VEF Blog

Titre du blog : Sur mes brizées
Auteur : Brize
Date de création : 23-04-2008
 
posté le 22-10-2009 à 09:25:24

"La Diagonale du vide", Pierre Péju

    Marc Travenne, designer concepteur d’emballages originaux, a perdu il y a quelque temps son associé, Wolf, mort brutalement.

  Sans doute est-ce une des raisons qui le poussent à décider, un jour, de tout lâcher et de partir se réfugier, seul, au fin fond de la France, dans un gîte au milieu de nulle part, pour se perdre dans la contemplation des paysages et y laisser le temps suspendu, ignorant désormais quelle route prendre.

  Mais surgit une belle et énigmatique randonneuse. Elle ne faisait que passer, pourtant, Marc s’acharne à vouloir croiser à nouveau sa route, sur cette « Diagonale du vide « (bande du territoire faiblement peuplée, courant des Landes aux Ardennes) qu’elle lui a dit être contrainte de parcourir.

  La deuxième rencontre le conduira bien plus loin qu’il ne l’aurait cru, en Afghanistan et à New York, et sur des chemins qu’il n’aurait jamais pensé découvrir…

 

   Une écriture séduisante, tissée de métaphores, une narration en forme de conte, à partir d’un postulat à mon sens attractif, « La Diagonale du vide » commençait sous d’excellents auspices et j’ai aimé suivre Marc sur le chemin de traverse qu’il avait soudain emprunté, quittant le rythme effréné d’un quotidien industrieux éloigné de ses rêves, de ce qu’il avait cru pouvoir faire de sa vie.

   La rupture apportée dans cette parenthèse hors la vie par la belle randonneuse a cependant pris un tour qui a  amené mon goût pour le roman à décroître, au point que mon rythme de lecture a accusé un net fléchissement.

   La randonneuse (dont on perce le mystère) et les personnages qui l’entourent ne m’ont en effet pas paru crédibles : leurs portraits tenaient pour moi de la caricature (certains traits étant parfois tellement forcés que je les ai trouvés à la limite du grotesque), ce qui compromettait directement la vraisemblance et/ou l’impact des épisodes dont ils étaient partie prenante.

L’autre personnage féminin qui surgit ensuite m’a fait la même impression : sa réaction face à la situation dramatique qu’elle vit (l’interprétation personnelle qu’elle en fait) m’est apparue là aussi incroyable, au sens propre du terme.

Quant à l’aveuglement de Marc pour ce qu’elle tente de lui faire comprendre et que le lecteur devine immédiatement, cette fois encore, je n’y ai pas cru.

 

   C’est donc assez désappointée que je suis parvenue au terme d’une lecture dont les aspects à mon sens décevants l’ont finalement emporté sur ceux qui m’avaient initialement plu.

   En s’éloignant du registre du conte pour des récits imbriqués d’une autre facture, il me semble que l’auteur s’est fourvoyé dans des domaines dont il ne maîtrisait pas les codes. Et quand bien même on m’opposerait qu’il se serait tout le temps, au-delà des apparences, tenu sur le terrain du conte, usant de manière allégorique de ses personnages… je me bornerais à constater que, de toute façon, il a perdu mon intérêt en chemin.

 

« La Diagonale du vide », Pierre Péju

Editions Gallimard (280 p)

 

Contrastant avec le mien, les avis de Lily ("J’ai beaucoup aimé.") et Bellesahi ("[…] plus j’avançais dans la lecture plus je trouvais que le livre était bon. Vraiment bon.")                                                                    

 

                                                  

 

Commentaires

brize le 03-11-2009 à 20:47:22
Bonne poursuite de lecture, Titine ! J'espère que le roman continuera à te plaire, c'est toujours mieux comme ça.

A bientôt pour ton avis au final.
Titine75 le 03-11-2009 à 09:21:38
J'avais voté pour 3 livre sur Babelio dont celui-ci et c'est moi qui l'ai reçu!!! C'était mon choix n°3, je viens de le commencer et apparemment je suis dans la bonne partie. j'aime bien ce personnage qui abandonne tout pour faire le point sur ses envies. Je te dirai ce que je pense de la suite!
brize le 25-10-2009 à 17:58:48
Choupynette, faut pas dire ça : si ça se trouve, il te plairait Chat !
ChoupynettedeRestin le 25-10-2009 à 16:16:54
hé bien, merci de soulager ma PAL d'un livre de plus! Sourire
brize le 25-10-2009 à 12:31:36
@ Ys : C’est aussi un auteur dont je n’avais rien lu.


@ Sylire : Tu auras peut-être l’occasion de te faire ton opinion malgré tout.


@ Nanne : Les deux personnes que je connais qui l’ont lu ont elles aussi beaucoup aimé (j’étais d’ailleurs embêtée de leur dire que ce n’était pas le cas pour moi).
Nanne le 24-10-2009 à 18:34:43
J'ai "Le rire de l'ogre" dans ma PAL que je veux lire avant d'entreprendre un autre livre de cet auteur ... J'en ai parlé avec une personne qui a bien apprécié "La diagonale du vide", en raison de cette écriture métaphorique, justement ! Dans tous les cas, j'attendrai certainement qu'il sorte en poche pour me décider.
sylire le 23-10-2009 à 19:06:26
J'avais sélectionné celui-ci et "le sari vert" à l'opé masse critique de Babelio et j'ai eu le 2ème... C'est peut-être mieux.
Ys le 23-10-2009 à 16:17:33
Jamais lu cet auteur. Si je le fais un jour, ce sera avec "La petite chartreuse".
brize le 23-10-2009 à 12:54:25
@ TOUTES :

Comme d’habitude, ce n’est que mon avis et je ne peux que vous inciter à tenter par vous-mêmes, seul moyen de savoir si vous pencherez plutôt, dans votre appréciation, de mon côté ou bien de celui des lecteurs qui aiment.

C’est une amie qui me l’avait chaudement recommandé (et elle connaît mes goûts), car elle l’avait beaucoup aimé, en arguant précisément de la partie narrative qui m’a, tout compte fait, le moins convaincue !

Je vais faire circuler ce roman dans mon cercle de lecture, où j’espère bien qu’il trouvera son public.
Aifelle le 22-10-2009 à 20:36:13
Il me tentait bien au départ et puis j'ai entendu Pierre Péju en parler et j'ai trouvé le sujet bien dur. Avec ce que tu en dis, je ne suis plus sûre du tout d'avoir envie de le lire.
kathel le 22-10-2009 à 20:06:39
J'avais pourtant beaucoup aimé La petite chartreuse et donc celui-ci me tentait pas mal... je crois que je vais attendre que ma bibliothèque l'ait !
Neph le 22-10-2009 à 18:24:49
J'ai lu Le Rire de l'Ogre, de ce monsieur, et je n'en garde pas un souvenir impérissable... Je crois que je vais passer mon tour !
emmyne le 22-10-2009 à 17:30:51
D'accord, j'étais très tentée, mais là je vais éviter la dérive compulsive Sourire)
leiloona le 22-10-2009 à 14:12:59
Le chemin inverse de celui de BelleSahi. Bon, il ne m'intéressait pas plus que ça ... ce n'est pas grave ! Clin doeil
SD49 le 22-10-2009 à 11:07:01
je l'avais sélectionné pour l'opération masse critique mais ce n'est pas celui là que je vais recevoir. Si je le vois à la bib je le prendrai peut être quand même.
cathulu le 22-10-2009 à 10:56:48
Ah, il me tentait bien...Du coup j'hésite...
Petite Fleur le 22-10-2009 à 09:50:38
Un livre que j'ai vu proposé par Babelio mais qui ne m'avait pas tenté. Je vois à ton avis que j'ai eu raison...