VEF Blog

Titre du blog : Sur mes brizées
Auteur : Brize
Date de création : 23-04-2008
 
posté le 03-09-2009 à 15:06:33

"Baguettes chinoises", XINRAN

   2001, Nankin

  Issue d'une famille rurale au sein de laquelle sont nées six filles, Trois a fui un mariage imposé pour tenter sa chance à Nankin. Ses sœurs Cinq et Six (le prénom qui leur a été donné correspond à leur rang dans la fratrie) l'y rejoignent plus tard, pour essayer à leur tour de gagner leur vie dans la grande ville.

  Le roman raconte leur parcours, tant professionnel que personnel. Il donne en même temps à voir la Chine contemporaine dans un quotidien marqué par l'Histoire, une Chine où les écarts entre les modes de vie urbain et campagnard demeurent spectaculaires.

 

   L'auteur, Xinran, a fondu au sein de ce roman trois histoires individuelles dont elle avait eu connaissance en tant que journaliste. J'ai beaucoup aimé ce récit croisé, chaleureux et tonique, porté par de jeunes protagonistes qui en veulent, mues par le désir de prouver à leur père que des «  baguettes », comme il les surnomme par opposition aux « poutres » que sont les garçons, sont elles aussi capables de rapporter de l'argent à leur famille et donc de la soutenir en subvenant à ses besoins.

   Les caractères des jeunes filles sont intéressants. Cinq, en particulier, illettrée et pas très dégourdie, à qui on a en plus tout le temps dit qu'elle était stupide, est résolue à devenir quelqu'un de compétent dans sa partie (elle a un emploi au sein d'un « centre de culture de l'eau », centre aquatique prodiguant des soins paramédicaux à base de plantes). Quant à Six, elle décide d'apprendre l'anglais grâce à la fréquentation des étrangers côtoyés dans la belle maison de thé où elle travaille.

    Les trois sœurs ont toujours travaillé dur dans les champs et le labeur citadin ne les effraie pas. En revanche, nombre de choses les surprennent voire les choquent en découvrant la vie en ville et c'est nous, lecteurs, qui sommes à notre tour ébahis par le fossé ou plutôt le gouffre qui sépare encore la ville de la campagne. Il ne s'agit pas seulement d'une disparité matérielle criante entre misère et (très) relatif bien-être, mais aussi d'un grand écart culturel : à la campagne, le pater familias règne et personne ne songerait à contredire la loi qu'il édicte, en particulier les épouses et les filles, soumises à son autorité, avant de l'être à leur tour à celle de leur mari. En ville, l'émancipation féminine a fait son chemin et les rapports hommes-femmes se sont occidentalisés. On notera aussi des différences de classe patentes, une crainte profonde (ancrée dans la conscience collective) des agissements de la police, la nécessité d'obtenir le soutien, pour que sa petite entreprise tienne le coup, de tous ceux qui détiennent un quelconque pouvoir local, le flou qui accompagne encore les notions d'interdit-censuré dans les productions littéraires et aussi dans les propos tenus ...

    Au final, un aperçu de la Chine actuelle vif et, en filigrane, engagé, au travers de trois portraits de jeunes filles déterminées qui, tant mieux pour elles et pour le lecteur (pour une fois, pas d'histoire sordide), ont eu la chance de rencontrer des gens accueillants et gentils en ville, ce qui n'est pas toujours le cas pour toutes celles qui y débarquent.

(et ce livre m'a permis de découvrir Xinran, auteur dont j'avais déjà beaucoup entendu parler sur les blogs à propos de "Chinoises" et "Funérailles célestes")

 

"Baguettes chinoises", XINRAN

Editions Philippe Picquier (335 p)

 

Le billet de Kathel .

 

 

Commentaires

brize le 12-09-2009 à 20:24:01
@ La Sardine : Comme ce le fut pour moi !


@ Liliba : Ravie d'avoir pu t'être utile !
liliba le 12-09-2009 à 16:32:13
Il me manquait au auteur en X pour mon Challenge ABC, maintenant, y'a plus qu'à lire !
la-ronde-des-post-it (lasardine) le 08-09-2009 à 09:08:18
je note pour plus tard... ça sera une découverte pour moi Sourire
brize le 08-09-2009 à 09:01:17
@ Pom' et PetiteFleur : C'est vrai que ce livre est empreint de chaleur humaine, c'est agréable.


@ Chiffonnette : je te comprends, car pour "Chinoises" je me disais qu'il faudrait sans doute que je le lise... mais je n'étais pas non plus pressée de me plonger dans ces témoignages de femmes qui ont l'air tous plus ou moins douloureux.
chiffonnette le 08-09-2009 à 08:35:51
Celui-ci me fait beaucoup plus envie que les autres titres dont on avait parler sur la blogosphère!
Petite Fleur le 07-09-2009 à 14:06:36
J'ai lu celui-ci il y a quelques temps déjà et j'avais passé un excellent moment. Beaucoup de douceur et de tendresse en ressortait.
pom' le 07-09-2009 à 13:22:57
j'ai beaucoup aimé, ce livre est un témoignage émouvant qui relate bien la vie de femme de ce pays
brize le 06-09-2009 à 17:20:09
@ Keisha : Je n'ai pas lu « Chinoises », mais les histoires relatées dans « Baguettes chinoises » sont visiblement beaucoup moins dures, ce qui ne les empêche pas d'être intéressantes.


@ Kathel : Oui, cet aspect documentaire (par le biais d'une histoire plaisante) m'a beaucoup plu à moi aussi. Il faudrait que je reprenne la lecture du roman policier chinois que j'avais (par deux fois !) entamé pour poursuivre dans cette découverte.


@ Béné : De Xinran, tout a l'air intéressant. Je te suggère de te renseigner sur ses autres ouvrages pour choisir celui qui t'attire le plus.


@ Aifelle et Karine : Oui, mais dans un genre différent, plus léger globalement (d'après ce que j'ai lu au sujet de « Chinoises » et « Funérailles célestes »).


@ Naina : Ce serait dommage !


@ Hathaway : Comme je le disais plus haut, c'est a priori une lecture beaucoup plus légère mais néanmoins digne d'intérêt.



@ Nanne : C'est ce que j'ai apprécié : voir traiter de thèmes intéressants au travers d'un récit plaisant.


@ Armande : « Funérailles célestes » m'intéresserait aussi.


@ Manu : Je me souvenais très bien de ton billet coup de cœur pour « Chinoises », aussi n'ai-je pas hésité quand j'ai (enfin !) réussi à emprunter « Baguettes chinoises », d'autant que j'y voyais une lecture moins éprouvante que celle de « Chinoises » (ce qui ne veut pas dire que je ne lirai pas aussi ce titre, plus tard).


@ Sybilline : De rien Sourire ! C'est ton billet qui, avec d'autres, m'a poussée à découvrir cet auteur. « Baguettes chinoises » me semble bien plus aisé à lire que « Chinoises », mais je pense que tu l'apprécierais aussi.


@ Choupynette : Tu me poses une colle, parce que je ne connais pas grand-chose (pour ne pas dire rien) à la littérature chinoise... C'est vrai que la littérature japonaise semble souvent assez « contemplative », mais est-ce que c'est plus tonique dans la littérature chinoise ? Je ne sais pas. Ces «  Baguettes chinoises », en tout cas, se lisent bien car c'est assez enlevé.
ChoupynettedeRestin le 06-09-2009 à 12:23:20
je n'ai pas eu une super rencontre avec la littérature japonaise, mais je me demande si je ne devrais pas tenter la chinoise? sais-tu si les deux sont semblables, ou vraiment différentes?
sybilline le 06-09-2009 à 00:16:24
Après la lecture passionnée de "Chinoises" je suis fort tentée par celui -ci .

Et voilà, il est noté! Merci Brize de cet excellent compte-rendu !
manu-- le 05-09-2009 à 19:34:57
J'ai beaucoup aimé "Chinoises" et j'ai très envie de lire celui-ci aussi !
Armande le 05-09-2009 à 18:02:57
Je le note pour une prochaine lecture. J'ai beaucoup aimé "Funérailles célestes".
Nanne le 05-09-2009 à 17:51:17
C'est un ouvrage dont je retiens le titre car il traite de la Chine et de sa société actuelle, de la condition des femmes et des disparités entre la campagne et la ville ... Beaucoup de thèmes intéressants !
hathaway le 04-09-2009 à 22:17:36
"Chinoises" a été un réel coup de coeur pour moi et c'est pour cela que j'ai choisi Baguettes chinoises dans mon challenge ABC pour cette année. Il me tarde de le lire !
Karine:) le 04-09-2009 à 17:47:58
C'est une auteure qu'il me tarde de découvrir... j'avais noté Funérailles célestes mais je note également ce titre, qui me semble très intéressant!
Naina le 04-09-2009 à 11:57:48
Cela fait longtemps que ce titre est noté dans ma LAL. Je devrais le surligner pour ne pas qu'il tombe dans l'oubli !
Aifelle le 04-09-2009 à 10:32:51
J'avais déjà noté Chinoises, je note celui-ci aussi, il a l'air très intéressant.
Béné le 04-09-2009 à 08:51:28
Je ne connais pas du tout l'auteur mis ton billet me tente tellement que je le note tout de suite! merci!
kathel le 03-09-2009 à 17:48:25
Merci pour le lien : contrairement à beaucoup d'autres, je n'ai lu comme toi que celui-ci et j'y ai vraiment découvert un aspect de la Chine que j'ignorais...
keisha le 03-09-2009 à 17:10:51
j'avais lu Chinoises, avec des passages bien durs parfois, mais c'est un bon livre utile. Celui ci, forcément, m'intéresse aussi!