VEF Blog

Titre du blog : Sur mes brizées
Auteur : Brize
Date de création : 23-04-2008
 
posté le 14-01-2010 à 08:38:23

"Harry revu et corrigé", Mark SARVAS

  Présentation de l'éditeur :

   Berverly Hills, Californie. En route vers le funérarium où doit se dérouler la crémation de sa femme décédée brutalement, Harry Rent voit son destin basculer. Dans le café de seconde zone où il s’est arrêté, face à un sandwich infâme, il tombe éperdument amoureux de Molly, la serveuse.

   Pétri de culpabilité, bourré de complexes, Harry se décide à prendre un nouveau départ. A la lecture du compte de Monte-Cristo, il se rêve en Edmond Dantès, le prisonnier à vie qui s’évade et retourne au monde dans le rôle du justicier.

   En plus d’être hilarante, l’histoire d’Harry explore des thèmes plus durs, plus denses, comme le deuil et l’estime de soi. Harry revu et corrigé est le premier roman de Mark Sarvas, bloggeur américain à succès, qui a fait une entrée remarquée sur la scène littéraire.

 

    Une quatrième de couverture qui laissait augurer une lecture intelligente et distrayante+ un auteur-blogueur, il n’en fallait pas plus pour que je fonce tête baissée vers ce roman !

    Las, j’ai rapidement constaté que ce livre allait avoir du mal à me plaire…

   Certes il y a (vaguement) une histoire (la lente métamorphose de Harry, au fil de menues péripéties entrecroisée avec quelques retours en arrière permettant de retracer ce qu'il a vécu avec Anna, sa femme). Une certaine volonté d’écriture aussi. Mais, soyons claire, il m’a été impossible de m’intéresser aux piètres aventures de Harry, tant le personnage m’a semblé pitoyable, à la fois incroyablement nombriliste (il s’observe et s’autoanalyse en permanence, quand son esprit n’est pas en partance pour ses fantasmes du moment) et pleutre comme il n’est pas permis. En témoigne notamment son incapacité à résister à la douce mais ferme emprise de son épouse aussi bien qu’à son assistante, une secrétaire qui n’a d’autres compétences que celle de ses fesses moulées dans son jean (argument ayant suffi à le décider à l’embaucher) et n’assure aucune tâche réelle dans son cabinet de radiologie, sans que son patron ose s’en offusquer. Alors, certes, il n’est pas vraiment antipathique, cet Harry tout mou (encore que, par moments…), mais je n’ai pu m’empêcher de penser qu’il méritait bien ce qui lui arrivait, puisqu’après avoir renoncé à tenter de conduire sa vie, il continue à patauger lorsqu’il essaie de se fixer une nouvelle ligne directrice, toujours inapte à agir avec un minimum de discernement.

   Et puis, globalement, la psychologie des personnages n’est guère fouillée. En dehors de Harry, le bon gars qui ne sait pas dire non et se fourvoie régulièrement dans des situations qu’il ne contrôle plus, il y a Anna, sa femme, qui reproduit inconsciemment, à sa façon et alors qu’elle est pourtant amoureuse, le schéma de la relation qu’entretenaient ses parents (sa mère domine son père), Molly la-belle-serveuse-à-conquérir flanquée de Lucile, son faire-valoir obèse etc. J’oubliais : Harry est un jeune quadragénaire qui dispose de beaucoup d’argent mais, comme chacun sait, l’argent ne fait pas le bonheur (recyclage moderne de la pauvre-petite-fille-riche). Et je vous épargne le débarras dans lequel sont rejetés de manière tellement symbolique tous les objets que Harry a cherché à introduire dans la maison décorée et régentée par son épouse et qui sont bien sûr, cela n'aura pas échappé au lecteur avisé, autant de témoignages de sa personnalité mis sous le boisseau.    

   Quant à l’humour … Bof, bof. Je crois avoir souri à quelques reprises (mais ne me demandez pas quand, j’ai déjà oublié). Il y a deux ou trois scènes où le héros se retrouve dans des postures pas très ragoûtantes et là, franchement, j’ai trouvé que c’était plus lamentable que drôle, mais, bon, chacun ses goûts.

   Un roman qui n’est pourtant pas mauvais (oui, d'accord, je n'ai pas cherché à vous en persuader !) et trouvera donc son public (et c’est déjà fait, si j’en crois ma petite recherche sur internet) … mais qui, en tout cas, ne m’a pas trouvée, moi, ce que je regrette car sa lecture m’aurait alors paru moins fastidieuse.

 

"Harry revu et corrigé", Mark SARVAS

NiL éditions (342 p)

Livre reçu dans le cadre du partenariat de BoB et des éditions Robert Laffont 

 

Jules n'a pas été convaincue non plus.

Des avis (très) favorables, dont je vous recommande la lecture pour nuancer le mien, chez Diddy , Val-m-les-livres , Jess , MéLi-MélO, Eiram (à noter que les éditions Robert Laffont ont aussi conclu, pour ce roman, un partenariat avec Livraddict).

edit du 20/01 : BoB a recensé tous les avis parus.

 

Commentaires

brize le 21-01-2010 à 18:10:35
Pimprenelle, c'est vrai, il y a un côté "surenchère" et, de mon côté, ça a fini par gâter le plaisir de lecture...
Pimprenelle le 20-01-2010 à 21:03:50
Mon avis se trouve entre les deux : j'ai passé un bon moment, mais sans plus. Disons que j'ai trouvé que l'auteur en faisait trop, qu'il y avait une surenchère dans la maladresse qui faisait perdre toute crédibilité au personnage.
brize le 18-01-2010 à 13:27:28
@ Choco: Ah bon, mon billet ne t'a pas donné envie de le lire smiley_id119173 ?!


@ Val-m-les-livres : Une rencontre qui s'est déjà produite pour pas mal de lectrices-blogueuses ! De mon côté, pas de chance : Harry et moi, on ne s'est pas trouvés !
val-m-les-livres le 17-01-2010 à 20:17:28
Ah non, tu as raison, Harry ne fait pas partie de la chick litt masculine , il vaut mieux que ça quand-même. J'ai souri, ai été émus par ce personnage haut en couleur bien que pitoyable. Bref, une belle rencontre pour moi!
Choco (et son grenier) le 17-01-2010 à 17:46:33
De toute façon, il ne me tentait pas ! ça tombe bien !
brize le 16-01-2010 à 11:28:34
@ Leiloona : La couverture ne me plaît guère... mais est-ce que cela peut vouloir dire que le contenu te plairait davantage qu'à moi, mystère smiley_id118873 !


@ Diddy : Globalement, il y a pourtant (au moins jusqu'à présent) une (large) majorité d'avis positifs.
Diddy le 15-01-2010 à 18:49:13
C'est fou comme les avis peuvent diverger!!
Leiloona le 15-01-2010 à 10:26:10
Tu confirmes ce que je pensais de ce roman. Finalement, ce qui m'attire le plus est la couverture ! Rire
brize le 15-01-2010 à 08:07:24
@ Manu : j’avais demandé le livre chez BoB, sans connaître sa couverture. Et quand je l’ai découverte… je n’ai pas non plus été emballée !


@ Stephie : Un petit coup d’œil aux autres critiques (favorables), par acquis de conscience, peut-être (si ce n’est déjà fait) ?


@ La Pyrénéenne : Je l’ai reçu jeudi ! (mais j’avais bien vu que tu avais mis l’article sur ton blog : mon GR te piste !).
la Pyrenéene le 15-01-2010 à 08:00:39
Puisque tu n'as pas reçu Télérama ( juste cette semaine-ci : un comble ! ) et que moi si , tu peux venir lire l'article sur mon blog ! ;-)
Stephie le 15-01-2010 à 07:28:25
Je ne saurais dire pourquoi mais il me branche de moins en moins. Je ne pense pas le découvrir.
manu-- le 14-01-2010 à 21:23:37
J'avoue que le titre et la couverture me laissent déjà très sceptiques !
brize le 14-01-2010 à 21:05:40
@ La Sardine : Je ne le trouve pas si controversé que cela : en fait, tout le monde l’aime… sauf Jules et moi Diable !

Bon, je suis curieuse de savoir ce que tu en penseras !


@ Petite Fleur : on va dire que c’est une lecture facile… mais qui ne m’a pas distraite, ennuyée plutôt !


@ Kathel : flattée je suis par une telle confiance… et incapable d’essayer de te convaincre de tenter quand même Mexicain !


@ Jules : je n’irais pas jusqu’à le qualifier de « chick lit au masculin »… mais c’est peut-être parce que je n’arrive pas à me représenter ce genre littéraire inédit Lunettes1 !
Jules se livre le 14-01-2010 à 14:16:24
Je suis tout à fait d'accord avec la totalité de ton avis... pas méchant, mais ciblé pour un public en particulier, un chick lit au masculin...
kathel le 14-01-2010 à 12:27:45
Bon, je vais passer sans regret... déjà quand l'éditeur annonce de l'humour, je ne le trouve pas toujours... et puis nous avons déjà été d'accord dans ce genre de cas, donc je te fais confiance ! Clin doeil1
Petite Fleur le 14-01-2010 à 10:52:27
Un livre qu'on voit fleurir sur la blogosphère mais dont le sujet ne me tente pas. Et ton avis ne me fait pas changer d'avis. Avec la grisaille, mon humeur est en berne et j'ai besoin de lectures plus faciles et distrayantes.
la-ronde-des-post-it (lasardine) le 14-01-2010 à 09:24:07
voilà un livre qu'on voit beaucoup en ce moment et qui est fort controversé!! intéressant!!

je devrais le découvrir bientôt grâce à une blogueuse qui me le prête, j'ai hâte de voir de quoi il retourne!!

je reviendrais te donner mon avis Clin doeil