VEF Blog

Titre du blog : Sur mes brizées
Auteur : Brize
Date de création : 23-04-2008
 
posté le 08-11-2009 à 13:38:43

"Les femmes aux cheveux courts", Patrice LECONTE

"Je m’appelle Thomas, je suis un chic type, je travaille dans une papeterie, j’ai vingt-sept ans, j’aime les femmes aux cheveux courts.

Et il me reste un peu moins de trois ans pour trouver la femme de ma vie."

 

   Trois raisons m’ont poussée à lire ce roman (non, ce n’est pas une tentative de justification, c’est seulement que là, comme ça, entre la couverture, même si elle est jolie et la 4ème de couverture, je ne crois pas qu’il m’aurait attirée). La première et la principale, c’est qu’une amie me l’a prêté et qu’elle avait bien aimé et, comme c’est une lectrice exigeante, son avis compte pour moi. La deuxième (et ça, je le dois quand même à la 4ème de couverture, qui me l’a rappelé) est que l’auteur, Patrice Leconte, fut le réalisateur du film Le mari de la coiffeuse, un film vu par hasard à la télé, un soir, avec Jean Rochefort en apesanteur et, pour moi, une heure et demi en état de grâce. La troisième, enfin, c’est que j’ai moi-même eu, longtemps, les cheveux très courts.

  J’ai été séduite par le ton léger et enjoué du récit (l’autoportrait de Thomas, un mec gentil qui rougit très facilement ; la répétition des déjeuners dominicaux en famille, tendrement moqués …), même si je reconnais avoir été un peu surprise par la manière de s’exprimer du narrateur, plus proche de celle d’un (grand ?) adolescent que d’un adulte, mais après tout ce doit être un adulescent et sa fraîcheur fait partie intégrante de son personnage, attachant.

   Une petite baisse d’intérêt au milieu (faut reconnaître qu’il ne se passe pas grand-chose !) mais j’ai continué et ça se lit très vite, comme on mangerait une sucette (je n’aime pas les sucettes, c’est juste histoire de dire ; enfin, peut-être les sucettes au chocolat, je ne sais pas, je n’ai jamais essayé ; mais si vous souhaitez m’en envoyer pour que je goûte, n’hésitez pas, c’est bientôt la journée de la gentillesse, alors votre idée tombe pile au bon moment).

   Mais revenons à notre roman, un roman-bulle de savon, avec, par moments, une petite atmosphère à la Jacques Demy (les scènes de la papeterie m’ont rappelé des passages des Demoiselles de Rochefort), où les ébats du corps et les prévisions d’une voyante trompent l’attente du cœur, bref une petite bluette sans prétention, charmante et pétillante, aux personnages acidulés, que j’ai lue avec plaisir.

 

  Une mention particulière pour la mère du narrateur, pour laquelle j’ai eu une tendresse particulière :

"[…] depuis des années, ma mère vivait chaque semaine en se persuadant que c’était la dernière. Non pas qu’elle fût en mauvaise santé, au contraire elle était d’une énergie formidable, je ne l’ai jamais connue malade ou se plaignant de quoi que ce soit. Et plutôt équilibrée. A part cette étrange idée fixe qui l’amenait à se persuader que, lorsqu’elle se levait le lundi, elle ne connaîtrait jamais le lundi suivant, et que peut-être même elle ne connaîtrait pas le soir de ce lundi-là. Alors, elle tenait à profiter pleinement de tout, quitte à franchir certains interdits. […] Mais, d’une certaine manière, cette obsession pessimiste, carrément noire, lui donnait un appétit magnifique, pour tout, la faisant vivre dans l’instant, comme si ça devait être le dernier. Du coup, elle s’émerveillait facilement, ne remettait rien au lendemain, de crainte qu’il n’y ait pas de lendemain, et je l’enviais, moi qui passais mon temps à me projeter dans l’avenir […]."

 

"Les femmes aux cheveux courts", Patrice LECONTE

Editions Albin Michel (200 p)

 

Commentaires

brize le 15-11-2009 à 18:26:23
Ce n'est pas, j'en conviens aisément, une lecture indispensable !
manu-- le 15-11-2009 à 15:25:20
J'avais aussi aimé ce film "Le mari de la coiffeuse". Mais je ne pense pas lire ce livre !
Diddy le 10-11-2009 à 21:40:26
Merci beaucoup pour cet accueil chaleureux!!!
brize le 09-11-2009 à 20:40:10
@ Diddy : Chouette, quelqu'un d'autre qui l'a lu (et qui a, comme moi, passé un bon moment avec ce roman) !

Bienvenue "Sur mes brizées", Diddy, et bonne continuation dans ton blog tout neuf que j'ai le plaisir de découvrir smiley_id172963.
Diddy le 09-11-2009 à 20:11:55
Moi c'est ma mère qui m'a acheté ce livre parce qu'elle avait lu les critiques. Je connaissais surtout P Lecomte en tant que réalisateur de films.

Mais pour le coup, j'ai beaucoup aimé ce livre, effectivement le ton est aussi léger que dans Les Demoiselles de Rochefort.

C'est un livre joyeux, drôle et qui se lit super bien, je l'ai lu en une journée!!!

En tout cas super, et mention spéciale à la maman du héros!!
brize le 09-11-2009 à 18:00:21
Bienvenue "Sur mes brizées", Rosetina !

Je n'ai vu qu'une fois "Le mari de la coiffeuse", mais j'aimerais bien le revoir, en espérant que le charme opèrerait à nouveau : c'est vraiment un film qui ne ressemble à aucun autre (enfin, aucun de ceux que je connais) !
rosetina le 09-11-2009 à 13:22:38
Bonjour cela me donne envie de lire le bouquin... j'ai beaucoup aime le film avec J Rochefort.. Rosetina
brize le 09-11-2009 à 12:33:05
@ Ys ; Pas vu l'auteur, aucune idée de à quoi il ressemble, donc ça n'a pas interféré dans ma lecture !

Désolée pour les caractères... et tu vas pouvoir te moquer de moi (comme tout le reste de ma famille !) quand tu sauras que mon bureau est configuré en 1024x768, parce que mes yeux aiment la vision confortable (donc les caractères en police 8, ça passe : mais, quand même, j'ai vérifié : en 1280x1024, c'est encore lisible, je trouve ; de toute façon, ne t'inquiète pas, si c'est en petit, c'est que ce n'est pas indispensable !).


@ LVE : Ah... les couvertures ! Je ne dirai pas : autant de lecteurs (potentiels), autant de perceptions (et, du coup, de lecteurs qui risquent de rester au stade "potentiels" !), mais c'est vrai que d'une personne à l'autre les réactions sont très diverses.
LVE le 09-11-2009 à 08:55:36
Un livre qui remporterait sans coup férir le Prix de la couverture la plus nase du monde... Et pourtant, je préfère les filles aux cheveux courts... tss tss...
Ys le 08-11-2009 à 23:47:10
Eh bien, ce roman ne me tente pas du tout. Pas la faute de ton billet d'ailleurs, j'ai vu l'auteur à La Grande Librairie qui ne m'a pas convaincue non plus...

PS : tes phrases en petit sont vraiment en TRES petits caractères !
brize le 08-11-2009 à 19:04:49
@ Calepin : je te comprends car, objectivement, je trouve la couverture jolie mais plutôt dans le genre pub pour un parfum, si bien qu'elle n'est pas du tout du style qui me pousserait à ouvrir un livre !

Et concernant l'extrait, oui, le personnage de la mère m'a bien plu.
calepin le 08-11-2009 à 18:40:54
Rhoo, la couvertuuuure. Le genre de photos qui me font fuir Sourire Ce qui est idiot soit dit en passant, l'extrait que tu as choisi n'est pas si mal...