VEF Blog

Titre du blog : Sur mes brizées
Auteur : Brize
Date de création : 23-04-2008
 
posté le 23-06-2009 à 09:01:07

"Le liseur", Bernhard SCHLINK

  Allemagne, 1958

 A quinze ans, le narrateur vit une relation amoureuse et sexuelle intense avec une femme âgée de trente-six, Hanna Schmitz, une femme dont il a l'impression qu'elle ne se livre jamais totalement.

 Il la revoit sept ans plus tard, aux Assises, à l'occasion d'un procès funeste...

 

   Je ne pensais pas qu'une partie aussi importante du roman (dans mon édition, 88 pages sur 202) serait consacrée à ce que le narrateur et Hanna vivent ensemble et c'est vrai que j'ai attendu avec une certaine impatience ce qui, à mon sens, allait représenter le cœur du récit.

   Pourtant, approcher ainsi Hanna pendant toute cette période est capital. Car ce sont ses attitudes, avec ses retraits, ses emportements occasionnels et, d'une manière globale, sa façon de conserver, au-delà des actes intimes, une part d'ineffable mystère, que le lecteur, comme le narrateur, reviendront sonder ultérieurement pour tâcher d'y découvrir les clés de son terrible passé.

   Par ailleurs, j'ai apprécié la manière qu'a l'auteur de restituer les couleurs d'une petite ville allemande et de ses alentours, ainsi que celles d'une adolescence qui s'achève, entre cette liaison semi-cachée et les éclats de rire partagés avec les camarades du lycée autour des retrouvailles quotidiennes, l'été, à la piscine.

   Si cette première partie du roman ne m'a pas déplu (et s'avère indispensable car elle ne peut qu'éclairer ou tenter d'éclairer la suite), même si je reconnais l'avoir trouvée un peu longuette, la seconde m'a passionnée.


(attention, il n'y a pas vraiment de spoilers dans la suite de ce billet, mais je suis obligée d'être un peu plus explicite que d'habitude sur la teneur du roman, pour faire état des réactions qu'il a suscitées chez moi)

 

   Comme le narrateur, j'ai donc vu surgir le sombre passé d'Hanna (et je n'ai pas deviné son fameux "secret", qui m'a toutefois paru bien moins important que le reste, qu'à mes yeux il ne peut en aucun cas justifier). Et comme lui, je me suis interrogée pour essayer, en vain, de comprendre. Mais comment comprendre l'inexplicable ? L'auteur fouille, creuse la plaie encore ouverte, amorce des ébauches d'"explications" (anesthésie générale menant à une totale insensibilité face à l'horreur quotidienne, sentiment d'avoir un "travail" à accomplir point final, incapacité de trouver une alternative à l'exécution des ordres...) mais ne parvient pas à expliquer, à s'expliquer comment Hanna a pu participer à ce carnage.  En arrière-plan (comme dans ce film magistral de Costa-Gavras, "Music Box"), le narrateur se demande jusqu'à quel point on peut ne pas connaître les gens que l'on côtoie et ressent le sentiment douloureux d'avoir été trahi par un être cher... Et, sans cesse, la volonté de comprendre est anéantie par l'irrépressible besoin de condamner (quant à moi, j'ai fini par me demander si Hanna n'était qu'un monstre... mais alors, pourquoi y-a-t-il eu tant de gens, au même moment, pour renier leur humanité, leur compassion naturelle et fermer les yeux sur ces massacres ?).

   Le roman offre aussi une réflexion intéressante et pertinente sur la culpabilité allemande et la manière dont elle est vécue par les plus jeunes, lorsque l'inévitable conflit de générations se trouve inextricablement mêlé au poids des reproches formulés ou non auprès des aînés, au sujet de leur intolérable passé.


   Au final, "Le liseur" est un roman qui qui m'a fait une forte impression. Après lecture, j'ai continué à réfléchir à cette part d'inconnu d'Hanna, essayant d'entrevoir quel avait pu être son cheminement spirituel ultérieur, compte tenu de tous les éléments qui nous sont fournis sur la seconde partie de sa vie, sans toutefois parvenir à m'approcher davantage d'elle ...


"Le liseur", Bernhard SCHLINK

éditions Gallimard

et aussi en collection Folio

 

Les avis de : Sybilline , Levraoueg , Ys , Fantasio , Keisha , Karine , Erzébeth  , Cryssilda , Lasardine ...

 

Commentaires

brize le 13-10-2009 à 11:53:03
@ ma chère Miss Charlotte :

Je suis très contente que tu aies pris le temps de découvrir ce roman, comme je te l'avais recommandé.

Pour l'analphabétisme de Hanna, ben... j'avoue que ça ne m'avait pas effleurée (tu imagines quel bon public je fais pour les romans policiers : la-fille-qui-ne-se-doute-jamais-de-rien !).

J'aime beaucoup ta dernière phrase et ton analyse du personnage d'Hanna comme emblématique, que je trouve très juste.
Charlottepartàladécouverte le 12-10-2009 à 22:17:38
Contrairement aux autres, je n'avais pas lu la quatrième de couverture, ce qui m'a permis de mieux apprécier la première partie du roman. J'ai aimé me représenter cette découverte amoureuse de la fin de l'adolescence. Puis vient la seconde partie du roman: j'avais bien sûr deviné l'analphabétisme d'Hanna mais pas son passé mystérieux. Je n'avais jamais réfléchi auparavant sur la manière dont les allemands aujourd'hui considéraient leur passé. Tous les questionnements proposés par l'auteur sont sans fin mais passionnant. Je n'ai pas pu cependant m'empêcher de détester Hanna! Elle avait, pour moi, utilisé cet adolescent de manière égocentrique et reste aujourd'hui pour lui comme un poids (comme le passé de l'Allemagne peut être un poids pour l'auteur?)
fersenette le 30-08-2009 à 21:01:26
Ce sera bientôt chose faite, bien que j'aie quelques titres qui trépignent sur le dessus de ma pal, et quelques billets à écrire ... comme beaucoup d'entre nous.

à bientôt,
brize le 26-08-2009 à 09:09:12
@ Dasola : En tout cas, le film va contribuer à lui donner encore plus de notoriété.


@ Nicolas : J’ai l’impression que je m’en souviendrai, de ce roman… on en reparle dans quelques années ?


@ Fersenette :

Ravie d’accueillir « Sur mes brizées » ma voisine du dîner de Books !

Figure-toi que, comme j’étais en vacances dans des bleds paumés, que « The Reader » ne passait plus dans ma chère ville de banlieue à mon retour, je ne l’ai vu… qu’hier, à Paris, pile poil le jour où tu postes ton message (tu serais pas un peu télépathe ?) !

Tout ce que je peux te dire (tant que tu n’as pas lu le livre), c’est que ma vision du film n’a pas été la même que la tienne, parce que je comparais en permanence au roman et que je notais quelques différences (dont une, très importante, à la fin, qui m’a beaucoup gênée), en me disant : bon, c’est comme ça pour que ce soit plus « lisible », parce que c’est un film ou bien : faudra que j’aille vérifier dans le roman, parce que ce n’est pas comme cela que je le voyais etc.

Bref, j’avais de toute façon l’intention d’acheter le roman (lu en bibliothèque) et ce sera chose faiteprochainement, parce qu’il y a des passages que je voudrais relire pour confronter le texte et sa mise en images (et confirmer mon analyse à chaud). Je pense que j’irai en discuter avec toi sur ton blog, une fois que tu auras lu le livre.

A bientôt, donc !
fersenette le 25-08-2009 à 12:20:17
Bonjour,


(juste pour me situer, j'étais en face de toi au diner Book&the city).

J'imagine que depuis ta lecture tu as vu le film ?

Pour ma part j'ai vu le film et pas encore lu le livre, ce qui me paraît être un bon enchaînement dans ce cas. Pendant le film je me suis laissée emporter par la puissance des sentiments, notamment lorsqu'il décide l'enregistrement des cassettes. Ce passage est pour moi d'une puissance romanesque extrême, le partage d'une grande intimité émotionnelle. Je pense que je n'aurais pas été aussi troublée en ayant déjà connaissance de l'histoire.

En revanche, j'ai envie de lire maintenant le roman pour avoir des réponses sur ce que pense et vis le jeune homme à la révélation du passé de son amante. Quel raisonnement l'amène à ne pas aller lui rendre visite etc ... ?

Mon cheminement est donc inverse à "l'élégance du hérisson" où j'avais l'envie de lire d'abord pensant que le film n'apporterait rien à une telle histoire, comme de fait : je n'irai même pas le voir après lecture.


Mon autre blog : http://www.polars.canalblog.com
Nicolas le 29-07-2009 à 21:39:07
J'ai été finalement assez déçu par ce roman. Il se lit bien, mais s'oublie assez vite, ce qui ne devrait pas être le cas vu la gravité du sujet évoqué. Les personnages ne m'ont pas paru attachants, le style est fluide mais presque plat... cela dit, c'est tout de même intéressant, original, et le coup de théâtre assez bluffant. Bon roman, donc, mais sans plus...
dasola le 24-07-2009 à 18:18:05
Bonsoir, j'ai lu ce roman lors de sa parution. Il m'avait laissé aussi une forte impression. Il est intéressant de constater que c'est un Allemand qui l'a écrit (il est à peu près du même âge que M. Berg). Je viens de voir l'adaptation ciné qui est très honorable. C'est bien de parler de ce roman qui mériterait une plus grande notoriété. Bonne soirée.
dasola le 24-07-2009 à 18:17:58
Bonsoir, j'ai lu ce roman lors de sa parution. Il m'avait laissé aussi une forte impression. Il est intéressant de constater que c'est un Allemand qui l'a écrit (il est à peu près du même âge que M. Berg). Je viens de voir l'adaptation ciné qui est très honorable. C'est bien de parler de ce roman qui mériterait une plus grande notoriété. Bonne soirée.
dasola le 24-07-2009 à 18:17:46
Bonsoir, j'ai lu ce roman lors de sa parution. Il m'avait laissé aussi une forte impression. Il est intéressant de constater que c'est un Allemand qui l'a écrit (il est à peu près du même âge que M. Berg). Je viens de voir l'adaptation ciné qui est très honorable. C'est bien de parler de ce roman qui mériterait une plus grande notoriété. Bonne soirée.
brize le 30-06-2009 à 19:11:56
Céline, tu n'as pas fait de billet, je pense, car je ne l'ai pas vu parmi les récents.

Lecture marquante pour moi aussi : au travers d'un cas individuel on ne peut manquer de s'interroger sur tous ceux qui ont participé à l'exécution de ces massacres.
céline de enlivrezvous le 30-06-2009 à 13:24:49
J'ai lu ce roman récemment et il m'a beaucoup marqué. J'ai bien aimé la manière dont il traite des questions de la responsabilité et de la culpabilité...
brize le 30-06-2009 à 12:23:51
@ Choupynette : Initialement, je voulais le lire après avoir vu le film... et puis j'ai changé d'avis (compte tenu du sujet).


@ LN : Je lirai ton billet avec intérêt !
la-ronde-des-post-it (ln) le 30-06-2009 à 09:05:31
Il fait partie de mes futures lectures... j'ai hâte de le lire!
ChoupynettedeRestin le 27-06-2009 à 10:14:45
C'est un livre que je veux lire, mais j'attendrai d'avoir vu le film...
Brize le 26-06-2009 à 08:00:05
Hmm... à mon avis, si tu l'avais lu, tu t'en souviendrais. Mais, bon, tu nous diras Sourire1 !
la pyreneene le 25-06-2009 à 21:15:49
Je l'ai finalement acheté même si je ne suis pas tout à fait sûre de ne pas l' avoir déjà lu il y a longtemps ! On verra bien ...
brize le 25-06-2009 à 09:20:15
@ Sybilline : ce livre n'offre pas de réponse, mais que de questions ...
sybilline le 24-06-2009 à 19:30:17
Tu as vraiment bien cerné l'essentiel dans ce livre troublant qui pose finalement cette question sans réponse : Doit-on tenter de comprendre l'intolérable ou faut-il le condamner comme inexcusable, quelles qu'en soient les raisons et justifications?
brize le 24-06-2009 à 11:41:48
@ Lasardine : De rien !


@ Aifelle : Ce serait vraiment dommage que le film se réduise à l'histoire d'amour. Attendons de voir !


@ Cryssilda : Eh oui, la blogueuse doit assurer du mieux qu'elle peut smiley_id118872 !
Cryssilda le 24-06-2009 à 09:44:26
Oui les blogs sont un problème... c'est pour ça que je lis rarement les articles sur les livres qui me tentent... alors parfois je me fais gronder par certaines car je lis pas leur blog... Sourire))

Mais je m'en fiche, j'aime lire en découvrant totalement les livres quand c'est possible!

Comme toi, je survole parfois les billets très vaguement de loin, quand vraiment je ne peux pas m'en empêcher!

Pour ce qui est des livres dont je n'ai jamais entendu parler, là je lis, et ça peut me donner des envies irrésistibles de lecture! Dur la vie de bloggueuse!
Aifelle le 24-06-2009 à 06:30:55
Je l'ai lu à sa sortie, il y a donc 10 ans maintenant, mais l'impression est encore forte. Je me retrouve dans tes interrogations, qui ne trouveront jamais de réponse, je le crains. J'hésiterai à aller voir le film, qui doit se réduire à l'histoire d'amour.
la-ronde-des-post-it (lasardine) le 23-06-2009 à 22:57:07
j'ai le même avis que levraoueg!

j'ai vraiment aimé ce livre, pour tout plein de raison et j'y ai pensé pas mal de temps après l'avoir fini


merci pour le lien Clin doeil
brize le 23-06-2009 à 22:08:49
@ Cryssilda : Pas mal, ta manière de partir ainsi à la découverte du livre !

Bon, quand on fréquente les blogs de lecture, ce n'est pas évident de procéder ainsi (et il m'est même arrivé, exceptionnellement, heureusement, de devoir renoncer à une lecture parce que, malgré mes précautions de lecture des billets (dès que j'ai l'impression qu'on va trop m'en dire, je saute directement à la fin !), je constatais que j'en savais déjà trop pour avoir envie de lire le roman, la découverte n'étant hélas plus à l'ordre du jour) ; en contrepartie, l'avantage (de taille) est qu'on risque moins de perdre du temps à lire un roman dont on aurait pu savoir, avec quelque information à son sujet, qu'il avait tout pour nous déplaire !


@ Levraoueg : "Troublante" est le terme qui convient parfaitement à cette troisième partie, qui est venue perturber l'interprétation que je pouvais avoir du comportement d'Hanna.
levraoueg le 23-06-2009 à 21:53:53
Je suis d'accord avec tout ce que tu dis. C'est finalement la 1ère partie qui est la moins inoubliable, mais elle est nécessaire. La plus intéressante du point de vue des grandes questions posées par le livre est la 2e. Mais moi j'ai un faible pour la 3e, la plus troublante. Vraiment un bon souvenir de lecture !
Cryssilda le 23-06-2009 à 20:12:11
Tout à fait d'accord sur ta lecture du livre, j'ai ressentis exactement la même chose que toi. Sauf que je ne savais pas où j'allais car je n'avais aucune idée du thème du livre (j'aime lire des livres comme ça en zappant la 4ème page de couv' et en ne la lisant qu'une fois le roman terminé)
brize le 23-06-2009 à 19:43:11
@ Keisha : Il fait partie des romans parus pendant la (longue) période où je lisais moins et pratiquement que des romans policiers...


@ Bladelor : Mérite d'être lu... et vu.


@ Lael : Je suis curieuse aussi...


@ Sylire : Je l'ai aussi emprunté à la bibliothèque mais je pense que, comme toi, je l'achèterai.


@ Alwenn : Difficile, en effet... (je n'ai pas trouvé ton billet sur ton blog : n'hésite pas à me donner le lien).
Alwenn le 23-06-2009 à 19:19:56
Je l'ai lu l'an dernier, et j'avais beaucoup aimé aussi. Je trouve surtout très intéressant la réflexion qui est mené sur le sentiment de culpabilité collective et individuelle. Et ce n'est pas toujours facile d'avoir un avis tranché...
sylire le 23-06-2009 à 19:07:21
Ce livre est un gros coup de coeur pour moi aussi !

Je l'ai lu il y a un bon moment. Je l'avais emprunté à la bibliothèque de ma ville. Récemment je l'ai acheté en poche pour l'avoir chez moi.
Lael le 23-06-2009 à 19:00:39
un bon roman assurément, où l'on retient beaucoup de choses très pertinentes! j'ai très envie de voir ce que le film donnera!!!
bladelor le 23-06-2009 à 15:27:16
Me tente énormément celui-là, tout comme son adaptation ciné.
keisha le 23-06-2009 à 15:09:34
Tiens, j'aurais juré que tu l'avais déjà lu...

Bref, comme toi c'est la partie procès, histoire passée d'Hanna, et responsabilité de la génération des parents du narrateur qui m'ont paru intéressants et bien vus.
brize le 23-06-2009 à 14:04:52
@ Hydromielle : Oui, et avec Kate Winslett, qui est une actrice que j'aime beaucoup !


@ Ys : Aucune idée... Mais comme on aura lu le livre avant, au moins on pourra apprécier la fidélité de l'adaptation (au départ, je voulais découvrir l'histoire par le biais du film mais finalement, compte tenu du thème, j'ai préféré avoir déjà connaissance du texte pour me faire une idée de ce que l'auteur avait voulu dire, sans passer par l'interprétation éventuelle du réalisateur).


@ La Pyrénéenne : C'est une lecture que je ne regrette pas.


@ Manu : Je n'ai pas trouvé que les interrogations de l'auteur quant à ses parents occupaient une place importante, c'est davantage la question de la responsabilité globale de leur génération qui est évoquée.

Du même auteur, je pense que je lirai "Le week-end", dont le thème m'attire et qu'une amie a beaucoup aimé.


@ Floaimelesmots : Oui, ces événements ont laissé une empreinte indélébile dans la conscience universelle et dans celle du peuple allemand.


@ Chiffonnette et Kathel : J'ai l'impression moi aussi que je me souviendrai de ce roman (à confirmer dans quelques années !).


@ Laila : Merci ! Moi aussi, j'irai voir le film.


@ Leiloona : On vit encore un peu avec le livre une fois qu'on l'a achevé.
Leiloona le 23-06-2009 à 13:40:07
Je l'ai lu il y a quelques années et comme c'était avant le blog, je ne m'en souviens pas très bien. Mais je me souviens tout de même avoir aimé ce livre et m'être moi aussi posé certaines questions en le refermant.
Laila le 23-06-2009 à 12:10:54
Superbe billet qui me donne très très envie de lire le roman. J'aimerais aussi voir le film.
kathel le 23-06-2009 à 12:08:09
C'est une lecture un peu ancienne mais marquante, en effet !
Floaimelesmots le 23-06-2009 à 11:29:59
Tout comme toi, c'est la seconde partie qui m'a vraiment interpellée. Cette quête du passé pour les jeunes générations, la responsabilité de tous.
chiffonnette le 23-06-2009 à 10:55:03
C'estun roman qui laisse une trace profonde. Lu il y a plus de quatre ans, je m'en souviens encore avec la même intensité. C'est une belle réflexion sur la part d'inconnu qui réside toujours en chacun, et sur une page sombre de l'histoire.
manu-- le 23-06-2009 à 10:42:52
Tout à fait d'accord avec ton interprétation. Dans mon souvenir assez lointain, les interrogations du narrateur sur le rôle qu'auraient pu jouer ses parents est aussi assez important, non? Le poids du passé pour les jeunes générations est aussi un thème assez important mais mon souvenir est peut-être faussé. Ce roman avait aussi fait une forte impression sur moi et je m'étais promis d'en lire d'autres de l'auteur. Toujours pas fait :-/
la pyreneene le 23-06-2009 à 10:38:03
J' ai très envie de le ire !
Ys le 23-06-2009 à 10:14:11
On a eu exactement la même lecture du livre, non pas centrée autour de l'histoire d'amour, mais autour de la notion de responsabilité, d'obéissance... Je crains que le film ne privilégie le premier aspect...
Hydromielle le 23-06-2009 à 10:05:26
Tu as vu, l'adaptation ciné sort tout bientôt.