, tout simplement, il vaut mieux ne pas forcer, parce que c'est mal parti pour que la lecture soit une réussite !
liliba le 15-03-2009 à 20:13:58
Il était dans ma tournante de bouquins l'année dernière,mais je n'avais pas d'appel, je l'ai zappé...
brize le 22-02-2009 à 19:25:54
@ Karine, Aifelle et Alwenn : Franchement, ce témoignage m'a beaucoup plu : l'auteur s'y manifeste aussi spontané et sincère que dans ses interviews.


@ La Nymphette : Ah, "Des fleurs pour Algernon", c'est quelque chose, en effet !
La Nymphette le 21-02-2009 à 17:15:39
J'ai croisé ce bouquin sur une étagère de librairie. Je suis très tentée, intéressée par les mécanismes du cerveau et surtout par la manière dont les personnes évoluent en société avec ces différences. J'ai en cours "Des fleurs pour Algernon" sur ce thème" j'achèterais ensuite celui-ci!
Alwenn le 20-02-2009 à 20:24:52
Je l'ai vu aussi à la télé l'autre jour et je serais assez intéressée de découvrir ce témoignage.
Yv le 16-02-2009 à 19:03:52
Rien voir, mais un Tag t'attend à cette adresse espérant ne pas t'avoir déjà été proposé : http://lyvres.over-blog.com/article-28011057.html
Aifelle le 16-02-2009 à 07:30:45
Je l'ai vu à la télé et trouvé très intéressant, je ne savais pas qu'il y avait un poche, je note.
Karine :) le 16-02-2009 à 03:48:45
Je lis rarement des témoignages... mais peut-être que celui-ci sera l'exception. Pour avoir connu plusieurs jeunes présentant de l'autisme ou un Asperger, ça m'intéresse, veut veut pas!