VEF Blog

Titre du blog : Sur mes brizées
Auteur : Brize
Date de création : 23-04-2008
 
posté le 02-01-2010 à 10:43:08

"Des milliards de tapis de cheveux", Daniel ESCHBACH

    Sur cette planète, le mode de vie est archaïque et rythmé par le passage des caravanes des marchands, qui viennent tous les trois ans acheter aux membres de la caste des tisseurs le résultat du travail de toute une vie : un tapis tissé des cheveux de leur femme et de leurs concubines. Tous ces tapis sont acheminés vers un vaisseau spatial qui les emportera au Palais de l’Empereur, celui que tout le monde craint et révère.

   Mais un étranger survient, venu des étoiles, qui affirme que des rebelles ont tué l’Empereur…

 

   La narration, par moments proche de celle du conte, voit alterner deux types de chapitres, se focalisant tour à tour sur divers personnages, sans pratiquement revenir ensuite vers eux. Les uns forment une série de vignettes éclairant des pans de vie illustrant les moeurs en vigueur sur la planète observée. Les autres décrivent la geste des rebelles à l’Empereur, découvrant eux aussi ces incroyables tapis et cherchant à en percer le mystère car aucun n'a jamais été vu dans le palais du monarque.

    Ces chapitres n'étant liés entre eux que de manière extrêmement ténue, on a parfois l’impression de parcourir une suite de nouvelles, dont la chute peut s’avérer fort cruelle.

 

   "Des milliards de tapis de cheveux" est un roman original qui captera la curiosité du lecteur s’il accepte les règles de ce jeu narratif et le satisfera, s’il y trouve matière à réflexion.

   Pour ce qui me concerne, je n’ai pas réussi à croire aussi bien aux personnages qu’à l’univers qui m’étaient dépeints, d’une manière discontinue et la plupart du temps assez convenue. J’ai donc poursuivi la lecture de ce livre car j’étais intriguée, mais il ne m’a pas passionnée, même si j’ai relevé au passage quelques scènes saisissantes.

   Je n’ai pas été non plus menée vers ces interrogations psycho-socio-philosophiques qui font pour moi tout le sel de la SF, faute d’enjeux suffisamment dignes d’intérêt, car ce monde totalitaire imaginé par l'auteur s'avère reposer sur des fondements à mon sens totalement irréalistes (impossible d'en dire davantage sans trop en révéler), si bien que la démonstration de l'inanité d'un tel système tombe à plat. 

   Roman allemand au sujet duquel j’avais eu des échos divers mais pour certains excellents (il a reçu en 1995, année de sa parution, le Prix allemand de science-fiction du meilleur roman et en 2001 le Grand Prix de l'Imaginaire, catégorie roman étranger), "Des milliards de tapis de cheveux"  m’a déçue, tant par son écriture sans éclat que par son manque d’ampleur et de dynamisme et, au final, frustrée, parce qu’il aboutit à un dénouement sous forme d'une explication… tirée par les cheveux !

 

"Des milliards de tapis de cheveux", Andreas ESCHBACH

Editions L’Atalante (314 p)

disponible aussi en poche (J’ai Lu)

 

Première lecture commune effectuée dans le cadre du Cercle d’Atuan, avec Acro, Arutha, El Jc, Iani, Mass, Olya, Ryuuchan, Spocky, Tigger Lilly, Tortoise, Vert, Zahlya  (j’enregistrerai les liens vers leurs billets au fur et à mesure de leur parution).

 

L'avis du Cafard Cosmique .

 

Commentaires

GeishaNellie le 19-09-2010 à 22:56:38
Salut, je t'écris un comm très en retard. En fait, je ne suis pas allée voir mes courriels depuis une éternité ! Mea culpa.

J'ai pris en note ce livre, car j'aime beaucoup l'idée de ce tapis, oeuvre de toute une vie ! Au fait, je me rends compte que tu es en crazy sf, mais tu ne m'as pas spécifié tes sous-genres que penses-tu d'une dystopie pour celui-là ?
brize le 09-01-2010 à 18:20:45
@ Lilibook et Flo : Bonne année à vous aussi !


@ Sentinelle : Je reconnais que je ne suis guère motivante !

Bonne année à toi aussi !


@ Papa Fredo : J’avoue que la révélation finale m’a plutôt agacée, comme si on m’avait menée en bateau.
floaimelesmots le 06-01-2010 à 21:30:10
bonne année à toi !!
papa fredo le 04-01-2010 à 21:30:08
Ce roman m'avait très légèrement déçu aussi, par rapport au foin qu'on en avait fait. Mais j'ai bien aimé la narration par petites touches jusqu'au twist final qui m'avait bien fait rire.

Sinon c'est vrai que pour le message on repassera.
sentinelle le 04-01-2010 à 12:24:12
Ce roman était dans ma LAL mais ce que tu en dis me fait penser qu'il y restera encore longtemps avant de transiter dans ma PAL...

Sur ce, meilleurs voeux Brize !
Lilibook le 04-01-2010 à 11:03:53
Mes meilleurs voeux pour cette nouvelle année !
Brize le 03-01-2010 à 19:26:50
@ Mango : c'est un livre qui a été apprécié, comme le prouvent les prix qu'il a reçus.


@ El Jc : la lecture commune du Cercle d'Atuan permettait de suivre nos réactions et j'ai vu que les nôtres se rejoignaient souvent !


@ SBM : dans ce cas, je crains que ce soit mal parti Clin doeil1 !


@ Fersenette : je n'insisterai donc pas... surtout avec un roman qui ne m'a pas du tout convaincue !

Et bonne année à toi aussi !


@ Choco : si j'étais mauvaise langue, je pourrais dire que çe ne m'étonne pas !
Choco (et son grenier) le 02-01-2010 à 21:52:45
Tiens, je me rappelle l'avoir lu mais je n'en ai plus grand souvenir...
fersenette le 02-01-2010 à 19:48:06
la SF et moi ça fait deux Sourire

Bonne année !
SBM le 02-01-2010 à 15:14:08
Pas lu celui-là... comme toi, j'en ai eu pourtant de bons échos, je m'y mettrai peut-être un jour de total désœuvrement...
El Jc le 02-01-2010 à 14:16:01
Bonjour Brize,


Nous avons a peu de chose prêt le même ressenti sur cette oeuvre. Dommage que l'auteur semble s'être limité à une exercice stylistique au détriment de l'intrigue et du message.
Mango le 02-01-2010 à 13:14:28
Je l'ai lu avant mon blog mais je crois me souvenir que je l'avais bien aimé!