VEF Blog

Titre du blog : Sur mes brizées
Auteur : Brize
Date de création : 23-04-2008
 
posté le 07-01-2010 à 08:33:07

"Sukkwan Island", David VANN

    Jim a décidé de laisser son cabinet de dentiste et de récupérer son fils Roy, âgé de treize ans, élevé par son ancienne épouse, pour passer une année avec lui sur l'île de Sukkwan Island, dans les lointaines contrées du sud de l’Alaska, dont ils seront les seuls habitants.

   Ils y arrivent via un hydravion qui les dépose. Les attend sur place une sommaire cabane en rondins. A charge pour eux de procéder aux aménagements nécessaires.

   Rapidement, Roy se rend compte que son père n'a pas anticipé les difficultés matérielles qu'ils rencontreraient en vue de se préparer à l'arrivée d'un hiver rude et que leur vie de nouveaux pionniers risque de n'offrir aucun des agréments escomptés. Il constate aussi, ce qui contribue à l'inquiéter, que l'équilibre psychologique de son père laisse fort à désirer...

 

    Oppressant, c'est le terme qui pour moi qualifie le mieux ce roman.

   Jamais un récit se déroulant pourtant en pleine nature ne m'aura donné l'impression d'un tel huis-clos inquiétant, plongée dans l'intimité d'une relation père-fils rendue terriblement difficile du fait de l'égoïsme du premier, où la nature fait office de facteur exacerbant les tensions sous-jacentes liées à une personnalité complexe et instable. C'est elle que Roy découvre, et le lecteur avec lui, au fur et à mesure qu'il appréhende (dans les deux sens du mot) les réactions de Jim, son comportement surprenant (des pleurs nocturnes à n'en plus finir...) et dénué de la retenue qu'on pourrait attendre d'un adulte vis à vis d'un adolescent.

   Etude de caractères fouillée, "Sukkwan Island" installe un climat de tension continue au fil des incidents qui trouvent place dans l'aventure hors du commun de ces deux insulaires. Et j'ai eu beau imaginer les différents scenarii possibles, jamais je ne me serais attendue au tour que, à plus de la moitié du roman, l'histoire a soudain pris !

   J'ai achevé ma lecture dans un état de crispation permanente.

   "Sukkwan Island", proche du thriller psychologique, est un roman mené de main de maître, porté par deux personnages forts, habilement disséqués par un romancier apte à distiller le malaise, de l'angoisse sourde à, par moments, l'écœurement.

   Un roman qui vous happe pour ne plus vous lâcher.

 

"Sukkwan Island", David VANN

Editions Gallmeister (192 p)

Livre reçu dans le cadre du partenariat de BoB et des éditions Gallmeister.

 

Une lecture qui a mis mal à l'aise  Mango  et dérangé  Uncoindeblog .

L'avis de La Sardine et celui de Cathulu .

edit du 22/01 : recensement des billets parus chez BoB .

 

Commentaires

sophie57 le 06-11-2010 à 19:17:35
je suis entrain de le lire, pour l'instant je suis scotchée!
kp78 le 06-06-2010 à 17:38:26
Je n'ai pas du tout accroché. J'ai eu la nausée. J'ai arrêté à la page fatidique. J'ai eu beaucoup d'empathie pour le fils et beaucoup de colère pour le père. Ce n'est pas un livre pour moi.
sylvielectures le 23-03-2010 à 19:13:33
Pour moi aussi, bonjour l'angoisse, on peut dire en effet que ce récit est oppressant, mais comme toi, je trouve qu'il est très bien mené, et j'ai marché tout du long.
brize le 18-01-2010 à 13:24:29
Titine, j'insiste, j'ai dit "proche du thriller psychologique"... mais ça n'est pas un thriller à proprement parler, c'est l'atmosphère qui m'y a fait penser.

En tout cas, si mon billet t'a interpellée, ce roman est à lire sans hésiter !
Titine75 le 18-01-2010 à 12:54:30
Voilà un billet fort alléchant, j'adore les thrillers en plus!
brize le 14-01-2010 à 21:11:35
@ Pimprenelle : Oui, j'ai vu ton avis : la première partie m'a plu pour les mêmes raisons qui ont fait qu'elle t'a paru trop longue, le côté Nature Writing.
Pimprenelle le 13-01-2010 à 20:30:42
J'ai eu à peu près le même ressenti que toi, sauf que j'ai eu quelques difficultés à accrocher à la première partie!
brize le 12-01-2010 à 19:55:52
@ Restling : Dans ce cas il vaut peut-être mieux ne pas insister, il y a tant de livres qui nous attirent à découvrir !


@ Stephie : De mon côté, j'avais rédigé ce billet à chaud, juste après la lecture, encore sous le choc.


@ Floaimelesmots : Ce n'est pas une mauvaise idée car il y a le choix chez Gallmeister et tu peux trouver des titres qui te conviendront mieux.


@ Lapadawane : Celui-ci ne peut pas laisser indifférent, mais il y en a d'autres que j'ai aussi beaucoup aimés chez cet éditeur ! (et bienvenue « Sur mes brizées », jeune Padawane !).
lapadawane le 12-01-2010 à 14:43:04
Tient, je suis justement en train d'étudier des romans de l'édition Gallmeister, que je trouve vraiment bien réussi...

Ce petit article m'a vraiment donné envie de découvrir ce livre
floaimelesmots le 11-01-2010 à 14:21:09
Peut être vais-je commencer par un autre titre pour découvrir cet éditeur !
Stephie le 10-01-2010 à 09:38:21
Un roman vraiment étrange et oppressant. J'ai eu du mal à écrire un billet à son sujet.
Restling le 09-01-2010 à 20:28:14
J'ai vu le billet de Ys également mais je ne suis pas très tentée...
brize le 09-01-2010 à 18:13:49
@ Lapinbleu : tous mes voeux à toi aussi.


@ Sandrine : Ah... les bibliothèques coeur_1 ! (et s'ils ne l'ont pas repéré, je pense que c'est un livre dont tu peux suggérer l'achat).
Sandrine(SD49) le 09-01-2010 à 09:28:00
c'est un peu inquiétant tout ça, jenote quand même au cas où il me tomberait sous la main à la bib ;-)
lapinbleu2 le 07-01-2010 à 21:24:48
hello !! effectivement tu l'as parfaitement qualifié.. il doit ètre dur à lire je me doute.. tous mes voeux pour 2010.. bonne soirée..
brize le 07-01-2010 à 20:51:56
@ La Sardine : Sur ce coup-là, on est vraiment en phase, en tout cas !


@ Zarline : Tu as tout à fait raison, d’ailleurs Cathulu parle d’un « uppercut » !


@ Cathulu : c’est exactement l’impression qu’il me donne !


@ Leiloona : C’est oppressant, mais ça passe (enfin, pour moi, c’est passé) très bien, je trouve. Enfin, en ce qui me concerne, ça ne m’a pas du tout empêchée d’apprécier cette lecture.


@ Emmyne : C’est vrai que ça met mal à l’aise mais ce n’est pas une lecture que je regrette, bien au contraire (ce que je ne dirais pas de certains polars méga-glauques que j’ai ensuite regretté d’avoir lus).


@ Stephie : C’est ce que j’aurais aussi fait à ta place ! En tout cas, j’attends ton avis !


@ Keisha : Oui… mais ça vaut le coup d’essayer, quand même ! (j’ai l’impression qu’il te plairait)


@ La Pyrénéenne : Un roman qui sort du lot, c’est sûr !


@ Ys : c’est vrai, l’histoire est spéciale et le malaise ressenti peut prendre le pas, selon le lecteur, sur le plaisir de lire un roman extraordinaire, au sens propre du mot.


@ Tamara : Ta remarque hivernale m’a fait éclater de rire !


@ Aifelle et Kathel : Peut-être pas maintenant, si vous ne le sentez pas. Vous verrez aussi avec les billets des prochains lecteurs, car nous réagissons en fonction de nos sensibilités (et moi qui me trouve pourtant un peu « âme sensible » sur les bords, pour celui-ci, pas de problème : je n’ai pas eu envie d’arrêter ma lecture, malgré tous les sentiments qu’elle provoquait chez moi, et j’ai trouvé le roman très efficace).


@ Choco : Ah, un avis en vue ! Je le lirai avec intérêt.


@ Mango : Bien qu’oppressante, cette lecture m’a beaucoup plu (c’est grave, docteur Clin doeil ?).
Mango le 07-01-2010 à 14:46:03
Je souscris totalement à tout ce que tu écris! C'est exactement ce que j'ai ressenti à la lecture de ce livre qui m'a énormément secouée et encore maintenant quand j'y pense, je ressens comme de l'étouffement! Je m'attendais si peu à une telle atmosphère!
choco (et son grenier) le 07-01-2010 à 13:15:56
Je suis à un tiers de la lecture de ce roman, on ressent un certain malaise en effet entre le pere et le fils. Mais j'apprécie sa lecture Sourire
kathel le 07-01-2010 à 12:56:30
Brrr, c'est sûr que vous réussissez à m'intriguer, mais je ne suis pas sûre d'avoir envie de me plonger dans ce livre...
Tamara le 07-01-2010 à 12:55:46
Comme d'autres, j'hésite à me plonger dans cet univers angoissant, déjà qu'on se gèle, si en plus on se crispe, on ne passera pas l'hiver ! ;-)
Ys le 07-01-2010 à 12:47:10
Je crois qu'on va toujours en revenir aux mêmes mots pour parler de ce roman : le malaise, la tension, l'angoisse... C'est percutant comme livre mais je comprends aussi ceux qui n'ont pas envie de s'y plonger...
La pyrénéenne le 07-01-2010 à 12:23:06
Intriguée ... très ... et plutôt tentée du coup ! ;-)
keisha le 07-01-2010 à 12:00:04
je l'avais demandé à BOB, mais pas en premier... Certains avis font craindre un peu...
Stephie le 07-01-2010 à 10:48:46
C'est ma prochaine lecture. Je lirai donc attentivement ton billet après Clin doeil
Aifelle le 07-01-2010 à 10:35:18
Au fil des commentaires, je me dis de plus en plus que ce livre n'est pas pour moi et en voyant le commentaire "d'un coin de blog" je pense que je vais prudemment attendre ..
emmyne le 07-01-2010 à 10:35:16
Je viens de lire les billets de Ys et de Mango, et tu confirmes le malaise. Je préfère passer.
leiloona le 07-01-2010 à 10:32:50
Mon prochain sur la liste ! J'ai à la fois hâte et en même temps je sens que je vais avoir du mal avec cette oppression. Quoi
cathulu le 07-01-2010 à 09:57:31
Un roman que je n'oublierai pas de sitôt !
zarline le 07-01-2010 à 09:54:25
Ouah, ça a vraiment l'air d'être un roman coup de poing. Je note!
la-ronde-des-post-it (lasardine) le 07-01-2010 à 09:07:51
nous avons eu le même ressenti!

moi aussi j'ai trouvé ce récit oppressant, dérangeant même! et j'ai également été très surprise par le tour des choses! comme toi, je m'attendais à quelque chose, j'avais envisagé pas mal de possibilités mais celle là, non!

une lecture qui ne laisse pas indifférent!
la-ronde-des-post-it (lasardine) le 07-01-2010 à 09:00:09
roo ben vas voir sur la ronde tu vas rire! lol!!

je file éditer et t'ajouter en lien et je reviens te lire Clin doeil