VEF Blog

Titre du blog : Sur mes brizées
Auteur : Brize
Date de création : 23-04-2008
 
posté le 13-02-2009 à 12:38:02

Envie d'une comédie romantique dans le Londres d'après-guerre ?

     Londres et ses environs, 1954.

   Pénélope (c'est la narratrice de l'histoire) raconte comment elle a fait la connaissance de Charlotte de manière assez insolite, quand la jeune fille l'a convaincue, alors qu'elle attendait à un arrêt de bus, de monter dans un taxi avec elle pour l'accompagner et aller prendre le thé chez sa tante Clare.

   C'est ainsi que Pénélope s'est trouvée introduite dans ce cercle familial et a rencontré le cousin de Charlotte, Harry, magicien amateur à ses heures et amoureux malheureux de la richissime héritière Marina, puisqu'elle vient de l'éconduire en décidant de se fiancer à un autre.

   Pénélope, elle, est la fille de Talitha et Archie Wallace. Talitha, d'une beauté extraordinaire qui ne s'est pas fanée, a épousé à l'âge de dix-sept ans seulement Archie, mort pendant la guerre. Elle doit maintenant faire face à une situation difficile car il lui incombe de veiller sur sa famille tout en maintenant en état l'extraordinaire demeure familiale de son mari, Magna.

   Alors que Pénélope découvre progressivement le milieu que fréquente Charlotte, ses liens avec elle s'affermissent.

   Mais voilà qu'Harry se met en tête de la faire passer pour sa nouvelle petite amie, de manière à rendre Marina jalouse...

 

   Si vous avez soif d'un livre fort, à l'écriture originale et qui vous marquera, ce roman n'est pas pour vous, car il ne remplit aucun de ces trois critères.

   En revanche, si vous vous sentez une petite envie de lire un bouquin pas prise de tête et de passer un moment agréable et vite oublié en sa compagnie, "L'Amour comme par hasard" (titre beaucoup moins classe que l'original : "The Lost Art of Keeping Secrets", mais au moins on sait à quoi s'attendre) est peut-être pour vous : la lecture d'une dizaine de pages vous permettra (après celle de mon billet, bien sûr !) de vous le confirmer ou non.

   Vous y ferez la connaissance de personnages beaux, jeunes et sympathiques, évoluant dans de merveilleux décors (superbes demeures très british...la plus belle certes un peu délabrée mais pourvue d'un magnifique parc à l'anglaise). Ils vivent de petites intrigues sentimentales, au gré notamment de fêtes et soirées assez (trop, à mon goût) arrosées où ils portent de magnifiques toilettes, lesquelles soirées alternent avec un quotidien sympathique, où ils travaillent un peu quand même, sinon ils boivent du thé en mangeant de délicieux gâteaux et des scones (bon, on mange aussi de façon beaucoup plus chiche chez les Wallace sans argent, j'en conviens !), s'interrogent un peu, occasionnellement, sur leur avenir ou évoquent mélancoliquement le passé révolu d'avant-guerre.

   La lecture est légère et agréable, pimentée de quelques péripéties aussi vraisemblables que le reste et on a suffisamment envie de savoir ce qui va se passer pour tourner les pages. A noter, en toile de fond, des éléments historiques intéressants : les Teddy Boys (et l'émergence des teenagers), la fin des restrictions alimentaires en Angleterre au 1er janvier 1955, le jazz et le début du rock avec l'émergence d'Elvis Presley d'abord aux Etats-Unis... mais de là à prétexter l'intérêt historico-sociologique du roman pour en justifier la lecture, il y a un pas (de géant) que je ne franchirai pas. Inutile aussi de chercher ici une peinture exhaustive de l'économie d'après-guerre : les difficultés financières rencontrées par certains des protagonistes ne les conduiront pas à se retrouver à la rue et le roman ne s'égarera pas du côté des classes sociales défavorisées.

 

   On n'y croit pas une seconde (enfin, je n'y ai pas cru), mais, bon, on a bien le droit de rêvasser de temps en temps... et de paresser gentiment en compagnie d'un roman très romanesque !

 

   Bref, vous voilà prévenus ... et j'espère que ce sera en connaissance de cause que vous déciderez ou non de lire "L'Amour comme par hasard" (qui fut un best-seller en Angleterre) !

 

"L'Amour comme par hasard", Eva RICE

éditions Le Livre de Poche (531 p)

Ce livre m'a été offert par Le Livre de Poche, en échange d'une critique pour leur site.

 

Les avis de Clarabel et Joëlle.

 

Commentaires

brize le 20-05-2009 à 19:25:19
J'ai moi aussi lu beaucoup de critiques très positives sur ce roman : lorsque j'avais publié la mienne, je me disais qu'il y en aurait de bien plus féroces dans celles qui suivraient et j'ai eu la surprise de constater qu'au contraire, tous les billets étaient plus élogieux que le mien !

Et moi aussi, je ne croyais pas qu'il avait existé, ce chanteur (parce que je n'en avais jamais entendu parler), jusqu'à ce que j'écoute une de ses chansons sur un blog !
SD49 le 20-05-2009 à 18:53:12
Grosse déception. Je pensais que ce serait mieux que ça, j'avais lu pas mal de critiques plutot positives, mais ce n 'est vraiment pas très palpitant. Il ne se passe pas grand chose a part des soirées, des repas au restaurant .

bon allez je vais quand meme aller voir sur internet qui est ce fameux Johnnie Ray !!!!!


PS : je suis en train de l'écouter , ca fait vraiment années 50 !!!!

pendant tout le livre je ne pensais pas qu'il avait réellement existé
brize le 15-03-2009 à 21:30:11
Oui, c'est ça qui est chouette, avec les bouquins : il y en a dans tous les genres, au gré de nos envies et/ou de nos besoins !
liliba le 15-03-2009 à 20:16:14
je l'ai déjà noté en passant je ne sais plus où, ça fait du bien de lire un peu de "léger" de temps en temps, non ? En tout cas, moi j'aime bien lire un livre un peu cucul gnangnan gentillet de temps à autre, histoire de me détendre avant d'attaquer un bon gros pavé bien glauque... Les bienveillantes m'attendent dasn mon challenge 2009...
brize le 11-03-2009 à 21:04:22
Merci Lily !
lilyetseslivres le 11-03-2009 à 11:53:20
Ton billet m'avait échappé, je le rajoute tout de suite en lien !
brize le 22-02-2009 à 19:27:32
Tout à fait une lecture pour les vacances smiley_id118694 !
Lune de pluie le 16-02-2009 à 09:03:33
Voilà une semaine de vacances qui arrive! Je le note! Besoin de lecture facile, qu'est-ce que ça fait du bienClin doeil1
brize le 15-02-2009 à 21:20:37
Sûrement pas un incontournable, mais une piste éventuelle pour le jour où tu auras envie (ou besoin !) d'une lecture facile !
Lael le 15-02-2009 à 13:52:56
hum!!! petites intrigues sentimentales dis tu??? je crois que ce livre est bon pour ma LAL
brize le 14-02-2009 à 22:06:53
@ Lou : Lecture sympathique, effectivement et pour la comparaison avec Barbara Pym, Manu, qui s'y connaît mieux que moi (peut-être ai-je lu un roman de cet auteur, mais je n'en suis même pas sûre, car ça ne m'a pas marquée) émet de sérieuses réserves ! En tout cas, c'est du roman british, donc ça peut te plaire Sourire !


@ Manu : Merci d'être intervenue pour ce qui concerne Barbara Pym, car j'étais plutôt embarrassée pour répondre !


@ Laure : Et hop, le lien vers ton blog magique a été mis à jour Magicien !


@ Aifelle, Karine, Manu, Leilonna et Chiffonnette : C'est tout à fait le genre de romans qu'on a parfois envie de lire... donc c'est bon d'avoir quelques titres en réserve !
chiff le 14-02-2009 à 21:57:34
Je note!
lauredumiroir le 14-02-2009 à 11:11:32
Kikou ^^


Un petit mot pour te prévenir que le miroir a déménagé Clin doeil Maintenant il a une jolie adresse : http://autrecotedumiroir.net/

Pourras-tu mettre à jour le lien ?

Merci beaucoup et bon week end,


Laure
Leiloona le 14-02-2009 à 11:08:36
Je le note pour les jours où j'aurai envie d'une lecture rafraîchissante.
manu-- le 14-02-2009 à 10:08:01
Ah je le garde en mémoire pour le jour où j'aurai envie d'une lecture détente. Car le cadre et l'époque me plaisent beaucoup.

Par contre, je ne pense pas qu'on puisse le rapprocher à Barbara Pym, ce n'est ni romanesque, ni dans ce genre de milieu. Barbara Pym, c'est plutôt presbytère et petits ragots ;-)
Karine :) le 14-02-2009 à 02:18:14
Des thés, des gâteaux, des manoirs anglais... pourquoi pas, même si ce n'est pas une lecture comlètement inoubliable! Il en faut des comme ça, de temps en temps!
Aifelle le 13-02-2009 à 17:24:56
Comme tu dis, on a bien le droit de rêver un peu, de temps en temps c'est indispensable, alors pourquoi pas.
myloubook le 13-02-2009 à 16:26:24
Je ne l'ai pas encore commencé mais il m'a l'air très sympathique tout de même (même si après l'avoir parcouru un diagonale je me suis dit que ce serait sûrement très léger). Ta description me fait penser à du Barbara Pym (mondanités et thés), les jeunes gens beaux etc etc en plus et les pasteurs et les vieilles dames en moins Clin doeil Papy