VEF Blog

Titre du blog : Sur mes brizées
Auteur : Brize
Date de création : 23-04-2008
 
posté le 02-10-2009 à 21:00:05

"Julius Winsome", Gérard DONOVAN

    A cinquante et un ans, Julius Winsome est un homme solitaire qui vit dans un chalet perdu dans une clairière au milieu des bois, au cœur des contrées restées sauvages du Maine. Il y a vu le jour et son père l'y a élevé, après la mort de sa mère. C'était un homme peu loquace et amoureux des livres et des mots, vétéran de la seconde guerre mondiale, comme, avant lui, son père l'était de la première. Les seuls compagnons de Julius sont les livres que ce père lui a légués (plus de 3000 !) et son chien, Hobbes.

   Mais lorsque celui-ci est abattu, à bout portant, par un tireur inconnu, la vie de Julius prend un tournant radical : n'ayant de cesse de se venger, il abandonne son existence paisible et routinière pour basculer dans le meurtre.

 

     Je suis passée par toute une gamme d'émotions en lisant ce roman.

    J'ai tout d'abord été infiniment séduite par le style et l'atmosphère, nature sauvage où vit un solitaire entouré de milliers de livres.

     Puis j'ai compati, à la mort du chien, car je constatais que Julius perdait là son unique compagnon et ami.

    Mais tout a volé en éclats et ce mini-coup de cœur initial a été anéanti à partir du moment où le narrateur "dérape". Abasourdie, j'ai continué à lire (malgré tout, la curiosité m'interdisant de laisser cette histoire en plan), oppressée comme je l'ai rarement été par une lecture. Plus j'avançais, plus me venait à l'esprit que j'avais affaire à quelqu'un me rappelant fortement "L'étranger", de Camus, relu il y a seulement une paire d'années (et j'ai constaté a posteriori, puisque je ne l'avais pas parcourue, que la quatrième de couverture du roman faisait elle aussi référence au personnage de Meursault, mais je ne suis pas d'accord avec l'ébauche d'analyse proposée). Chemin faisant, je me suis un peu apaisée (en fait, c'est parce qu'une nuit s'était écoulée entre les deux parties de ma lecture) et j'ai achevé le roman plus sereinement, ayant accepté d'observer les faits et gestes du narrateur en prenant du recul et en essayant de les jauger à l'aune de tous les éléments que je pouvais recueillir concernant son passé et l'éducation qu'il avait reçue.

    Au final, je ressors de ce roman dérangeant avec le sentiment d'avoir lu l'histoire d'un homme qui, soudain, passe de l'autre côté de ce que la vie peut avoir de normal, sans doute parce que la sienne ne l'a jamais vraiment été. L'écriture de l'auteur m'a impressionnée (il sait nous transporter en pleine nature, dans cette région isolée, aussi bien qu'au milieu des livres, dans le chalet, près du poêle), tout comme sa façon de présenter un personnage déroutant mais qu'on aurait pu aimer ainsi que son art consommé de malmener la lectrice que je suis : il me semble que c'est la preuve d'un indéniable talent !

 

"Julius Winsome", Gérard DONOVAN

Éditions du Seuil (245 p)

Un roman que j'avais repéré chez Sassenach .

 

Commentaires

brize le 10-10-2009 à 19:28:56
@ Liliba : Malheureusement, je ne les ai pas tous adorés, les livres que je présente sur mon blog. Ce serait tellement bien si on faisait une pioche parfaite à chaque fois qu'on choisit nos lectures ! Mais bon, je reconais qu'après un sérieux pré-tri, il y a de meilleures chances de lire des romans qui nous conviennent Sourire.
liliba le 10-10-2009 à 17:48:58
Veux tu bien s'il te plait arrêter de nous présenter des livres que tu as tous adorés, comment on fait, nous, pour arriver à tout lire, après ???
brize le 07-10-2009 à 19:34:16
Pas trouvé de billet chez toi, Aurore, donc je suppose qu'il s'agit d'une lecture d'avant blog.
Aurore sur son etagere le 06-10-2009 à 22:22:24
Très chouette roman, un bon goût de Nature Writing, c'est d'enfer!
brize le 05-10-2009 à 12:03:40
@ Sentinelle : Super, je serai ravie de lire ton billet (et je pense aussi que ce roman te plaira, parce que tu y découvriras d'autres éléments non évoqués dans mon billet et tout à fait dignes d'intérêt : mais il faut bien laisser des surprises au lecteur ! ) !
sentinelle le 05-10-2009 à 09:31:11
Je le note, persuadée que je suis d'aimer ce roman Sourire
brize le 04-10-2009 à 21:36:45
@ Manu : Te plaire, je ne sais pas, mais sans doute t'intéresser par l'originalité du sujet et la force de son traitement.


@ Nanne : La mort du chien est l'élément déclencheur. Sinon, il y a une parenté, à mon sens, entre le personnage de Julius Winsome et celui de "L'étranger", mais ce sont deux oeuvres très différentes donc ne pas avoir aimé l'une ne signifie pas obligatoirement que tu ne serais pas davantage intéressée par l'autre...
Nanne le 04-10-2009 à 20:54:47
J'ai déjà lu un billet sur ce livre de Donovan chez Dominique et ce qui m'avait refroidi c'est la mort du chien ! Je trouvais que cela ressemblait beaucoup aux romans de Jack London, dont "Croc Blanc". Mais si tu dis que ce roman se rapproche de "L'étranger" de Camus que je n'ai pas du tout aimé, je crois que je vais passer mon tour !
manu-- le 04-10-2009 à 11:19:25
Bon, je suis perplexe. Je ne sais pas du tout si ça me pourrait me plaire !
brize le 04-10-2009 à 10:07:06
Leiloona, j'ai rédigé ce billet à chaud, juste après avoir lu le roman. Cela fait une bonne dizaine de jours maintenant et je ne regrette pas de l'avoir fait car j'ai l'impression qu'il me marquera.

Je peux rapprocher cette lecture de celle d'"Ailleurs", de Julia Leigh (mais l'effet sur moi a été encore plus fort, pour "Julius Winsome") : c'est une lecture qui m'a dérangée mais les qualités littéraires sont là (écriture, construction) et il me semble donc que ça vaut le coup.
leiloona le 03-10-2009 à 14:26:29
Ton billet est assez troublant car il donne envie de ne pas ouvrir ce livre tout en étant tout de même attiré par l'écriture de l'auteur.

Je verrai. J'attends de lire un autre avis. Clin doeil
brize le 03-10-2009 à 13:35:05
@ Béné : Je suppose que c'est une lecture d'avant blog, car je n'ai pas trouvé de billet chez toi.


@ Keisha : J'ai idée qu'il te plairait.


@ Emmanuel : (ouf, tu n'es pas tout à fait parti Sourire !) En ce moment, j'essaie de ne plus emprunter trois tonnes de bouquins à la bibliothèque pour les rapporter ensuite sans en avoir lu la moitié. Mais, dans un sens, ce n'est pas grave que nous n'ayons pas le temps de tout lire, car nos emprunts sont excellents pour les statistiques de sorties des bibliothèques !

Et pour en revenir à "Julius Winsome", je pense ne pas trop m'avancer en disant qu'il te plairait.
Emmanuel (ancien BiblioMan(u) le 03-10-2009 à 09:34:55
J'ai lu plusieurs avis de ce livre qui, à la suite de ta lecture, me donne encore plus envie de le lire. Il va falloir que je freine ma boulimie de lecture actuelle, je prends des tonnes de bouquin à la bibliothèque et bon..., c'est toujours pareil, il faut le temps.Sourire1
keisha le 03-10-2009 à 08:50:12
S'il y a la nature, cela peut me plaire!
Béné le 03-10-2009 à 08:11:45
Pour moi ce fut un véritable coup de coeur!