VEF Blog

Titre du blog : Sur mes brizées
Auteur : Brize
Date de création : 23-04-2008
 
posté le 17-02-2010 à 11:10:58

Exposition André Juillard à Versailles

 

   Comme prévu, quelques mots (et des images, surtout) au sujet de l’exposition consacrée au dessinateur de bande dessinée André Juillard qui se tient actuellement et jusqu’à vendredi inclus à la mairie de Versailles.

   L’exposition, sans scénographie particulière, bénéficie du cadre, à savoir la Salle des fêtes de la mairie. Elle aborde l’œuvre de l’artiste en braquant le projecteur sur trois de ses aspects : Blake et Mortimer, la BD historique et enfin les albums plus contemporains, le tout présenté essentiellement au travers de très nombreuses planches originales à l'encre de chine et à l'encre de couleur, conservées par l'auteur. 

 

   La « reprise », en 1999, de la série « Blake et Mortimer », s'effectue en imitant le style originel de Jacobs, comme l’avaient déjà fait Jean Van Hamme et Ted Benoit. « La machination Voronov », parue en 2000, fut le premier résultat de ce travail.

 

   Mais André Juillard s’est fait connaître auparavant dans le domaine de la BD historique, où sa fameuse « ligne claire » est très appréciée. Les quinze courts récits ayant pour héros « Masquerouge » annonçaient la série « Les sept vies de l’Epervier », sept albums parus de 1983 à 1991. Ils seront suivis quatre ans plus tard de la série « Plume aux vents », quatre volumes qui voient le retour de la belle Ariane de Troïl. Ce sont deux séries que j’avais lues avec beaucoup de plaisir !

 

   1993 est une date à noter car André Juillard compose le premier album où il est seul maître à bord, avec « Le cahier bleu » dont il est à la fois le scénariste et le dessinateur. Dans une veine contemporaine et intime qu’on ne lui connaissait pas, il réussit brillamment puisque cet album (qui sera suivi en 1998 de « Après la pluie ») est couronné de nombreux prix, dont  le prix Alph’Art du meilleur album français au festival d’Angoulême en 1995 puis le Grand Prix du festival d’Angoulême en 1996.

 

    En 2006, il poursuit dans cette optique contemporaine avec Christin comme scénariste, en publiant « Le long voyage de Léna », initialement un one-shot, mais suivi en 2009 de « Léna et les trois femmes » (je vous parlerai prochainement de ces deux albums).

 

   Ce que, personnellement, j’ai découvert dans cette exposition, c’est le goût affirmé d’André Juillard pour le croquis, les crayonnés, l’esquisse, un goût qui ne trouve que peu à s’exprimer au travers du cadre de la BD classique, dont il reconnaît cependant avoir du mal à se passer. A ceux que cet aspect de son œuvre intéresserait, je ne saurais trop recommander l’ouvrage « Entracte » que j’ai feuilleté sur le comptoir de vente et qui est magnifique (éditions Galerie Daniel Maghen – 2006) (je n’ai pas craqué, mais j’ai failli).

 

   J’espère que ce petit aperçu vous aura donné envie d’aller découvrir ou redécouvrir ce dessinateur de bande dessinée… ou, pour être plus exacte, cet artiste !                                                                  cliquez sur les dessins pour les agrandir

 

Commentaires

liliba le 21-02-2010 à 12:07:30
Trop loin pour moi, bien dommage !
brize le 19-02-2010 à 14:31:43
@ Choco : Merci ! Et c’est surtout un billet pour donner envie de découvrir ou retrouver ce dessinateur à travers ses albums.


@ Mango : Tu verrais le recueil « Entracte », il y en a des tas d’autres !


@ Pincureuil : La suite des « Sept vies de l’Epervier », à savoir « Plume aux vents », devrait te plaire aussi !

De mon côté, je vais pouvoir emprunter « Lena et les sept femmes », dont j’avais raté la sortie.
pincureuil le 18-02-2010 à 11:15:48
J'ai bien aimé, il y a pas mal de temps, les 7 vies de l'Epervier et le voyage de Lena, ça me donne envie d'en essayer d'autres!
Mango le 18-02-2010 à 10:15:56
Tu as bien raison de parler d'artiste: ses dessins sont très réussis!
Choco (et son grenier) le 17-02-2010 à 15:21:54
Auteur apprécié mais pas sufisamment pour être attirée par cette expo, bien trop loin de chez moi par ailleurs !

Mais merci pour ce billet qui change !

Chouette mise en scène des photos !